Dicraeosaurus

De Paleowiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Fiche descriptive

¤ Etymologie du nom: "Reptile fourchu"

¤ Position dans la classification: Dicraeosauridae

¤ Eres géologiques: Jurassique supérieur (161.2-145.5 MA)

¤ Taille estimée: 20 m de long

¤ Poids estimé:

¤ Régime alimentaire: Herbivore

¤ Répartition géographique: Tanzanie (Mtwara)

¤ Découvert en: Début du XX°



Les différentes espèces

  • Dicraeosaurus hansemanni (Janensch, 1914)
  • Dicraeosaurus sattleri (Janensch, 1914)

Inventaire des fossiles retrouvés

  • D.hansemanni: trois squelettes incomplets, vertèbres et autres éléments isolés (humérus: 75 cm; ulna: 49.8 cm; scapula: 1.35 m; fémur: 1.21 m).
  • D.sattleri: deux squelettes partiels, sans crâne, plus quelques éléments isolés.

Reconstitution de la vie de ce dinosaure

Ce sauropode fut découvert au début du XX° siècle et décrit par Werner Janensch en 1914, qui lui donna le nom de Dicraeosaurus hansemanni. Ses restes proviennent des "Tendaguru Beds" de Tanzanie, datant du Kimmeridgien (155-150.8 MA); cette formation a livré beaucoup de fossiles: Allosaurus, Barosaurus, Brachiosaurus, Ceratosaurus, Dryosaurus, Elaphrosaurus, Janenschia, Kentrosaurus et Megalosaurus... Dicraeosaurus signifie "reptile fourchu", en raison de la caractéristique de ses vertèbres, qui sont pourvues de hautes épines neurales. Le sauropode est connu par trois squelettes incomplets et sa taille est estimée à environ 20 mètres. Dicraeosaurus présente la particularité d'avoir un cou assez court, formé de seulement douze vertèbres; comme son cousin Diplodocus, ses pattes avant sont plus courtes que ses pattes arrière; enfin, ses narines sont placées très en arrière du crâne, et de celà on a déduit pendant longtemps qu'il devait vivre la plupart de son temps immergé dans l'eau. Mais la pression de l'eau ne lui aurait pas permis de respirer.

Il existe une autre espèce: D.sattleri, lui aussi décrit par Janensch en 1914; cette espèce est plus petite que D.hansemanni. Ses épines neurales sont encore plus hautes que celles de D.hansemanni; enfin les estimations donnent: un poids d'à peu près 1 tonne, une longueur comprise entre 8 et 13 mètres, une hauteur à l'articulation de la hanche d'environ 2 mètres.

En 2004, on a créé le super-groupe Flagellicaudata (queue en fouet), à la faveur de la découverte de Suuwassea, sauropode qui serait à l'origine des deux familles Diplodocidae et Dicraeosauridae, qui doit son nom à Dicraeosaurus; cette famille inclue aussi le genre Amargasaurus, qui ressemble beaucoup à D.sattleri, avec sa petite taille et ses très longues épines neurales.

Galerie d'images

Dicraeosaurus.jpg

Actualités de ce dinosaure

Culture

Publications

  • Janensch, W. (1914). Ubersicht uber die Wirbeltierfauna der Tendaguru-Schichten nebst einer kurzen Charakterisierung der neu aufgefuhrten Arten von Sauropoden. Arch. Biontol. 3: 81-110
  • Janensch, W. (1929). Die Wirbelsaule der Gattung Dicraeosaurus. Palaeontographica (SuppI. 7) 2: 39-133
  • Janensch, W. (1935-36). Die Schadel der Sauropoden Brachiosaurus, Barosaurus und Dicraeosaurus aus den Tendaguruschichten Deutsch-Ostafrikas. Palaeontographica. (Suppl. 7) 2:147-298

Liens complémentaires