Abelisaurus

Lézard d'Abel

Reconstitution d'Abelisaurus comahuensis par Alain Bénéteau.
Classification Saurischiens ▸ Abelisauridés
Époque Crétacé sup. (72-68 Ma.)
Taille adulte 7 à 8 m long - 3 m haut
Poids 1,6 tonne environ
Répartition Argentine
Régime
alimentaire
Carnivore
Date de sa découverte 1980 - décrit en 1985
82
118 264
Wiki

Un dinosaure dont on ne connait que le crâne

Abelisaurus n'est connu que par un seul fossile: un crâne, découvert en 1980. Ce crâne est court et allégé par un important espace vide au-dessus des mâchoires, ce qui devait lui procurer une certaine agilité, malgré un crâne d'environ 80 cm de long. Abelisaurus pouvait donc planter ses dents tranchantes comme des couteaux dans sa proie et renverser la tête en arrière pour déchirer la chair.

La force des mâchoires des Abelisauridés est similaire à celle des Allosauridés: environ 200 kg de pression par dent, ce qui est six fois moins puissant que pour Tyrannosaurus (études de 2001 et 2018).

Les restes de peau fossilisée de plusieurs Cératosaures ont été étudiés en 2018. Celle d'Abelisaurus montre diverses rugosités (peau minéralisée) et écailles. Les côtés du crâne devaient être couverts de larges écailles. La partie supérieure du museau (os nasal) est très rugueux, avec plein de petits lobules, suggérant une peau épaisse, endurcie et partiellement ossifiée. Ainsi, la peau de la tête des Cératosaures était nue (pas de trace de filaments ou de plumes) et richement ornementée, ce qui servait certainement un rôle important dans la communication entre individus. Il est également possible qu'il y ait eu chez Abelisaurus des combats avec des coups de tête à faible vitesse, un peu comme l'iguane marin des Galapagos, ou des coups contre le flanc comme les girafes actuelles.

Abelisaurus: crâne
Eléments retrouvés du crâne d'Abelisaurus comahuensis (Bonaparte & Novas, 1985).

Une nombreuse famille

Le crâne d'Abelisaurus montre une parenté avec les autres membres des Abelisauridés (les Majungasaurinae comme Majungasaurus et les Brachyrostra comme Carnotaurus), on peut donc se faire une idée du corps de ce dinosaure: comme chez Tyrannosaurus rex, ses pattes avant devaient être fixées haut sur le corps, trop petites pour agripper ses proies et malgré un corps massif, ses deux pattes arrière musclées devaient permettre à Abelisaurus de se déplacer rapidement et de chasser activement ses proies.

Finalement, les Abelisaures devaient être de grands prédateurs, les carnivores dominants de l'hémisphère sud, et les Tyrannosaures ceux de l'hémisphère nord. Mais on connait également des représentants des Abelisaures jusqu'en Europe (Arcovenator...) et en Inde (Rajasaurus), des continents reliés aux masses continentales du sud au cours du Mésozoïque.


Reconstitution du corps d'Abelisaurus comahuensis localisant les éléments squelettiques découverts.

Taxonomie

Il n'existe qu'une seule espèce pour ce genre: Abelisaurus comahuensis, décrite par Bonaparte et Novas en 1985.

Une synonymie d'Abelisaurus a été proposée avec Aucasaurus garridoi, un abelisaure similaire trouvé dans la même formation, mais cette proposition ne fait pas consensus.

Références et liens complémentaires