Famille des Abelisauridés

 

Elle fait partie de la super-famille des Carnosauriens, les prédateurs dinosaures les plus féroces, qui ont dominé au Jurassique et au Crétacé.

 

La famille des Abelisauridés (ou "Abelisauridae") a été créée récemment, après la découverte d'Abelisaurus et de Carnotaurus, en 1985.

A part quelques squelettes presque complets de Carnotaurus, les restes fossiles des Théropodes de cette famille sont très fragmentaires et beaucoup de questions restent posées, notamment sur leur mode de vie, et en particulier sur leur régime alimentaire.


Les Abelisauridés ont vécu en Argentine vers la fin du Crétacé, mais on a également retrouvé des crânes présentant des caractères d'Abelisauridé en Inde, à Madagascar (Majungatholus) et en France.

De cette répartition géographique, les paléontologues ont déduit que les Abelisauridés s'étaient répandus sur l'ensemble du supercontinent du Sud, le Gondwana (qui englobait alors l'Amérique du Sud et l'Inde), après sa séparation de la Laurasie.
Puis la persistance d'une langue de terre au Crétacé aurait quand même permis le passage de dinosaures, dont les Abelisauridés, entre les masses continentales du Nord et celles du Sud.

Tarascosaurus est un dinosaure français de 7 à 11 mètres de long appartenant à cette famille, mais les quelques restes exhumés ne permettent pas d'en dire beaucoup plus sur cette famille.

 

Dinosaures connus: Abelisaurus comahuensis (décrit en 1985), Aucasaurus garridoi (2002), Carnotaurus sastrei (1985), Ekrixinatosaurus novasi (2004), Indosaurus matleyi (1933), Indosuchus raptorius (décrit en 1933; reconnu comme appartenant aux Abelisauridés en 1988), Majungatholus atopus (1979), Rajasaurus narmadensis (2003), Tarascosaurus salluvicus (1991), Xenotarsosaurus bonabartei (décrit en 1987).