Futalognkosaurus

De Paleowiki
(Redirigé depuis Futalongkosaurus)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Fiche descriptive

¤ Etymologie du nom: "Lézard grand chef (du Grec saurus, lézard et de l’indien Mapuche Futa, géant ou grand et lognko, chef)."

¤ Position dans la classification: Titanosauria - Lognkosauria

¤ Eres géologiques: Crétacé supérieur (Turonien supérieur - Coniacien inférieur : ~ 90 à 87 millions d’années).

¤ Taille estimée: 30 à 34 m long

¤ Poids estimé: ?

¤ Régime alimentaire: herbivore

¤ Répartition géographique: Formation Portezuelo, rive nord du Lac Barreales, province de Neuquén (Argentine).

¤ Découvert en: 2000



Les différentes espèces

(= Futalongkosaurus dukei Calvo & anonyme, 2001)

L’espèce honore la Duke Energy Argentina Company qui a financée une partie de l’excavation du spécimen (les fouilles de 2002 et 2003, fouilles qui se sont poursuivit jusqu’en 2005).

Inventaire des fossiles retrouvés

  • MUCPv-323 (Holotype), atlas; axis; vertèbres cervicales (5 antérieures, 4 médianes et 3 postérieures); 10 vertèbres dorsales; des côtes; sacrum complet; les deux ilia; pubis droit; ischion droit et une vertèbre caudale.

Caractères propres à ce dinosaure

  • Connu par un unique squelette incomplet dont il manque le crâne, les os de l’épaule, les 4 membres, des éléments du bassin et la quasi-totalité de la queue, Futalognkosaurus est malgré tout le plus complet des sauropodes géants puisque 70 % de son squelette a été retrouvé (contre 3 % pour Puertasaurus et 10 % pour Argentinosaurus, les autres titanosaures géants d’Amérique du Sud). Pour la première fois on connaît la totalité du cou d’un titanosaure géant. Ce cou est très massif et présente des particularités anatomiques que l’on a également trouvées chez d’autres espèces proches et qui ont permit de définir un nouveau groupe de titanosaure appelé Lognkosauria.
  • En plus des caractéristiques communes à tous les lognkosaures (cf. le lien Lognkosauria), Futalognkosaurus se distingue par son atlas (la 1ère vertèbre cervicale) pourvu de neurapophyses en forme de lame rectangulaire orientées postérieurement (cf. la galerie de photos), un axis (la 2ère vertèbre cervicale) qui présente une épine neurale haute et triangulaire, des vertèbres cervicales médianes dont les épines neurales présentent un bord postérieur concave, des vertèbres dorsales avec des apophyses transverses (les diapophyses) horizontales et aliformes, une vertèbre caudale antérieure possédant une épine neurale élargit distalement, les 2ème et 3ème côtes sacrées qui sont fusionnées et le pédoncule iliaque de l’ischion est large et bien développé.
  • Grâce aux grands nombres d’ossements connus, Futalognkosaurus est le seul sauropode géant dont on soit sûr de la fourchette de tailles données à l’animal. La quasi-totalité de la queue est manquante mais en se basant sur la queue plus complète de son cousin Mendozasaurus, Futalognkosaurus devait mesurer entre 30 et 34 m de longueur. Cela fait de lui l’un des plus grands titanosaures mais il était probablement surpassé en taille et en poids par Argentinosaurus (un titanosaure plus basal que les Lognkosauria), par Puertasaurus (qui est peut être un lognkosaure), par Alamosaurus (d’après de nouveaux spécimens découverts récemment) et probablement aussi par Ruyangosaurus, tous ces géants possédant des vertèbres plus imposantes que celles pourtant énormes de Futalognkosaurus.

Reconstitution de la vie de ce dinosaure

  • Futalognkosaurus vivait dans une plaine forestière sous un climat chaud et humide intercalé d’une courte saison sèche. Cette forêt était composée d’angiospermes et de gymnospermes de type conifères et était traversée par un réseau de rivières sinueuses qui en période de crue inondaient la plaine environnante. C’est une crue de ce genre qui a permit l’enfouissement du squelette colossal de Futalognkosaurus dont le cadavre fit office de barrière où vinrent s’accumuler les restes d’animaux plus petits que transportaient les eaux montantes. Parmi ceux-ci figurent des restes des dinosaures théropodes Unenlagia et Megaraptor. Ces deux derniers sont également connus dans d’autres sites de la Formation Portezuelo laquelle a aussi livrée des titanosaures de dimensions plus modeste comme Rinconsaurus et Muyelensaurus ainsi que l’ornithopode Macrogryphosaurus.

Galerie d'images

Actualité de ce dinosaure

Publications

  • Calvo, J.O., Porfiri, J.D., González Riga, B.J. & Kellner, A.W.A. 2007c. A new Cretaceous terrestrial ecosystem from Gondwana with the description of a new sauropod dinosaur. Anais da Academia Brasileria de Ciencias 79: 529-541.
  • Calvo, J.O., Porfiri, J.D., González Riga, B.J. & Kellner, A.W.A. 2007d. Anatomy of Futalognkosaurus dukei Calvo, (Dinosauria, Titanosauridae) from the Neuquén Group (Late Cretaceous), Patagonia, Argentina. Arquivos do Museu Nacional 65(4): 511-526.
  • Passalia, M.G., Prámparo, M.B., Calvo, J.O. and Heredia, S. 2008. Primer registro de hojas de angiospermas en el Grupo Neuquén (Turoniano tardío-Coniaciano temprano), Lago Barreales, Argentina. Ameghiniana 45 (1): 233-239.

Liens complémentaires