Majungatholus
Majungatholus

- Majungatholus -

Son nom signifie "Dôme de Majunga"
Classification Saurischiens>Abelisauridés
Epoque Crétacé sup. (83-74 Ma.)
Taille 7 à 9 m long
Répartition Madagascar
Régime alimentaire carnivore
Date de sa découverte ? (décrit en 1979)


    Majungatholus fait désormais partie du genre Majungasaurus.

Comme les autres représentants des Abelisauridés, Majungatholus atopus devait être un Théropode agile, de bonne taille, avec de tout petits bras et au squelette allégé par la présence notamment de sacs aériens similaires à ceux des oiseaux d'aujourd'hui.

Majungatholus a été retrouvé dans plusieurs gisements malgaches, constitués de véritables fosses communes, avec de nombreux restes animaux, petits et grands, jeunes et vieux. Parmi ces lits d'ossements ont été découverts le sauropode Rapetosaurus et l'oiseau primitif Rahonavis ostromi. Certains squelettes sont en connexion; ils sont soit en parfait état, soit peuvent montrer une forte dégradation de leur surface, notamment sous l'effet des conditions météorologiques.

Ces gisements appartiennent à la formation géologique Maevarano, un ensemble de roches sédimentaires déposé quelques millions d'années avant la limite Crétacé/Tertiaire dans le lit d'une rivière et témoignent d'un climat subtropical, semi-aride, saisonnier. L'île de Madagascar était alors entièrement au Sud du tropique du Capricorne et déjà isolée de l'Afrique, de l'Inde et de l'Antarctique.

Des traces de prédation (morsures de Majungatholus), d'insectes nécrophages et d'une dégradation de certains ossements témoignent d'épisodes de sécheresse au cours desquels les animaux de l'époque devaient se regrouper autour de quelques points d'eau, à la merci des prédateurs. Là, ils périssaient les uns après les autres à mesure que se raréfiaient eau et nourriture. Les cadavres s'accumulaient alors, avant d'être recouverts de boue lors du retour de précipitations torrentielles, comme dans certaines régions d'Afrique et d'Australie à l'heure actuelle.

Reconstitution du milieu de vie de Majungatholus lors d'épisodes de sécheresse
Reconstitution du milieu de vie de Majungatholus lors d'épisodes de sécheresse. L'oiseau charognard est le Rahonavis ostromi.
- © Copyright Raul Martin -

Les marques de dents sur certains os correspondent bien aux dents de Majungatholus atopus...

 

En étudiant les traces de dents visibles sur les fossiles des gisements (comparaison avec les mâchoires et les dents de divers carnivores), les paléontologues Rogers, Krause et Curry Rogers ont montré qu'il s'agissait de celles de Majungatholus atopus. Parmi les os mordillés, on retrouve ceux de Rapetosaurus, mais la majorité appartiennent à Majungatholus lui-même. Majungatholus était-il donc cannibale? C'est tout à fait possible car en situation de sécheresse, les carnivores n'hésitent pas à employer cette stratégie de survie. Mais difficile de dire s'ils se tuaient entre eux ou s'il s'agit de charognes dont ils se nourrissaient.

 

 

 

 


Dinosaure précédent:
Lirainosaurus

^Retour au début^


Dinosaure suivant:
Mamenchisaurus

Revenir à l'accueil de Dinonews Retour accueil
Invité(e)
Se connecter

DinoNews! - Arnaud Salomé - Contenu sous licence CC-BY-NC-SA - 2019 - Mise à jour de cette page: Mars 2007

Accueil | Actualités paléontologiques | Les Dinosaures | Dossiers | PaleoWiki | Bibliographie | Plan du site | Forums | Livre d'or