Concavenator

De Paleowiki
Aller à : navigation, rechercher


Fiche descriptive

¤ Etymologie du nom: "Chasseur du Cuenca (province espagnole, lieu de la découverte)"

¤ Position dans la classification: Carcharodontosauridae

¤ Eres géologiques: Crétacé inférieur (Barrémien)

¤ Taille estimée: 5-6 m de long (peut-être plus)

¤ Poids estimé: ?

¤ Régime alimentaire: Carnivore

¤ Répartition géographique: Espagne

¤ Découvert en: 2010



Les différentes espèces

Inventaire des fossiles retrouvés

  • Concavenator corvovatus: Squelette quasi complet et articulé.

Le spécimen est enchâssé dans le calcaire lithographique, son côté droit principalement exposé.

Caractères propres à ce dinosaure

Un dino à plumes?

C'est l'une des surprises de ce dinosaure: les chercheurs ont mis en évidence la présence d'une série de petites bosses sur le cubitus (os de l'avant-bras), des bosses dont la structure et l'implantation sont, selon eux, similaires aux points d'attaches des plumes chez de nombreux oiseaux. C'est d'ailleurs une observation similaire sur un os de Velociraptor qui a permis d'attester de la présence de plumes sur ces raptors.

L'hypothèse la plus probable est donc là aussi que Concavenator devait avoir des filaments courts et rigides sur les bras. Ces phanères sont sans doute similaires aux "poils" des Psittacosaurus et aux protoplumes: homologie? convergences? La plume est-elle apparue plusieurs fois?

Dans le cas d'une homologie de ces structures avec les protoplumes, nous sommes ici sur une branche de dinosaures qui n'est pas à l'origine des oiseaux. Cela ferait remonter l'origine des plumes à l'ancêtre commun entre les Coelurosaures et les Carcharodontosauridae, autrement dit aux Neotetanurae, apparus au Jurassique moyen, ce qui ferait reculer l'origine de la plume.

Une bosse dorsale

Deux vertèbres dorsales postérieures présentent des neurépines allongées. Mais difficile de dire que sa bosse était seulement à cet endroit. Certains chercheurs ont signalé que les neurépines des vertèbres caudales antérieures sont également plus longues que les vertèbres équivalentes des autres théropodes. Quant aux épines neurales des vertèbres sacrées, elles ne seraient pas conservées et celles-ci auraient été également allongées.

  • La bosse peut-elle être une malformation? sans doute pas. Ce genre de structure a déjà été observé sur d'autres espèces. Et ce n'est pas parce que quelque chose est inédit que c'est forcément une anomalie.
  • Peut-on la prolonger jusqu'au cou par une membrane de peau?
  • La bosse était-elle graisseuse comme les chameaux et dromadaires? Sans doute peu vraisemblable, surtout si elle se prolonge sur une bonne partie du dos.
  • Est-ce que cela serait un critère commun à tous les carcharodontosauria que d'avoir des épines neurales le long de dos et du cou, ou encore des bosses de ce genre?

Difficile à dire, à part Acrocanthosaurus et Concavenator, les autres carcharodontosauridés sont loin d'être aussi complet et bien conservés. Si on regarde les restes de Tyrannotitan, il ne semble pas avoir d'épines neurales hyper développées, Mapusaurus et Giganotosaurus non plus.

Concavenator est-il un nouveau dinosaure?

La question peut vraiment se poser et c'est le paléontologue Daren Naish qui a soulevé le problème. Pour résumer, on a un autre dinosaure d'Angleterre, Becklespinax altispinax (ou Altispinax altispinax), dont les vertèbres sont très similaires.

Comme Concavenator, les neurépines des deux dorsales les plus postérieures sont cinq fois plus allongées que leur centra, quant à l'épine neurale de la dorsale la plus antérieure, difficile de dire si elle est brisée ou si elle est naturellement plus courte que les deux autres. Les similitudes sont troublantes. Mais le problème est que Becklespinax n'a été décrit que par ces vertèbres, donc cela va être très difficile de trancher. De plus, l'âge diffère: Valanginien pour Becklespinax et Barrémien pour Concavenator, donc deux étages différents du Crétacé inférieur.

Il ne peut donc s'agir d'une seule et même espèce. Mais il n'est pas exclu que ces dinosaures appartiennent au même genre. dans ce cas, le nom de Concavenator n'existerait plus...

Reconstitution de la vie de ce dinosaure

Il fut certainement un prédateur actif de taille moyenne pouvant attaquer des proies de taille modeste. Il n'est pas impossible à l'instar des lions actuels qu'il ait parfois adopté un régime nécrophage.

Galerie d'images

Actualités de ce dinosaure

Publications

Liens complémentaires