Paralititan
Paralititan

- Paralititan -

Son nom signifie "géant du littoral"
Classification Saurischiens>Titanosauridés
Epoque Crétacé sup. (96-92 Ma.)
Taille 25 m long - 7 à 9 m haut
Poids 50 à 80 tonnes
Répartition Egypte
Régime alimentaire Herbivore
Date de sa découverte janv - fév 2000 (décrit en 2001)


    L'Afrique recèle bien des trésors paléontologiques qui n'attendent qu'à être découverts. Ce n'est pas Joshua Smith qui le contredira. Cet étudiant de 31 ans, en doctorat à l'université de Pennsylvanie, s'est rendu en l'an 2000 sur un site en plein désert, à 300km au sud-ouest du Caire. Après s'être perdu dans le désert, il ne lui faudra qu'une journée pour tomber sur le bout d'un ossement affleurant à la surface d'un gisement daté du Crétacé supérieur.

Après extraction du sol, ce fossile va s'avérer être un humérus (os d'une patte avant) de dinosaure, long de 1.7 mètre, c'est-à-dire 14% plus grand que les autres humérus connus de Sauropodes ayant vécu au Crétacé. La campagne de fouilles achevée, c'est finalement un squelette complet à 20-25% d'un nouveau dinosaure baptisé Paralititan qui est dégagé, comprenant également des vertèbres, côtes et deux omoplates.

Les reconstitutions montrent que Paralititan était un dinosaure aux mensurations impressionnantes (près de 25 mètres de long et 70 tonnes): c'est le deuxième plus gros dinosaure après le Sauropode Argentinosaurus, qui est probablement le plus grand animal terrestre de tous les temps. Paralititan avait la "carure d'un footballeur"; il ressemblait donc plus à Apatosaurus qu'à Brachiosaurus et Diplodocus. Il appartient aux titanosauridés, la même famille que Ampelosaurus, Argentinosaurus, Titanosaurus, Gondwanatitan, Aegyptosaurus, Lirainosaurus, etc: les derniers Sauropodes avant la crise K/T.

Reconstitution du Paralititan par des étudiants de l'université de Pennsylvanie

Le gigantisme de Paralititan pose question. En effet, les Sauropodes ont connu leur âge d'or au Jurassique (de 203 à 135 millions d'années), puis ont décliné pendant tout le Crétacé. La formidable diversité des Sauropodes au Jurassique correspond à un climat chaud et humide pendant cette période, offrant une abondante source de nourriture à ces colosses. Au Crétacé (de 135 à 65 millions d'années), les sauropodomorphes ne sont représentés que par les titanosauridés, surtout présents au sud du Gondwana. Dans certaines régions du globe, un climat très chaud a dû persister au Crétacé, permettant le développement de milieux tropicaux, possédant une faune et une flore très riche. Argentinosaurus et Paralititan ont ainsi pu prospérer. Les très nombreux restes de faune et de flore particulièrement grands retrouvés avec Paralititan confirment cette hypothèse: fossiles de poissons, requins, amphibiens géants de 4 mètres de long, tortues, reptiles marins et autres dinosaures, plus plein de restes de végétaux. Ils témoignent qu'à l'époque, l'oasis de Bahariya était un site très riche et correspondait à un littoral marécageux luxuriant. Des troupeaux de Paralititan se promenaient donc sur des mangroves, ou sur un littoral.

La carcasse du Paralititan retrouvée a été partiellement dévorée par un carnivore (peut-être Carcharodontosaurus). Le bassin a d'ailleurs été réduit en pièces, comme s'il avait été mangé. Mais on ne sait pas si c'est Paralititan qui est mort au combat ou s'il s'est fait mangé après sa mort. Il dut en tout cas tomber d'un coup sur le sol, au lieu même où il fut trouvé: dans les eaux peu profondes qui régnaient alors, sa carcasse n'aurait pas pu flotter et se déplacer.

Joshua Smith, le découvreur de Paralititan, est en fait revenu sur un site qui avait déjà révélé des dinosaures dans la 1ère moitié du XXe siècle, lors d'expéditions menées par le paléontologue allemand Ernest Stromer von Reichenbach (1871 - 1952). Des fossiles de quatre nouveaux dinosaures (dont Spinosaurus, Carcharodontosaurus et Bahariasaurus) avaient déjà été découverts par Stromer, mais ont été perdus après bombardement en 1944 du muséum allemand de Munich qui les conservait. Les fonds ont été apportés grâce au partenariat d'une chaîne de télévision américaine, qui a filmé la découverte pour en faire un documentaire.

La publication de la description de Paralititan stromeri est parue dans le numéro du 1er juin de la revue Science. Le nom de 'Paralititan' correspond à 'Géant des milieux paraliques', c'est-à-dire à 'Géant des rivages'; le nom de l'espèce étant dédié à Ernst Stromer.

 

 

Pour en savoir plus

 

 


Dinosaure précédent:
Nigersaurus

^Retour au début^


Dinosaure suivant:
Parasaurolophus

Revenir à l'accueil de Dinonews Retour accueil
Invité(e)
Se connecter

DinoNews! - Arnaud Salomé - Contenu sous licence CC-BY-NC-SA - 2020 - Mise à jour de cette page: 2008

Accueil | Actualités paléontologiques | Les Dinosaures | Dossiers | PaleoWiki | Bibliographie | Plan du site | Forums | Livre d'or