Dans l'ombre des dinosaures, au MNHN

Discussion: 33 569 37 Dernière réponse

Posté par

Cela faisait longtemps que ça n'était pas arrivé: la prochaine exposition temporaire du Muséum National d'Histoire Naturelle tournera autour des dinosaures.

Elle aura lieu du 14 avril 2010 au 14 février 2011, à côté de la grande galerie de l'évolution, donc est indépendante des squelettes exposés dans la célèbre galerie d'anatomie comparée, dont voici un rappel en image:




Citation: « Dans l'ombre des dinosaures » n'est pas une exposition sur les dinosaures, mais une exposition avec des dinosaures, grands perdants d'un des tournants majeurs de l'histoire de la vie sur Terre, survenu il y a 65 millions d'années. Cet épisode communément appelé par les scientifiques « tournant Crétacé-Tertiaire » a en effet bouleversé l'équilibre de la planète et permis ensuite aux mammifères de prospérer et de coloniser tous les continents. Au coeur de l'exposition, le passionnant débat sur la disparition des dinosaures met en lumière ce qu'est une crise de la biodiversité. Que s'est-il passé ?
C'est ce que les scientifiques tentent d'expliquer: refroidissement, chute d'une météorite, volcanisme... autant d'événements qui ont joué un rôle dans cette période de bouleversements.
Pour mettre en lumière l'importance de ce grand tournant, le visiteur remontera le temps pour observer le monde avant la « crise » puis après. Le parcours de l'exposition est conçu ainsi : une plongée dans le passé pour mieux comprendre ce qui se passe aujourd'hui, comment la biodiversité réagit aux changements environnementaux.


Je cite le communiqué de presse du MNHN. Donc pas de doute, le MNHN a ici un train de retard: pour eux les oiseaux n'ont pas l'air d'être des dinosaures... le service de communication du Mnhn a encore des progrès à faire.

Ceci dit, on peut leur faire confiance pour la qualité de présentation: les expositions temporaires valent cher, mais elles valent le détour.

Du côté des dinos, on trouvera les squelettes de Carnotaurus, Albertosaurus (Squelette complet reconstitué), Bambiraptor (Squelette quasi complet reconstitué), Struthiomimus (photo?), Unenlagia (Squelette très incomplet reconstitué), Protoceratops, Hypacrosaurus (bébé, Squelette complet reconstitué),Tsintaosaurus et Gilmoreosaurus mais surtout de nombreux mammifères (Hyracotherium, Tombaatar, Eomaia...).
On trouvera aussi un Ichthyornis, des pontes de Titanosaures et un Pteranodon.


Les squelettes fossiles exposés proviennent du Muséum national d'Histoire naturelle et des collections de plusieurs musées français et étrangers : du Musée d'Histoire naturelle de Tianjin (Chine), du Royal Tyrrell Museum (Alberta)... Les autres pièces étrangères présentées sont prêtées par des musées américains, argentins, marocains, belges ou allemands, dont 10 fossiles du site exceptionnel de Messel, dans la Hesse (plusieurs originaux dont Messelorrnis et Masillamys).

L'exposition aura donc le mérite de ne pas séparer les dinosaures de leur paléoenvironnement et de ne pas militer pour une cause unique de la crise KT et de montrer que la paléontologie est toujours en cours de recherche, contrairement à ce qu'on a pu entendre récemment...

En complément de l'expo, à l'occasion des Lundis du Muséum, à 18h, à l'Auditorium de la Grande Galerie de l'Évolution, des débats seront organisés les 10 mai, 14 juin, 27 septembre, 18 octobre et 6 décembre 2010.

http://dinos.mnhn.fr/

Dossier DinoNews sur l'exposition (partenariat avec le MNHN; jeu-concours; galerie photo...)



----------
Edité le 13/04/2011 à 17:21 par Webmaster

Posté par

Merci beaucoup Webmaster, je tâcherai d'y être (coûte que coûte^^)

Posté par

Ah mais c'était donc ça les caisses du Tyrrell que j'ai vu traîner ?

Sinon, je cherche le programme des conf, je vous tiendrai au courant.

Posté par

*Le lundi 10 mai à 18 h, dans le cadre de l'expo sur les Dinos, "Une expo/des débats" avec T. Adatte (géochimiste), A. Bercovici (palynologue et sédimentologue), S. Gardin (micropaléontologue).

Auditorium de la Grande Galerie de l'Evolution (entrée gratuite)

Vus les intervenants, je pense que ça sera sur la crise K-T.

Sinon,
*lundi 17 mai, toujours à la Grande Galerie, 18 h : Sébastien Steyer présentera son livre "La Terre avant les Dinosaures"

*dimanche 30 mai, 15 h, Grande Galerie toujours : Ronan Allain, "le métier de paléontologue"

Posté par

Juste un petit post pour vous signaler que j'étais à la première conf, que c'était très intéressant, et que c'était bien sur la crise K-T.

Les trois chercheurs ont passé leur temps à s'engueuler, jusqu'à ce que j'évoque l'article de Science sur Chicxulub qui est sorti il y a pas longtemps (Schulte et al.).
Là c'est marrant, ils étaient tous les trois d'accord : cet article c'est de la m****.

Posté par

J'imagine , t'aurais du filmer la scène

Posté par

Je suis allé à l'expo, et franchement c'était pas mal, surtout pour les pièces présentées : les dinos de Chine et du Tyrell, et puis les Mamm de Messel

Si vous y allez, profitez-en pour aller à la Grande Galerie de l'Evolution, elle est gratuite pour les moins de 26 ans (mais vous devrez payer pour l'expo), ainsi que la Galerie de Paléontologie et d'Anatomie Comparée (photo ci-dessus).

Posté par

Si seulement je pouvais y aller.

Posté par

J'étais allée dans la salle de la photo du premier post, c'était vraiment splendide mais cette expo elle est donc à part ?

Je suis pas toujours, toujours super maligne... --"

Posté par

L'expo n'est pas dans la galerie de paléontologie (qui est montrée dans le premier post), mais à la grande galerie de l'évolution, au sous-sol.

Pas mal de gens sont induits en confusion, d'ailleurs... Ils devraient mettre un panneau pour détromper à l'entrée de la galerie de pal'.

Posté par

L'expo est formidable, elle est didactique, les spécimens présentés sont vraiment chouettes, par contre elle donne un coup de vieux monumental à la bonne vieille galerie de paléonto.

Posté par

Dans le cadre de l'expo, 2 conférences-débats à venir :

le lundi 27 septembre à 18 h : "Les Dinosaures n'ont pas disparu !" (Ronan Allain, Emmanuel Gheerbrant, Cécile Mourer-Chauviré)

le lundi 6 décembre à 18 h : "Vivons-nous une crise biologique ?"
(Robert Barbault, Annachiara Bartolini, Philippe Janvier)

Posté par

Oui, je les vue la semaine où elle a été ouverte cette expo. Elle est pas mal du tout et je la conseille à tous les intéressés. L'Albertosaurus et le Tsintaosaurus sont très impressionnants et super bien recontitués (le carnotaurus avait un coté de la face plutôt écrasée je ne sais pas à quoi c'est dû ).C'est assez ludique avec pour la partie mammifères des espèces de petits "kiosques" avec des vidéos sur les particularités des 1ers rongeurs et des maquettes qu'on peut actionner.

Posté par

Citation de brachio L: le carnotaurus avait un coté de la face plutôt écrasée je ne sais pas à quoi c'est dû


Je me souviens d'avoir remarqué un truc du genre... C'est tout simplement que le crâne a été déformé après sa fossilisation par la déformation du sédiment. C'est assez courant en fait. En galerie de paléontologie, toujours au MNHN, l'arrière crâne du T. rex, ainsi que le crâne de l'Iguanodon, sont asymétriques.

Posté par

Ah oui, c'est vrai. J'avais vu ça. Je pense que c'est pareil à l'institut Royal de Sciences Naturelles de Belgique puisque l'Iguanodon du MNHN est le moulage d'un de Bernissart.

Posté par

Faut demander ça à Tikémi.
C'est son rayon

Posté par

Yep, les squelettes de Bernissart ont été fort écrasés aussi. ça se voit également sur le crâne de Bernissartia par exemple.

Posté par

Citation de Naldo: Juste un petit post pour vous signaler que j'étais à la première conf, que c'était très intéressant, et que c'était bien sur la crise K-T.

Les trois chercheurs ont passé leur temps à s'engueuler, jusqu'à ce que j'évoque l'article de Science sur Chicxulub qui est sorti il y a pas longtemps (Schulte et al.).
Là c'est marrant, ils étaient tous les trois d'accord : cet article c'est de la m****.


Salut Naldo, je dois dire que la K/T est l'un des rares sujet en science de la terre, avec le réchauffement climatique aussi, qui génère des débats aussi passionnés.

Aujourd'hui, à peu près tout et n'importe quoi a été dit - et publié - sur la K/T. Il devient très difficile de faire ce travail de synthèse sans connaitre les terrains et les données qui sont discutés, sans compter avec plus de 5000 articles et livres parus spécifiquement sur le sujet à éplucher. Certains points discutés pendant le débat étaient assez précis et j'espère que cela est resté abordable pour le public.

Pour ceux qui veulent aller plus loin, il y a un journaliste qui a suivi la question au début du grand "Chicxulub debate" qui a démarré en 2004. C'est un résumé assez intéressant où les réactions des intervenants ont été recueillis sous forme d'échange d'email informels, associé à la chronologie des publication scientifiques. C'est en anglais, un peu long, et par ici:

http://www.staff.livjm.ac.uk/spsbpeis/CCNet-K-T-Schulte-2006.htm

Merci d'avoir cité l'article de Schulte à la fin du débat! Par contre, c'est un bon article de synthèse (il n'apporte que très peu de données nouvelles, mais ce n'est pas le but) sur les recherches des 30 dernières années au sujet de l'impact de Chicxulub. Il ne faut pas oublier de télécharger l'annexe qui lui est associé, et qui contient plus de 30 pages de données. Je n'ai jamais été d'accord avec mes deux collègues

Posté par

En effet, le moins qu'on puisse dire c'est que c'est un panier de crabes.
L'article dont on parle m'a gêné surtout parcequ'il semblait orienté (et c'est ce que les réactions semblaient corroborer), même si je ne suis pas un spécialiste du sujet (pas géologue de formation, pour commencer).
Après étant donné que c'est une review, je ne doute pas qu'il soit utile pour disposer d'une synthèse, même orientée

Posté par

Effectivement, la seule manière de ne pas orienter le débat c'est de mettre à plat les donnés qui existent. Il est intéressant de voir l'évolution des idées sur la question:

- Il y a 50 ans, on en savait trop rien, on avait une vision très graduelle des extinctions de la K/T, avec comme possible cause régression marine et activité volcanique.

- Il y a 30 ans avec la découverte des Alvarez, puis pendant presque 10 ans cette vision a radicalement changée, les études précises et avec un contrôle stratigraphique ont montré que ces extinctions n'étaient pas graduelle en Amérique du Nord, mais brutales, et associé aux marqueurs de l'Impact de Chicxulub.

- Il y a 15 ans avec les travaux de Courtillot ont remis les trapps du Deccan au gout du jour, mais à très juste titre car apportant des données nouvelles montrant sur la durée très courte des éruptions. S'y est ajouté les travaux de l'équipe de Princeton (dont Schulte faisait d'ailleurs parti, voir le commentaire 31(tsunamis) du lien donné au dessus) décrivant dans le plancton des changements climatique importants qu'ils ont associés au Deccan, régression marine, mais aussi impacts multiples, etc.

A l'heure actuelle je n'ai pas vraiment l'impression qu'un consensus existe au sein de la communauté scientifique, très paradoxalement à la situation d'il y a 20 ans. Il y a un groupe défendant des extinctions brutales liées a l'impact de Chicxulub, et un autre éfendant des extinctions graduelles multicausales... mais ce n'est pas de la politique, si cela se "défend", c'est qu'il faut des données solides. Le but n'est pas de réunir les scientifiques autour d'une théorie qui plaise à tout le monde, mais de refléter l'état actuel des donnée sur la question.

Une théorie multicausale, c'est finalement pas mal, parce que ça parait plus raisonnable et que chacun y trouvera son comte pour publier sur un sujet qui est quand même assez porteur. D'un autre coté, et c'est comme en systématique, ce n'est pas parcimonieux, et plus il y aura de causes, plus le modèle sera improbable. Invoquer deux causes n'est pas forcément faux, mais il faudra s'armer d'autant plus de données pour le prouver. A l'heure actuelle, je pense qu'il existe une multitude de données fiables et publiées qui permettent de découpler les effets du Deccan, des variations du niveau marin, et de l'impact. Ce sont des causes qui agissent avec des durées de temps très différentes et c'est discernable dans l'enregistrement fossile. Si les données sont présentées dans leur ensemble avec leur contexte qui permettent de vérifier de leur exactitude, alors celles-ci peuvent être prises en compte. Seul les conclusions peuvent être discutables... voir orientés.

PS: Tu es en thèse au museum?