Argentinosaurus

De Paleowiki
Aller à : navigation, rechercher

Fiche descriptive

¤ Etymologie du nom: "Reptile d’Argentine"

¤ Position dans la classification: Titanosauria

¤ Eres géologiques: Crétacé supérieur (Cénomanien supérieur-Turonien inférieur : ~ 97-93 millions d’années).

¤ Taille estimée: Plus de 30 m de long.

¤ Poids estimé: ~ 70-80 tonnes ?

¤ Régime alimentaire: herbivore

¤ Répartition géographique: Formation Huincul, environ de Plaza Huincul, province de Neuquén, (Argentine).

¤ Découvert en: 1989



Les différentes espèces

L’adjectif spécifique fait référence à la ville de Plaza Huincul près de laquelle a été trouvé ce dinosaure.

Inventaire des fossiles retrouvés

  • PVPH-1 (Holotype), 3 vertèbres dorsales antérieures incomplètes, 3 vertèbres dorsales postérieures, région ventrale d’un sacrum presque complet (incluant les centra 1 à 5, sans la dernière vertèbre sacrée, la plus grande portion des côtes sacrées droites), une côte dorsale incomplète et un tibia droit presque complet.
  • Paratypes: MLP-DP 46-VIII-21-3, un fémur incomplet (il manque les deux extrémités).

Caractères propres à ce dinosaure

  • Argentinosaurus est l’un des plus grands sauropodes connus et l’un des plus grands titanosaures (avec Puertasaurus, Futalognkosaurus, Ruyangosaurus et Alamosaurus). Ces restes sont malheureusement très fragmentaires, le crâne, le cou, la queue, les membres antérieurs et la ceinture scapulaire (les os de l’épaule) sont totalement inconnus. Aussi il est difficile de connaître la taille exacte de ce géant qui devait toutefois dépasser les 30 m de long. La même incertitude concerne son poids qui fut estimé à 100 tonnes et plus, mais un article récent de Mazzeta et al. (2004) a revue à la baisse la masse de ce dinosaure (bien que le nouveau poids proposé pour l’animal reste hypothétique).
  • Les os d’Argentinosaurus sont énormes, le tibia mesure 1,55 m et les vertèbres dorsales 1,60 m de hauteur. Ces dernières présentent des pleurocoeles peu développées et localisées sur la moitié antérieure des centra. Les faces latérales de l’arc neural présentent une fosse angulaire et les épines neurales des vertèbres antérieures sont plutôt élargies. Selon Coria et al. les vertèbres dorsales seraient pourvues d’une massive articulation hyposphene-hypantrum, un caractère primitif chez les titanosaures. Mais la présence du complexe hyposphene-hypantrum chez Argentinosaurus est discutée, la structure identifiée comme telle pouvant être de simples lames osseuses modifiées (Salgado & Martinez, 1993 et Salgado & Bonaparte, 2007).
  • L’association de certains caractères que partage Argentinosaurus avec Andesaurus (présence du complexe hyposphene-hypantrum et de fosses sur la face latérale de l’arc neural des vertèbres dorsales) avait conduit Coria et al. à créer un nouveau groupe de titanosaures primitifs appelé Andesauridae dont la validité est loin d’être acceptée aujourd’hui. En 2005, Curry-Rogers plaça l’animal parmi les Opisthocoelicaudiinae (un groupe tout aussi incertain que les Andesauridae) mais la place d’Argentinosaurus au sein des divers groupes de titanosaures reste clairement à définir et il faudrait pour cela trouver de nouveaux restes plus complets de l’animal.

Reconstitution de la vie de ce dinosaure

Argentinosaurus cohabitait avec le sauropode Rebbachisauridae Cathartesaura et les théropodes Mapusaurus (un Carcharodontosauridae) et Skorpiovenator et Ilokelesia (des Abelisauridae).

Galerie d'images

Actualités de ce dinosaure

Publications

  • Bonaparte J.F. and Coria R.A., 1993., Un Nuevo y gigantesco saurópodo titanosaurio de la Formación Río Limay (Albiano-Cenomanio) de la Provincia del Neuquén, Argentina: Ameghiniana, 30 (3), pp. 271-282.
  • Salgado, L. & Martínez, R. 1993. Phylogenetic relationships of the basal titanosaurids Andesaurus delgadoi and Epachthosaurus sp. Ameghiniana 30, 339.
  • Mazzetta, Gerardo V.; Christiansen, Per; Fariña, Richard A. (2004). Giants and Bizarres: Body Size of Some Southern South American Cretaceous Dinosaurs. Historical Biology 65: 1–13.
  • Curry Rogers, K.A. 2005. Titanosauria: a phylogenetic overview. In: K.A. Curry Rogers and J.A. Wilson (eds.), The Sauropods: Evolution and Paleobiology, 50–103. University of California Press, Berkeley, California.
  • Novas F.E. and Ezcurra M.D. 2006. Reinterpretation of the dorsal vertebrae of Argentinosaurus huinculensis (Sauropoda, Titanosauridae). Ameghiniana 43: 48-49R.
  • Salgado, L. & Bonaparte, J. F. 2007. Sauropodomorpha. In Gasparini, Z., Salgado, L. & Coria, R. A. (eds) Patagonian Mesozoic Reptiles. Indiana University Press (Bloomington & Indianapolis), pp. 188-228.

Liens complémentaires