Allosaurus, par Jonathan Kuo

Actualités des dinosaures

Retour au forumNouveau sujetInscriptionIdentificationRecharger la première page du forumFaire une rechercheListe des membresInformations & statistiques

Pages:  1 2 >>

Angeac, au coeur de la paléontologie française [150470]

Webmaster

Voir son profil  Son site web : https://dinonews.net

Webmaster

Activité : 2.5 / 5
Dinofolie!
2014 messages postés


Posté le : 01/11/2010 à 21:20 (Lu 59369 fois)
Répondre
Citer

Article publié sur PaleoNews: http://dinonews.net/rubriq/paleonews.php5?id=12


L'année 2010 a dévoilé des richesses paléontologique et l'énorme potentiel des carrières d'Angeac-Charente (Sud-Ouest de la France). Sur des centaines de mètres carrés s'étend un gisement fossilifère exceptionnel par la quantité d'ossements et par leur préservation. Il contient également des fossiles des plus gros dinosaures sauropodes d'Europe. Autre intérêt: l'appartenance du site au Crétacé inférieur, époque dont peu de fossiles nous sont parvenus. Autant d'atouts à ne pas laisser de côté...


Vue générale du site de fouilles, été 2010. Photo: Lexovisaurus



Les premiers chercheurs à avoir pris en charge les fossiles du site sont Jean-François Tournepiche, archéologue conservateur chargé des collections d'archéologie au musée d'Angoulême et Didier Néraudeau, paléontologue du laboratoire Géosciences de Rennes 1.


Récit des fouilles par le dessinateur Mazan



Maintenant que la première campagne de fouilles a eu lieu, comment les recherches vont-elles s'organiser pour les années à venir? Qui va étudier quoi?

Dans une interview exclusive pour DinoNews, le paléontologue Ronan Allain, du Muséum National d'Histoire Naturelle, fameux spécialiste des dinosaures, nous explique que le site d'Angeac a bénéficié de fonds du CNRS, qui seront sans doute reconduits pour les prochaines années. Et il y a du travail pour au moins 10 à 15 ans vu la richesse du site.

Ainsi, selon Ronan Allain, étant donné le caractère exceptionnel du site, Angeac va bénéficier d'une étude collégiale. C'est-à-dire qu'il a été décidé une répartition du travail dans différents instituts et différents chercheurs, principalement en France. Il s'agit sans doute d'une première de ce type, qui va permettre la collaboration des paléontologues français et de leurs équipes.

Tout d'abord, l'ensemble du travail sera coordonné par Didier Néraudeau. C'est le premier paléontologue qui est arrivé sur le site. De plus c'est une région qu'il connaît bien puisqu'il en est originaire, même s'il travaille aujourd'hui à Rennes. Enfin, spécialiste des environnements du Crétacé, on peut dire que Didier Néraudeau n'en est pas à son coup d'essai dans la région: avec Vincent Perrichot, et André Nel du Muséum national d'histoire naturelle de Paris, il anime depuis plusieurs années un groupe de recherche spécialisé dans l'étude de l'ambre, cette résine fossile qui a permis au paléontologue une série de découvertes impressionnantes. Dans le cadre de ce travail, il lui est arrivé de fouiller des sites tout près d'Angeac.


Didier Néraudeau, croqué par Mazan



Ensuite, concernant les dinosaures d'Angeac, voilà la répartition prévue, toujours selon Ronan Allain:

- Jean Le Loeuff à Espéraza va s'occuper des Sauropodes (des genres proches des Turiasaurus ou Tastavinsaurus, représentés pour l'instant par des vertèbres, des os des pieds et des membres (fémur, humérus) et plusieurs dents);

- Eric Buffetaut va s'occuper de tout ce qui est Ornithopode (pour l'instant représentés par une dent et quelques os);

- Ronan Allain s'occupera des carnivores, autrement dit les théropodes (80% des os exhumés cet été correspondent à un dinosaure proche des Allosauridés);

- Jean-Michel Mazin et Joane Pouech vont s'occuper des micro-restes avec Romain Vullo, dans la lignée du travail qui a été réalisé à Cherves;

- Didier Néraudeau, en plus de la coordination, s'occupera de la partie sédimentologie, stratigraphie et taphonomie, autrement dit des conditions de formation du gisement, à la fois au niveau des couches géologiques ainsi que des phénomènes de fossilisation.

Les premières publications vont sortir rapidement, surtout ce qui concerne le bois fossilisé puisque Bernard Gomez, paléobotaniste de Lyon, les a déjà étudiés. Edwige Masure de Paris 6 s'est déjà occupée de tout ce qui est micro-restes pour la datation du site, avec David Batten en Angleterre.


Approfondissement du premier sondage sous l'oeil attentif de J.-F. Tournepiche et Ronan Allain. Photo: Lexovisaurus



Il y aura ensuite la place pour un étudiant en thèse. Ronan Allain nous a confié en effet:
"Là avec Angeac, je pense qu'une des choses que l'on a derrière tous en tête sur le projet, c'est peut-être de mettre rapidement un étudiant en thèse, parce qu'il y a vraiment un bon projet et pas mal de choses à faire."
"(...) Mais on ne sait pas quoi. Est-ce que ce sera l'étude d'un animal précis ou est-ce que ce sera quelque chose de plus large? On ne sait pas encore. Mais c'est une chose sur laquelle on va réfléchir très rapidement puisqu'il faut qu'on fasse des demandes de financement avant la fin de l'année."

Selon Jean-Michel Mazin (laboratoire Paléoenvironnements et paléobiosphère de Lyon), qui a étudié les microfossiles dans le gisement légèrement plus ancien de Cherves, situé plus à l'ouest, "le site d'Angeac est une aubaine, car il s'intercale entre la fin du Jurassique (site de Cherves) et le Crétacé moyen des Charentes (sites de Jarnac ou d'Archingeay), nous offrant ainsi l'opportunité d'accéder à une séquence inédite de l'histoire". Grâce à l'analyse des microfossiles, se profile l'opportunité de retrouver des dents d'animaux de petite taille, parmi lesquelles figureront peut-être celles des représentants des premiers mammifères terrestres. "Parce qu'on ne retrouve souvent pas plus d'une dizaine de ces dents microscopiques par tonne de sédiments, ce sont un peu les pépites d'or du paléontologue"...

Quant à Bernard Gomez, il y a déjà découvert une espèce de conifère jamais décrite dans un gisement français: "Dans le premier échantillon qui m'a été confié, j'ai pu observer une grande quantité de feuilles appartenant à l'espèce Watsoniocladus, associées à des organes reproducteurs qui lui appartiennent aussi sans doute."
Pour le chercheur, c'est le signe que l'environnement en place à cette époque devait s'apparenter à la zone inondable d'un cours d'eau de faible puissance, couverte d'une forêt peuplée principalement, peut-être même exclusivement, de cet arbre encore mal connu.

(...)

Des premiers résultats prometteurs, un gisement qui renferme des trésors paléontologiques et une équipe de chercheurs motivée. Les carrières d'Angeac n'ont pas fini de faire parler d'elles...


----------
Edité le 06/11/2010 à 12:59 par Webmaster

--------------------------------
"Rien n'a de sens en biologie, si ce n'est à la lumière de l'évolution." Theodosius Dobzhansky

Re: Angeac, au coeur de la paléontologie française [150474]

croc en stock

Voir son profil  Yahoo! Messenger : crocenstock@yahoo.fr

Activité : 2.5 / 5
Stade du frénétique
1109 messages postés


Posté le : 02/11/2010 à 12:37 (Lu 59346 fois)
Répondre
Citer

En voilà une bonne chose que cette coopération entre différents spécialistes pour étudier un gisement exceptionnel.

J'espère seulement qu'avant de "s'attaquer" aux sauropodes d'Anjeac, Jean Le Loeuff aura eu le temps de décrire le squelette (et surtout le crâne) de l'Ampelosaurus Eva (surtout si, comme le dit Ronan Allain dans son interview, Jean Le Loeuff est obligé de passer plus de temps à gérer son musée qu'a faire de la recherche).


C'est curieux, selon les sources on parle soit d'allosauroïde, soit d'abelisauroïde pour le théropode d'Angeac (à moins que les deux groupes aient coexistés à Anjeac comme c'est le cas en Afrique du Nord et en Amérique du Sud).

--------------------------------
''Difficile à prévoir est l'avenir car toujours en mouvement il est'' (Maître Yoda)

Re: Angeac, au coeur de la paléontologie française [150480]

Webmaster

Voir son profil  Son site web : https://dinonews.net

Webmaster

Activité : 2.5 / 5
Dinofolie!
2014 messages postés


Posté le : 02/11/2010 à 16:06 (Lu 59330 fois)
Répondre
Citer

Effectivement, on attend des nouvelles d'Eva avec impatience. Le squelette a été découvert en 2000-2001. Ils ont sans doute le crâne le mieux conservé de titanosaure, c'est bien dommage.
En tout cas, le reste du squelette était exposé dans son bloc au musée il y a peu, donc ce n'est pas pour demain...

En ce qui concerne Angeac, on parle d'abelisauroïde au début de l'année 2010 et d'allosauroïde cet été. Le type Abélisauroïde semble être attesté par un fémur quasi intact. Le type allosauroïde, par les 80% des os exhumés cet été.

D'ailleurs, quand on regarde ailleurs en France à la même époque, on a d'une part Genusaurus sisteronis, abelisauroïde sans doute noasauridé; et d'autre part Erectopus superbus, réattribué par Ronan Allain aux Allosauroidea...

Donc tout est possible...

--------------------------------
"Rien n'a de sens en biologie, si ce n'est à la lumière de l'évolution." Theodosius Dobzhansky

Re: Angeac, au coeur de la paléontologie française [150481]

Webmaster

Voir son profil  Son site web : https://dinonews.net

Webmaster

Activité : 2.5 / 5
Dinofolie!
2014 messages postés


Posté le : 02/11/2010 à 16:25 (Lu 59317 fois)
Répondre
Citer

Je rajoute que, selon Cryolophosaurus, qui était à une conférence de presse de J-F Tournepiche en mars 2010, qu'il a été mention d'une dent de Carnivore (Allosauroidea).

Pour le fémur d'Abelisauroide, on a une photo de Mazan, si l'identification est la bonne:
http://www.facebook.com/photo.php?pid=1845874&id=1222124379&l=fa9dace795

--------------------------------
"Rien n'a de sens en biologie, si ce n'est à la lumière de l'évolution." Theodosius Dobzhansky

Re: Angeac, au coeur de la paléontologie française [150485]

Webmaster

Voir son profil  Son site web : https://dinonews.net

Webmaster

Activité : 2.5 / 5
Dinofolie!
2014 messages postés


Posté le : 02/11/2010 à 19:50 (Lu 59286 fois)
Répondre
Citer

Interview de Jean Le Loeuff à propos de la découverte d'Angeac:
http://www.ladepeche.fr/article/2010/10/07/922327-Le-plus-gros-femur-du-monde-decouvert-en-Charente.html#xtor=RSS-6

Il y confirme qu'il va y étudier les ossements de sauropodes; que le fémur d'Eva en comparaison, mesure "seulement" 1,20 mètre. Mais que pour la longueur des bestiaux, il faut attendre la découverte de la queue, qui peut âtre interminable...

--------------------------------
"Rien n'a de sens en biologie, si ce n'est à la lumière de l'évolution." Theodosius Dobzhansky

Re: Angeac, au coeur de la paléontologie française [150489]

Naldo

Voir son profil  MSN Messenger : comme_un_vol_de_canards@hotmail.fr

Naldo

Activité : 2.5 / 5
Dinomaniaque
1760 messages postés


Posté le : 02/11/2010 à 23:05 (Lu 59254 fois)
Répondre
Citer

Un des trucs géniaux avec Angeac, c'est que ça va concentrer la totalité de la recherche françaises sur les Dinosaures. Comme ça a été dit plus haut, je ne crois pas que ce soit arrivé, en tout cas depuis les dernières années.

--------------------------------
Futur enseignant chercheur gréviste ?

"Rien n'a de sens en biologie si ce n'est à la lumière de l'évolution..."

Re: Angeac, au coeur de la paléontologie française [150491]

croc en stock

Voir son profil  Yahoo! Messenger : crocenstock@yahoo.fr

Activité : 2.5 / 5
Stade du frénétique
1109 messages postés


Posté le : 03/11/2010 à 15:00 (Lu 59193 fois)
Répondre
Citer

Citation
Interview de Jean Le Loeuff à propos de la découverte d'Angeac


Tiens dans cette interview (et aussi dans le Figaro mag du 2 octobre dernier) on nous présente Tastavinsaurus comme un sauropode géant, mais d'après les figures ci-dessous (et leurs barres d'échelle) ce n'est pas le cas.




Citation
En ce qui concerne Angeac, on parle d'abelisauroïde au début de l'année 2010 et d'allosauroïde cet été. Le type Abélisauroïde semble être attesté par un fémur quasi intact. Le type allosauroïde, par les 80% des os exhumés cet été.

D'ailleurs, quand on regarde ailleurs en France à la même époque, on a d'une part Genusaurus sisteronis, abelisauroïde sans doute noasauridé; et d'autre part Erectopus superbus, réattribué par Ronan Allain aux Allosauroidea...

Donc tout est possible...


Alors il y a peut être bien deux théropodes distincts à Anjeac c'est cool (vu le nombre de fémur découvert on devrait pouvoir distinguer celui de l'abelisauroïde de ceux (les plus nombreux je suppose) de l'allosauroïde). Erectopus je l'avais oublié celui-là, c'est vrai que lui et Genusaurus datent tous les deux de l'Albien (mais ne proviennent pas du tout de la même région). Je suis impatient de savoir à quel étage du Crétacé inférieur appartient le site d'Anjeac. Si celui-ci est plus ancien que l'Albien, alors l'abelisauroïde et l'allosauroïde charentais ne devraient être ni Genusaurus, ni Erectopus (espérons que les fouilles à venir livreront bien d'autres éléments de ces animaux et en particulier de l'abelisauroïde).


Citation
Effectivement, on attend des nouvelles d'Eva avec impatience. Le squelette a été découvert en 2000-2001. Ils ont sans doute le crâne le mieux conservé de titanosaure, c'est bien dommage.
En tout cas, le reste du squelette était exposé dans son bloc au musée il y a peu, donc ce n'est pas pour demain...


C'est vrai que 10 ans après sa découverte, la préparation du squelette d'Eva n'a pas beaucoup progressée (c'est vrai aussi que certains blocs contenant ses os ont seulement rejoint le musée en 2005). Par contre je crois que la préparation des os du crâne est beaucoup plus avancée (si elle n'est pas déjà terminée ?).

En tout cas si la totalité du squelette d'Eva doit faire l'objet d'un seul article, alors sa description n'est en effet pas pour demain (à moins que son crâne soit décrit séparément comme ça été le cas pour le crâne du Rapetosaurus).





--------------------------------
''Difficile à prévoir est l'avenir car toujours en mouvement il est'' (Maître Yoda)

Re: Angeac, au coeur de la paléontologie française [150492]

croc en stock

Voir son profil  Yahoo! Messenger : crocenstock@yahoo.fr

Activité : 2.5 / 5
Stade du frénétique
1109 messages postés


Posté le : 03/11/2010 à 15:19 (Lu 59191 fois)
Répondre
Citer

Désolé pour ce post sans rapport avec Anjeac, je tiens juste à préciser qu'a part celui d'Ampelosaurus, il y a d'autres crânes de titanosaures bien conservés qui attendent d'être décrits:

Celui du Tapuiasaurus macedoi (pour l'instant un nomen nudum) du Crétacé inférieur du Brésil :


"Tapuiasaurus macedoi"


D'autres viennent d'Argentine (certains sont connus depuis la fin des années 90!) :

Il y a un spécimen découvert dans la partie inférieure de la Formation Bajo Barreal (Cenomanien-Turonien) de la province de Chubut, signalé en 1998 par Ruben Martinez (peut être juste un titanosauriforme non titanosaure):



Martinez, R. 1998. An articulated skull and neck of Sauropoda (Dinosauria: Saurischia) from the Upper Cretaceous of central Patagonia, Argentina. Journal of Vertebrate Paleontology 18:61A


Un autre a été trouvé dans ce qui était à l'époque la Formation Río Colorado (aujourd'hui la Formation Portezuelo : Turonien-Coniacien) à Rincón de los Sauces (province de Neuquén). Du squelette de ce spécimen, il ne manque que le membre antérieur gauche et les deux membres postérieurs :

Calvo, J.O. ; Coria, R.A. & Salgado, L., 1997. Uno de los más completes titanosáuridos (Dinosauria-Sauropoda) registrados en el mundo. Ameghiniana, 34(4):534



Filippi, L.S. ; García, R. and Garrido, A.C., 2009. Materiales craneanos de un Nuevo titanosauria (Sauropoda), de la Formación Anacleto (Cretácico Superior), Patagonia, Argentina. Ameghiniana 46(4)

Celui là provient aussi de la région de Rincón de los Sauces mais pas du même niveau stratigraphique que le précédent. Le matériel crânien en question comprend la boîte crânienne, les frontaux, les pariétaux, le prémaxillaire et le maxillaire gauche articulé et les deux carrés.


Pour terminer, un matériel crânien inhabituellement abondant serait présent sur le site de Lo Hueco en Espagne. Ce site contient trois espèces de titanosaures, dont deux au moins sont nouvelles pour la science.


--------------------------------
''Difficile à prévoir est l'avenir car toujours en mouvement il est'' (Maître Yoda)

Re: Angeac, au coeur de la paléontologie française [150494]

predator

Voir son profil

predator

Activité : 0.5 / 5
Débutant
12 messages postés


Posté le : 03/11/2010 à 20:24 (Lu 59125 fois)
Répondre
Citer

Naldo a dit :

"Un des trucs géniaux avec Angeac, c'est que ça va concentrer la totalité de la recherche françaises sur les Dinosaures."


Et bien, espérons que cela ne concentre que la recherche scientifique et rien d'autres !!!!!!!!

Parce que, moi-même, je ne suis peut-être qu'un Amateur mais avec de fortes connaissances en paléontologie et en naturalisme, mais je suis également très chauvin, en tant que Charentais de souche, surtout concernant notre patrimoine géologique Charentais !!!!!

Jfbill avait prévenu quelques uns d'entre nous (qui n'ont pas bougé parce qu'ils vaquaient à d'autres occupations...), en plus du mammouth qu'il avait trouvé, il y avait des gros os dans cette carrière que les ouvriers remontaient quelques fois !
Donc l'existence de ces os remontent bien au delà de 2008 !

Bon, je ne dis pas qu'il ne faut pas en parler mais depuis que le site est connu, surtout par les médias, et bien, il y aurait, parait-il, un afflue de touristes les week-ends et les jours de vacances, pour voir les os, mais aussi surtout, des individus venant de loin, pour chercher tout et n'importe quoi, comme du style, acheter des os de dinos...

Acheter des os, c'est vraiment du n'importe quoi !!!!!!
Et en plus, sur un site connu et protégé !!!!!!
Lamentable !!!!!!

Pour moi qui fouille, ça dépend des mois et de mon temps, et pour d'autres chercheurs amateurs charentais, cela va être très dur !
Nous avons peur de ne plus pouvoir rien chercher du tout en Charente si ça continue !
Et j'ai peur qu'il y est trop d'engouement envers la Charente et Angeac depuis que cette découverte a été rendu public !

Aussi, j'aime beaucoup Dinonews parce que c'est un site très didactique parlant sur les vertébrés fossiles et très certainement connu par beaucoup d'européens et d'ailleurs, du moins, je suppose !
Nous nous intéressons tous aux vertébrés fossiles, ce qui est normal sinon nous ne serions pas tous là, sur ce forum...

Bref...

Dernièrement, un endroit précis de Charente maritime a connu un afflue important de chercheurs !
D'après les témoignages recueillis et les bruits qui courent depuis : un car, un bus ou autres véhicules de ce genre... seraient arrivés avec des Allemands, avec pioches, pelles, barres à mines, masses, etc, !!!!!!!!
Je n'ai pas encore été vérifier sur place, je ne sais pas si les copains y sont allés aussi depuis, parce que nous sommes quelques uns à connaitre cet endroit et à garder son existence " secret", mais tout de même, si tout cela est vrai, déjà pour chercher sur place, il fallait être discret, mais alors là, ça sera pire encore !
Lamentable !!!!!!!!!!!!!!!!!!


Re: Angeac, au coeur de la paléontologie française [150496]

predator

Voir son profil

predator

Activité : 0.5 / 5
Débutant
12 messages postés


  Posté le : 03/11/2010 à 20:43 (Lu 59118 fois)
Répondre
Citer

Citation :

Selon Jean-Michel Mazin (laboratoire Paléoenvironnements et paléobiosphère de Lyon), qui a étudié les microfossiles dans le gisement légèrement plus ancien de Cherves, situé plus à l'ouest, "le site d'Angeac est une aubaine, car il s'intercale entre la fin du Jurassique (site de Cherves) et le Crétacé moyen des Charentes (sites de Jarnac ou d'Archingeay), nous offrant ainsi l'opportunité d'accéder à une séquence inédite de l'histoire". Grâce à l'analyse des microfossiles, se profile l'opportunité de retrouver des dents d'animaux de petite taille, parmi lesquelles figureront peut-être celles des représentants des premiers mammifères terrestres. "Parce qu'on ne retrouve souvent pas plus d'une dizaine de ces dents microscopiques par tonne de sédiments, ce sont un peu les pépites d'or du paléontologue"...

Et le site de la Buzinie, il se situe OU ?????????????

(Buzinie ou Château de la Buzinie à Champniers, Nord d'Angoulême, aucune possibilité de chercher, on roule dessus depuis = RN10)

A la Buzinie, il y avait aussi des végétaux, feuilles et fougères, puis au-dessus, la couche à vertébrés (dinos, reptiles, poissons, requins, raies...), et puis au-dessus, encore, la couche à ambre et encore au-dessus, la couche à échinodermes... Bref...


Re: Angeac, au coeur de la paléontologie française

Lexovisaurus

Voir son profil  MSN Messenger : malakbel@caramail.com

Lexovisaurus

Activité : 2 / 5
Stade de l'acharné
928 messages postés


Posté le : 05/11/2010 à 01:58 (Lu 58991 fois)
Répondre
Citer

Entièrement d'accord avec Prédator!
Pour le site de Buzinie, je connais pas, mais même si les travaux de la RN10 on fait disparaitre l'affleurement, je supose que les couches doivent être pas loin en dessous donc pas définitivement perdu.
Faut juste que les chercheurs surveille d'éventuelle nouveau travaux dans le coin! (et surtout qu'il arrive sur place rapidement, car les Allemand sont souvent très rapidement au courant des travaux!).

--------------------------------
"Les couleurs c'est pour les imbeciles et les lopettes"
dit par un proff de géol en stage de terrain en réponse à ceux qui se basaient sur la couleur pour différencier et identifier les roches

Re: Angeac, au coeur de la paléontologie française [150519]

mazan

Voir son profil

mazan

Activité : 1.5 / 5
L'incontournable
271 messages postés


Posté le : 05/11/2010 à 15:38 (Lu 58948 fois)
Répondre
Citer

Citation
Bon, je ne dis pas qu'il ne faut pas en parler mais depuis que le site est connu, surtout par les médias, et bien, il y aurait, parait-il, un afflue de touristes les week-ends et les jours de vacances, pour voir les os, mais aussi surtout, des individus venant de loin, pour chercher tout et n'importe quoi, comme du style, acheter des os de dinos...

Pour fouiller l ' endroit sans être vu ça risque d ' être un peu difficile, non ?...Entre l ' entreprise qui travaille sur les lieux et le fait que tout est sous l ' eau à présent... Les allemands vont devoir mouiller un U-boat.



Re: Angeac, au coeur de la paléontologie française [150520]

mazan

Voir son profil

mazan

Activité : 1.5 / 5
L'incontournable
271 messages postés


Posté le : 05/11/2010 à 15:41 (Lu 58946 fois)
Répondre
Citer

Citation
Bon, je ne dis pas qu'il ne faut pas en parler mais depuis que le site est connu, surtout par les médias, et bien, il y aurait, parait-il, un afflue de touristes les week-ends et les jours de vacances, pour voir les os, mais aussi surtout, des individus venant de loin, pour chercher tout et n'importe quoi, comme du style, acheter des os de dinos...



Pour fouiller l ' endroit sans être vu ça risque d ' être un peu difficile, non ?...Entre l ' entreprise qui travaille sur les lieux et le fait que tout est sous l ' eau à présent... Les allemands vont devoir mouiller un U-boat.





Re: Angeac, au coeur de la paléontologie française [150535]

Webmaster

Voir son profil  Son site web : https://dinonews.net

Webmaster

Activité : 2.5 / 5
Dinofolie!
2014 messages postés


Posté le : 06/11/2010 à 11:30 (Lu 58876 fois)
Répondre
Citer

Pour en revenir aux découvertes, le Times du 30 octobre a publié un article sur la carrière d'Angeac, où il est cette fois fait mention d'un Carcharodontosaurus:
"Mr Néraudeau told The Times that most of the bones unearthed belonged to several specimens of Carcharodontosaurus - a gigantic carnivor with sharp teeth and a body up to 13 meters long"

Pas besoin de traduire tellement c'est limpide...
Alors ont-ils confondu des espèces similaires à Carcharodontosaurus, avec des spécimens de Carcharodontosaurus? En tout cas, on est là avec un Allosauroidea.

On aura sans doute la réponse un peu plus tard quand l'étude des os aura avancé.

--------------------------------
"Rien n'a de sens en biologie, si ce n'est à la lumière de l'évolution." Theodosius Dobzhansky

Re: Angeac, au coeur de la paléontologie française [150693]

mazan

Voir son profil

mazan

Activité : 1.5 / 5
L'incontournable
271 messages postés


Posté le : 11/11/2010 à 16:48 (Lu 58704 fois)
Répondre
Citer

Bill aussi dit " Carchadotontosaurus "...
Je prépare des petits dessins rigolos dans ce sens.


Re: Angeac, au coeur de la paléontologie française [150695]

mazan

Voir son profil

mazan

Activité : 1.5 / 5
L'incontournable
271 messages postés


Posté le : 11/11/2010 à 16:57 (Lu 58702 fois)
Répondre
Citer

Il s' agit de toute manière de la même espèce, semble-t' il... A des âges différents.
Sûrement là parce que le frigo du coin était rempli.


Re: Angeac, au coeur de la paléontologie française [150703]

mazan

Voir son profil

mazan

Activité : 1.5 / 5
L'incontournable
271 messages postés


Posté le : 11/11/2010 à 23:06 (Lu 58668 fois)
Répondre
Citer

Oups je me suis trompé avec tous ces noms à rallonge...
Carcha-RO-dontosaurus
On devrait l ' appeler Allosaurus Mazanis... Plus simple et ça me ferait plaisir !!!


Re: Angeac, au coeur de la paléontologie française [150706]

gigy

Voir son profil

gigy

Activité : 3.5 / 5
Dinofolie!
6665 messages postés


Posté le : 12/11/2010 à 11:45 (Lu 58639 fois)
Répondre
Citer

si c'est le cas une radiation laurasienne de carcharodontosauridae n'est pas à prendre à la légère! déjà qu'on pensait leur origine laurasienne.

--------------------------------
Il faut essayer de reconstituer les dinosaures tels qu'ils étaient et pas tels qu'on voudrait qu'ils soient!


Re: Angeac, au coeur de la paléontologie française [150709]

Matt

Voir son profil

Matt

Activité : 2 / 5
PaléoFan
420 messages postés


Posté le : 12/11/2010 à 12:00 (Lu 58637 fois)
Répondre
Citer

Ça voudrait dire qu'il y a aurait eu des carcharodontosauridae en France ; à quelle époque environ ?


Re: Angeac, au coeur de la paléontologie française [150712]

gigy

Voir son profil

gigy

Activité : 3.5 / 5
Dinofolie!
6665 messages postés


Posté le : 12/11/2010 à 16:40 (Lu 58603 fois)
Répondre
Citer

c'était une très grande probabilité vu qu'on a des formes proches sur l'île de wight et Concavenator en Espagne qui lui semble bien être un vrai carcharodontosauridae.


--------------------------------
Il faut essayer de reconstituer les dinosaures tels qu'ils étaient et pas tels qu'on voudrait qu'ils soient!


Pages:  1 2 >>

Retour au forumNouveau sujetInscriptionIdentificationRecharger la première page du forumFaire une rechercheListe des membresInformations & statistiques

Ajouter une réponse

Vous écrivez en tant que :  Login :   Password :
Titre de votre message :
Corps de votre message :

 [citation] [image] [flash]

 [gras] [italique] [souligné]
 [barré] [exposant] [indice]
 [grandir] [reduire] [code]

 [noir] [blanc] [jaune] [orange]
 [violet] [bleu] [vert]

   Prévisualiser le message

12345678910
AA1A2A3A4A5A6A7A8A9A10
BB1B2B3B4B5B6B7B8B9B10
CC1C2C3C4C5C6C7C8C9C10
DD1D2D3D4D5D6D7D8D9D10
EE1E2E3E4E5E6E7E8E9E10
FF1F2F3F4F5F6F7F8F9F10
GG1G2G3G4G5G6G7G8G9G10
HH1H2H3H4H5H6H7H8H9H10
II1I2I3I4I5I6I7I8I9I10
JJ1J2J3J4J5J6J7J8J9J10

Choisissez le smiley global de votre message :
    

   M'avertir par email en cas de nouvelle réponse (pour les membres)

Valider

Forum Aztek V4.01-DN Copyright (C) 2003-2019 - Page générée en 0.0287 seconde avec 15 requêtes

[ Accueil du site | PaleoNews | PaleoWiki | Dossiers | Plan du site | Livre d'or | A propos de DinoNews ] Dinonews propose des flux RSS sur les dinosaures