Arcovenator escotae, abélisaure de provence

Discussion: 17 995 8 Dernière réponse

Posté par

Thierry Tortosa, Eric Buffetaut, Nicolas Vialle, Yves Dutour, Eric Turini & Gilles Cheylan (2013) A new abelisaurid dinosaur from the Late Cretaceous of southern France: Palaeobiogeographical implications. Annales de Paléontologie (advance online publication)

http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S075339691300089X

Enfin, l'article sur l'abélisauridé de l'autoroute A8 est là. Suite à la fuite sur le nom de l'animal ces derniers mois on se demandait si le nom du bestiau allait changer. En fait non, c'est bien Arcovenator escotae. Cette forme est apparentée au Majungasaurus de Madagascar et aux Abelisauridae indiens. Tous ces animaux sont réunis dans le nouveau clade des Majungasaurinae.


Arcovenator escotae (boîte crânienne et postorbitaire)





On voit bien le bourrelet du postorbitaire.

Posté par


Dents et squamosal


Vertèbres caudales


Tibia et fibula

Posté par

Intéressant, qu'est-ce que les auteurs disent à propos des autres abelisauridae français, tels que Tarascosaurus et le maxillaire de Pourcieux ?

Posté par

Plusieurs choses, d'abord les auteurs considèrent Genusaurus de l'Albien comme un Abelisauridae basal et non comme un Noasauridae.

Genusaurus et Tarascosaurus sont pour l'instant considérés comme des Abelisauridae basaux distincts. Arcovenator serait un Majungasaurinae plus basal que les formes indo-malgaches. Il possède aussi des caractères primitifs qu'ils partagent avec des Abelisauridae du Cénomanien (Rugops et Ekrixinatosaurus) comme la présence d'une petite fenêtre entre le frontal, le postorbitaire et le lacrimal.

Le maxillaire de Pourcieux présente aussi des caractères de Majungasaurinae. Tortosa et al. considèrent cet os comme représentant probablement le même genre que Arcovenator, et ce en raison de caractères très similaires au niveau des dents des deux spécimens, de leur proximité géographique et stratigraphique. Car en effet, le maxillaire de Pourcieux ne daterait finalement pas du Maastrichtien, mais plutôt du Campanien supérieur. Et a l'intérieur du Campanien supérieur, le maxillaire proviendrait d'un niveau légèrement plus ancien que les restes d'Arcovenator. C'est pourquoi les auteurs précisent qu'il y a de fortes chances que cet os appartienne au moins au même genre (mais pas forcément à la même espèce). Le maxillaire provient d'un animal légèrement plus grand que l'individu propriétaire de l'arrière crâne.

Le tibia de La Boucharde ressemble à celui d'Arcovenator, mais il est proportionnellement plus court et possède aussi quelques différences. Il date également du Campanien supérieur, mais il provient d'un niveau un peu plus ancien que le maxillaire de Pourcieux qui est lui-même un peu plus ancien que les restes d'Arcovenator.


Après, l'article mentionne aussi des os mal conservés d'abélisauridés du Maastrichtien de Vitrolles, des dents d'abélisauridés de taille moyenne et petite provenant respectivement de Velaux et Fox-Amphoux. Et aussi des éléments crâniens et postcrâniens d'Abelisauridae de taille moyenne à grande provenant de Cruzy (dents, fémur et tibia). Des éléments qui présenteraient des affinités avec Arcovenator.





Localisations géographiques (a) et distributions temporelles (b–g) des abélisauridés français d'âge Crétacé.

1- Velaux-Bastide Neuve
2- Vitrolles-La Plaine
3- Pourrières-Jas Neuf Sud
4- Trets-La Boucharde
5- Pourcieux-Les Tuillières
6- Région de Fox-Amphoux
7- Région de Cruzy
8- Bédouin
9- Le Beausset

Posté par

Très intéressant, merci pour ces explications.

Posté par

Où peut-on voir les ossements des abélisauridés français ?

Posté par

J'en profite pour rajouter la référence complète de la publication d'Arcovenator escotae, maintenant qu'elle est connue:

Annales de Paléontologie, Volume 100, Issue 1, January-March 2014, Pages 63-86.

Comme l'a précisé Croc ailleurs, la publication officielle date donc de 2014 et non de 2013.

Quant aux ossements, je ne sais pas s'ils sont exposés actuellement au public.

Posté par

Les os d'arco étaient présentés au Musée d'Histoire Naturelle d'Aix en Provence mais ses restes n'y sont peut être pas en ce moment. Le musée d'Aix organise une expo temporaire à l'office de tourisme de la ville jusqu'au 21 Septembre. On doit y voir une reconstitution du squelette de Rhabdodon créée à partir des deux squelettes de Vitrolles. Et la découverte d'Arcovenator et également abordée, mais je ne sais pas si les fossiles de l'animal s'y trouvent également.

Une video sur la modélisation du Rhabdodon.
http://www.youtube.com/watch?v=czwDBIHiwAk

On y voit aussi le fémur du rhabdodontidé adulte de petite taille mentionné dans l'article d'Ősi et al. (Phylogeny, Histology and Inferred Body Size Evolution in a New Rhabdodontid Dinosaur from the Late Cretaceous of Hungary) représentant sans doute un nouveau taxon.