Animaux ou pas?

Discussion: 29 339 17 Dernière réponse

Posté par

Il y a un conflit entre deux profeseurs de SVT , il y en a une qui dit que sur la terre il y a trois sorte d'etre vivant (les animeaux, les humains et les vegetaux ) et l'autre professeur dit que les etre vivants sur la terre sont les animeaux, les cellules et les vegetaux. La quelle a raison?





----------
Edité le 21/01/2014 à 19:22 par Webmaster

Posté par

Je crois qu'il y a au moins quatre catégories d'êtres vivants, le règne animal, le règne végétal, celui des champignons lesquels ne sont ni des animaux, ni des plantes, et celui des organismes unicellulaires (bactéries, virus, etc.) dont j'ignore s'ils forment eux aussi un règne (j'y connais rien dans ce domaine).

Par contre vouloir dissocier les humains du règne animal est vraiment n'importe quoi. Ça craint pour une prof de SVT.

Posté par

Bon alors là c'est mon domaine...

Ces deux profs ne maîtrisent pas très bien la systématique j'ai l'impression...

La monde vivant se divise en trois grands clades (groupes monophylétiques):
-Les Bactéries (unicellulaires)
-Les Archées (unicellulaires)
-Les Eucaryotes (possédant notamment un noyau, des chromosomes non circulaires ou encore des cellules se divisant par mitose). Les animaux et les végétaux sont inclus dans les eucaryotes.

Certains eucaryotes sont unicellulaires (comme la paramécie, les foraminifères, ou les algues dinoflagellés et coccolithophoridés, qui sont les plus connus), d'autres sont pluricellulaires, comme les végétaux, les champignons, les animaux et certaines algues.

Les Eucaryotes sont divisés en deux grands groupes:
-Les Bicontes (comprenant des unicellulaires comme les dinophytes, les paramécies, les foraminifères et les coccolithophoridés; et des pluricellulaires comme les plantes)
-Les Unicontes (comprenant des unicellulaires peu connus du grand public, et des pluricellulaires comme les champignons et les animaux). L'Homme fait partie des animaux, il est très proche des chimpanzés et des gorilles.

Eh oui, un champignon est plus proche de nous que d'une plante...

La notion de règne ne veut rien dire, n'importe qui peut définir le règne comme il veut. Certains auteurs reconnaissent une dizaine de règnes mais c'est une notion totalement arbitraire.

Les virus sont d'origine peu connue, ils ne sont pas placés dans un clade ou dans l'autre, ce sont des formes extrêmement régressées à cause de leur parasitisme.

J'espère ne pas t'avoir perdu avec tous ces noms bizarres mais j'ignore totalement quel est ton niveau. Je peux te donner plus de détails si tu le souhaites et si tu t'intéresses au sujet.

Posté par

Merci pour toutes ces précisions Theropod

Je doute que tous ces groupes soient abordés au collège ou au lycée. Je me demande d'ailleurs ce que l'on y enseigne de nos jours en SVT mais ça pas l'air d'être terrible d'après ce que nous dit dehkharghanian. Enfin, je pense que tous les profs de SVT des collèges de France ne doivent pas être du même avis que ceux-là, heureusement.

Posté par

Je me suis un peu perdue avec les information de Theropod mais j'ai compris.Est ce que tu pourra me donner plus d'information Theropod car je m'intéresse beaucoup sur ce sujet.

Posté par

Je n'ai pas tous lu, mais dans les eucaryotes, c'est là dedans qu'on trouve le règne animal, le règne végétal et enfin le règne des champignons. Les champignons sont mis à part car ils possèdent des caractéristiques des animaux et aussi des végétaux.

Posté par

Citation de dino2052: Les champignons sont mis à part car ils possèdent des caractéristiques des animaux et aussi des végétaux.


En fait les champignons partagent surtout des caractéristiques d'animaux. Par exemple leurs cellules flagellées ont un seul flagelle, comme les cellules flagellées des animaux (spermatozoïdes), c'est pourquoi on les regroupe sous le terme d'Unicontes (signifiant UN flagelle). Ce flagelle est à l'arrière de la cellule.

En réalité la plupart des champignons ont perdu les flagelles durant leur évolution, mais leurs ancêtres en avaient et les champignons les plus "primitifs" les ont conservés.

Les cellules flagellées des végétaux qui en possèdent (les mousses, les prêles et les fougères par exemple) ont deux flagelles, situés à l'avant de la cellules (par exemple les anthérozoïdes, c'est à dire les spermatozoïdes des végétaux). C'est pourquoi on l'appelle le groupe des Bicontes. Bien sûr les conifères et les plantes à fleurs ont perdu ces cellules flagellées: ils fécondent grâce au pollen qui transporte l'anthérozoïde: celui-ci n'a donc pas besoin de nager.

De plus, contrairement aux végétaux, les champignons ne pratiquent pas la photosynthèse (réaction chimique produisant de l'O2, propre aux végétaux et à quelques bactéries), et ils n'ont pas la même organisation malgré une ressemblance apparente. Ils n'ont ni racines, ni tiges ni feuilles, mais ça les végétaux les plus "primitifs" n'en ont pas non plus, et il y a énormément de différences dans la structure cellulaire (la paroi est totalement différente par exemple). Donc rien ne permet de rapprocher les champignons des végétaux par rapport aux animaux, toute ressemblance n'est que superficielle.

Voilà, j'espère n'avoir pas embrouillé les plus jeunes avec tout ce bazar... La biologie est toujours plus complexe que ce que l'on imagine de prime abord.

@Croc: Mes années collège et lycée ne sont pas si éloignées que ça et effectivement ce genre de groupes n'est pas abordé. Mais j'ai connu des étudiant qui préparaient le capes ou l'agrég et fort heureusement ils maîtrisaient le sujet bien mieux que les deux profs dont on parlait plus haut...

Comme très bon livre sur le sujet il y a toujours la Classification phylogénétique du vivant, de Lecointre et Le Guyader, que l'on trouve généralement dans les bibliothèques.

Posté par

Non ça va je ne suis pas trop embroyé, je suis en première année de Biologie et on voit surtout les animaux au semestre 1, les champignons, on nous a juste dit qu'ils étaient entre les végétaux et les animaux parce qu'ils possédaient des caractéristiques des deux. Mais merci pour les précisions ^^

Posté par

Un autre "truc marrant" avec les champignons : ils produisent de la chitine, comme les Arthropodes !

(Arthropodes = insectes, araignées, scorpions, crustacés, mille-pattes, etc.)

Posté par

Oui, c'est une des particularité qui fait que les champignons possèdent des caractères propres aux animaux.

Posté par

Merci pour toute c'est information .

Posté par

Ce sont des classif très réductrices car en fait si on prend les moisissures on ne peut pas tout classer dans les champignons non plus puisque certains êtres sont tout bonnement hybrides.
Prennez le règne des myxomycètes qui étaient classés dans les champi et qui ne le sont plus même si ils continuent d'être étudiés par les mycologues. Ils donnent des spores qui germent et se transforment en amiboïdes qui se nourrissent comme des animaux, quand toute la nourriture a été consommée, les amiboïdes se rassemblent et forment un plasmode qui se déplace (expérience faite par moi même, on trace un trait et on voit que cette masse gelatineuse se déplace lentement).
Une fois repue, ma masse fructifie et produit des sporanges qui sont les sporophores des myxomycètes, et qui donnent des spores comme les champi et le cycle recommence.
Voilà donc un être qui est une fois animal une fois on ne sais pas trop quoi si ce n'est qu'il se reproduit comme un champi qu'il n'est pas!
ce n'est pas tout, nous avons des tissus différents (3 en tout) les myxomycètes non, ils sont constitués d'une masse d'amiboïdes qui vivent ensembles. Bref un alien.
Alors classer de tels êtres est un peu difficile et des cas comme ça il y en a pas mal, donc la classif habituelle est totalement réductrice et obsolète.
Pour voit ces êtres uniques, tapez Fleur de Tan sur le net et vous verrez, on dirait un pudding collé contre un arbre! on a peine à imaginer que ce soit un être vivant doté de mouvement. On ne sait même pas encore comment cette masse, le plasmode coordonne ses mouvements, puisqu'elle est constituée de milliers de cellules indépendantes! Je pense que le plasmode se déplace au gré de la découverte de nourriture.

----------
Edité le 23/10/2013 à 17:40 par gigy

Posté par

Citation de gigy: ce sont des classif très réductrices car en fait si on prend les moisissures on ne peut pas tout classer dans les champignons non plus puisque certains êtres sont tout bonnement hybrides.
Prennez le règne des myxomycètes qui étaient classés dans les champi et qui ne le sont plus même si ils continuent d'être étudiés par les mycologues. Ils donnent des spores qui germent et se transforment en amiboïdes qui se nourrissent comme des animaux, quand toute la nourriture a été consommée, les amiboïdes se rassemblent et forment un plasmode qui se déplace (expérience faite par moi même, on trace un trait et on voit que cette masse gelatineuse se déplace lentement).
Une fois repue, ma masse fructifie et produit des sporanges qui sont les sporophores des myxomycètes, et qui donnent des spores comme les champi et le cycle recommence.
Voilà donc un être qui est une fois animal une fois on ne sais pas trop quoi si ce n'est qu'il se reproduit comme un champi qu'il n'est pas!
ce n'est pas tout, nous avons des tissus différents (3 en tout) les myxomycètes non, ils sont constitués d'une masse d'amiboïdes qui vivent ensembles. Bref un alien.
Alors classer de tels êtres est un peu difficile et des cas comme ça il y en a pas mal, donc la classif habituelle est totalement réductrice et obsolète.
Pour voit ces êtres uniques, tapez Fleur de Tan sur le net et vous verrez, on dirait un pudding collé contre un arbre! on a peine à imaginer que ce soit un être vivant doté de mouvement. On ne sait même pas encore comment cette masse, le plasmode coordonne ses mouvements, puisqu'elle est constituée de milliers de cellules indépendantes! Je pense que le plasmode se déplace au gré de la découverte de nourriture.

----------
Edité le 23/10/2013 à 17:40 par gigy

Je me souviens avoir vu un article dans un magazine au sujet de ces êtres vivants, et je confirme, la fleur de Tan, n'a rien d'une fleur, c'est étrange, et ça peut mesurer combien ce truc?

Posté par

Tout dépend du nombre d'individu qui constitue le plasmode, mais ça peut faire plusieurs centimètres à plusieurs dizaines de centimètre pour les grosses "colonies".

Posté par

Citation de gigy: ce sont des classif très réductrices car en fait si on prend les moisissures on ne peut pas tout classer dans les champignons non plus puisque certains êtres sont tout bonnement hybrides.
Prennez le règne des myxomycètes qui étaient classés dans les champi et qui ne le sont plus même si ils continuent d'être étudiés par les mycologues. Ils donnent des spores qui germent et se transforment en amiboïdes qui se nourrissent comme des animaux, quand toute la nourriture a été consommée, les amiboïdes se rassemblent et forment un plasmode qui se déplace (expérience faite par moi même, on trace un trait et on voit que cette masse gelatineuse se déplace lentement).
Une fois repue, ma masse fructifie et produit des sporanges qui sont les sporophores des myxomycètes, et qui donnent des spores comme les champi et le cycle recommence.
Voilà donc un être qui est une fois animal une fois on ne sais pas trop quoi si ce n'est qu'il se reproduit comme un champi qu'il n'est pas!
ce n'est pas tout, nous avons des tissus différents (3 en tout) les myxomycètes non, ils sont constitués d'une masse d'amiboïdes qui vivent ensembles. Bref un alien.
Alors classer de tels êtres est un peu difficile et des cas comme ça il y en a pas mal, donc la classif habituelle est totalement réductrice et obsolète.
Pour voit ces êtres uniques, tapez Fleur de Tan sur le net et vous verrez, on dirait un pudding collé contre un arbre! on a peine à imaginer que ce soit un être vivant doté de mouvement. On ne sait même pas encore comment cette masse, le plasmode coordonne ses mouvements, puisqu'elle est constituée de milliers de cellules indépendantes! Je pense que le plasmode se déplace au gré de la découverte de nourriture.


Les moisissures sont hybrides je veux bien mais entre quoi et quoi? Ce sont bien des champignons zygomycètes...

Tu fais bien de citer les myxomycètes, ce sont des organismes réellement étonnants. Par exemple chez certains d'entre eux il existe plusieurs centaines de types sexuels, je me souviens d'avoir lu un truc à leur sujet dans le livre d'Olivia Judson que je n'ai malheureusement pas sous la main... Maintenant ils forment un petit clade à part, les mycétozoaires, et les champignons sont plus proches des animaux que des mycétozoaires.

Les amibes constituent une exception à une règle que j'évoquais plus haut.

Citation de Theropod: En fait les champignons partagent surtout des caractéristiques d'animaux. Par exemple leurs cellules flagellées ont un seul flagelle, comme les cellules flagellées des animaux (spermatozoïdes), c'est pourquoi on les regroupe sous le terme d'Unicontes (signifiant UN flagelle). Ce flagelle est à l'arrière de la cellule.

Les cellules flagellées des végétaux qui en possèdent (les mousses, les prêles et les fougères par exemple) ont deux flagelles, situés à l'avant de la cellules (par exemple les anthérozoïdes, c'est à dire les spermatozoïdes des végétaux). C'est pourquoi on l'appelle le groupe des Bicontes. Bien sûr les conifères et les plantes à fleurs ont perdu ces cellules flagellées: ils fécondent grâce au pollen qui transporte l'anthérozoïde: celui-ci n'a donc pas besoin de nager.


Sauf que les myxomycètes sont des unicontes dont les cellules reproductrices possèdent deux flagelles! Quand je disais que c'était toujours compliqué la biologie...

Pour ton histoire de tissus, tout d'abord nous avons bien plus que 3 tissus, je pense que tu fais référence aux 3 feuillets embryonnaires (ectoderme, mésoderme, endoderme), et les animaux les plus basaux comme les éponges, les cnidaires et les cténophores n'ont pas de mésoderme.
Ensuite ce type de forme multicellulaire sans spécialisation en tissus est extrêmement fréquent. Il s'agit simplement d'un stade colonial. C'est par exemple le cas de très nombreuses algues comme Rivularia et Nostoc qui sont les plus connues des algues coloniales terrestres.

Mais ces organismes, très courants, ne sont pas pluricellulaires car leur nombre de cellules n'est pas déterminé génétiquement. Rien d'alien là dedans...

J'aimerais également savoir ce que tu entends par "classif habituelle" car la classification phylogénétique n'est en aucun cas obsolète et c'est la classification la plus actuelle qui soit.

Posté par

Je faisais référence effectivement aux trois feuillets embrionnaires.

Posté par

Pour ceux que ça intéresse j'ai retrouvé la source que j'évoquais plus haut au sujet des myxomycètes.

Par exemple chez l'une de ces sympathiques "bestioles", Physarum polycephalum, il existe exactement 507 sexes différents!

Trois gènes sont responsables du type sexuel: Mat A (qui a 13 allèles), Mat B ( lui aussi 13 allèles) et Mat C (3 allèles).
Un sexe correspond à une combinaison de ces allèles, soit 13*13*3=507 sexes différents

Un myxomycète ne peut se reproduire qu'avec un individu n'ayant aucun allèle commun, ce qui lui fait 12*12*2=288 possibilités de croisement.

Ce mode de reproduction permet d'éviter la consanguinité. Si les deux ont une combinaison différente il y a fort à parier qu'ils ne sont pas génétiquement proches. Et cela augmente aussi un peu la probabilité de rencontrer un partenaire potentiel.