Giganotosaurus

De Paleowiki
Aller à : navigation, rechercher

Fiche descriptive

¤ Etymologie du nom: "Lézard géant du sud"

¤ Position dans la classification: Giganotosaurinae

¤ Eres géologiques: Crétacé supérieur (-100 à -95 millions d'années)

¤ Taille estimée: au moins 13 m de long ( - 3,95 m de haut)

¤ Poids estimé: 8 tonnes

¤ Régime alimentaire: carnivore

¤ Répartition géographique: Argentine

¤ Découvert en: 1994 par Ruben Carolini


Les différentes espèces

Inventaire des fossiles retrouvés

Identifié par un squelette complet à 70% et un dentaire isolé d'un individu 8% plus grand que l'holotype.

Caractères propres à ce dinosaure

Il avait, sur son crâne, deux crêtes allongées le long des os nasals et deux petites cornes au dessus des os lacrymaux. Son crâne a une longueur estimée de 1,8 m pour l'holotype et de plus de 1,95 m pour le paratype ce qui fait de lui un prédateur mégacéphale (grande tête). Son maxillaire présente une ornementation caractéristique et les bords dorsaux et ventraux de cet os sont subparallèles. Les fenêtres antéorbitaires et post orbitaires sont énormes comme cela semble être le cas chez tous les Giganotosaurinae. Le dentaire montre lui un "menton" symphysaire caractéristique des Giganotosaurinae adultes (ce caractère semble être une conséquence de l'ontogénie).

Ses membres antérieurs sont réduits même si sa ceinture scapulaire est assez puissante. Son arrière-train est tout à fait conforme à ce que l'on trouve chez les Allosauroidea.

Reconstitution de la vie de ce dinosaure

Le Giganotosaurus a été découvert en 1994 par Ruben Carolini, en Patagonie, où 70% du squelette a été trouvé. C'est en l'honneur de son découvreur qu'il a été appelé Giganotosaurus carolinii, par Coria et Salgado en 1995.

C'est l'un des plus grands théropodes jamais découvert. Ce prédateur chassait peut-être en groupe pour attraper de grands herbivores qu'il côtoyait à cette époque comme les Iguanodontidae de Patagonie et, plus rarement, il s'attaquait peut être à l'ancêtre de l'Argentinosaurus. Il n'est pas impossible, à l'instar des lions actuels, qu'il ait parfois adopté un régime nécrophage.


Galerie d'images

Actualités de ce dinosaure

  • De nouveaux spécimens sont en attente de description (Coria & Currie, 2006).

Publications

  • Coria, R.A. & Salgado, L. (1995). A new giant carnivorous dinosaur from the Cretaceous of Patagonia. Nature. 377: 224-226
  • Calvo, J.O. & Coria, R. (1998) New specimen of Giganotosaurus carolinii supports it as the largest theropod ever found. Gaia 15, pp. 117-122 (http://www.mnhn.ul.pt/geologia/gaia/7.pdf)

Liens complémentaires