Actualités en sciences de la vie

Discussion: 43 526 76 Dernière réponse

Posté par

J'ai décidé de créer ce topic, où l'on centralisera toutes les infos relatives à des découvertes en biologie, mais pas sur les fossiles (pour ça, aller voir dans le forum "Actualités paléontologiques").

Posté par

Désolé, ça date un peu (avril 2010), mais une info qui me semble intéressante :

Découverte de Métazoaires vivant sans oxygène

Des échantillons en zone profonde prélevés en Méditerranée ont livré une surprise. Dans ces sédiments hypersalins et anoxiques (pas d'oxygène), on a retrouvé des bactéries, des Archées, des mues et cadavres de petits animaux, et...des animaux vivants.

C'est une surprise, car aucun animal pluricellulaire (autrement dit, aucun Métazoaire) connu jusqu'à présent ne pouvait se passer de la chaîne respiratoire des mitochondries, utilisant du dioxygène.

Ces bestioles, appartenant à l'embranchement des Loricifères (décrit seulement en 1983), présentent à la place des mitochondries dans leurs cellules des organites, similaires aux hydrogénosomes de certains champignons et Eucaryotes unicellulaires. Ces organites leur permettent de produire de l'énergie (sous forme d'ATP), à partir du pyruvate, avec comme déchet de l'acide acétique. Ils n'ont donc pas besoin d'oxygène pour fonctionner.

Cette découverte a des implications importantes dans le fonctionnement des écosystèmes extrêmophiles (qu'on pensait auparavant dépourvus de Métazoaires), et dans l'évolution de ces organismes sur Terre, notamment dans les conditions de la Terre primitive.
A noter cependant que les Loricifères ne sont pas des Métazoaires basaux qui pourraient présenter ce caractère sous une forme primitive. Il s'agit bien dans leur cas d'une adaptation secondaire à un mode de vie très particulier.

Lien ScienceDaily :
http://www.sciencedaily.com/releases/2010/04/100407094450.htm

Lien vers la publi originale (en libre accès) :
http://www.biomedcentral.com/1741-7007/8/30



----------
Edité le 28/07/2010 à 15:42 par Naldo

Posté par

Citation: aux hydrogénosomes de certains champignons Eucaryotes unicellulaires.

Pas uniquement, les parabasaliens et même des ciliés ont également des hydrogénosomes. Par contre je ne savais pas pour les loricifères! Cependant je ne vois pas pourquoi la possession d'hydrogénosomes serait l'apanage de métazoaires basaux, attendu que les hydrogénosomes sont vraisemblablement des mitochondries modifiées. Ce serait donc plus logiquement un caractère dérivé.

En parlant d'hydrogénosomes (donc de mitochondries), une étude visant à expliquer la longévité du protée par les mitochondries:
http://www.foxnews.com/scitech/2010/07/21/methuselah-salamander-live-say-scientists/

Posté par

J'ai corrigé. Je voulais dire "certains champignons ET Eucaryotes unicellulaires".
Pour la position phylogénétique, c'est pour éviter que ce mode de vie soit interprété comme réminiscent des conditions de la Terre primitive, puisqu'il s'agit d'une acquisition secondaire.

Posté par

Intéressant, cela ouvre peut être des perspectives quant à la possibilité que de la vie pluricellulaire puisse exister sur une autre planète, et ce en utilisant autre chose que du dioxygène pour vivre (science fiction ?).



Sinon tout autre chose :


Albuquerque, N.R., W.S. Arruda, A.S. Costa, R.C.V. Galharte, L.G.H. Vargas,
& I.H. Moreno. 2010. A dicephalic yellow anaconda snake, Eunectes notaeus
(Serpentes: Boidae), from Southern Pantanal, Brazil. Journal of Natural
History 44(31-32):1989-1994.


Premier cas de dicéphalisme (la découverte de ce spécimen remonte tout de même à 1985) chez l'anaconda jaune (Eunectes notaeus) et aussi le premier pour le genre Eunectes (qui comprend 4 espèces).


http://pdfserve.informaworld.com/193551__924020673.pdf



A-t-on déjà recensé un ou plusieurs cas de dicéphalisme chez les humains ?

Posté par

Il semble qu'il y ai un problème avec le lien du pdf.

Celui-là devrais fonctionner :

http://www.informaworld.com/smpp/content~content=a924020673~db=all~jumptype=rss

Posté par

Citation: A-t-on déjà recensé un ou plusieurs cas de dicéphalisme chez les humains ?


Of course !

http://edition.cnn.com/2009/WORLD/asiapcf/07/26/indonesia.conjoined.twins/index.html

http://news.sky.com/skynews/Home/World-News/Bangladesh-Baby-Kiron-Born-With-Two-Heads-Dies-After-Developing-Fever-Says-Doctor/Article/200808415088340?f=rss

Et ce ne sont que des exemples récents, il y en a eu de multiples autres par le passé. Tu devrais trouver assez facilement des infos.
Dans tous les cas, c'est une forme "sévère" de siamois (ils partagent la plupart de leurs organes, mais pas tous).

En tout cas, ça me rappelle l'époque (pas si ancienne) où la tératologie était considérée comme une discipline majeure de la biologie.

Posté par

Tiens, est-ce que tous ces cas de dicéphalie sont des siamois ?
J'aurais d'abord pensé à un autre problème de développement pour ces "monstres" (dans le sens biologique du terme si je puis dire), mais je ne sais pas ce qu'il en est.

Posté par

Pour les humains je pense pas .
En fait faudrait que je me renseigne : qu'est-ce qu'un siamois, qu'est-ce qu'un membre dupliqué ?
Des siamois ne seraient-ils pas justement caractérisés par la présence de deux têtes (et donc de deux individus au sens philosophique du terme ?).

Posté par

Un siamois, ce sont des vrais jumeaux mal séparés selon moi. En fonction du moment et de l'endroit où l'oeuf n'arrive pas à se diviser complètement, on obtient toute la variété de siamois observés (plus ou moins séparés, rattachés par telle partie du corps, nombre d'organes en commun).

Posté par

Je crois aussi. Donc, les humains bicéphales, ce sont des siamois dont seule la tête est séparée (avec différents degrés quand même : ceux dont seule la tête est séparée ne semblent pas faire long feu lol).

Posté par

Dans le cas de siamois n'ayant "que" la tête de séparée et partageant tout les autres organes, je suppose que d'avoir deux cerveaux pour commander une seule paire de bras et de jambes doit poser des problèmes de coordinations ?

Je ne connais pas les raisons du décès prématuré de telles personnes et ce qui suit est peut être une bêtise, mais est-ce que le fait de n'avoir qu'un seul c½ur pour alimenter en oxygène deux cerveaux (un cerveau utilise je crois 20 % de l'oxygène de notre corps) peut être une des raisons de ces décès en provocant un épuisement prématuré du c½ur et son arrêt ?

Posté par

Census of Marine Life

Leur rapport préliminaire est publié en accès libre dans Plos.
Selon leurs conclusions, par exemple, les Tétrapodes marins représentent 2% de la biodiversité, contre 19% pour les Crustacés.
Ils estiment aussi que pour une espèce connue, 4 ne sont pas connues.

Article ScienceDaily :
http://www.sciencedaily.com/releases/2010/08/100802173704.htm

Article Plos (en accès libre) :
http://www.plosone.org/article/info%3Adoi%2F10.1371%2Fjournal.pone.0012110

----------
Edité le 03/08/2010 à 19:30 par Naldo

Posté par

Les grenouilles et l'Himalaya

La phylogénie d'un groupe de grenouilles permet de supporter une hypothèse concernant la formation de l'Himalaya, selon laquelle le surélèvement de la chaîne se serait accompagné par un déplacement vers l'est de l'Indochine et de la Chine de l'Est.

Lien ScienceDaily :
http://www.sciencedaily.com/releases/2010/08/100805173008.htm

Lien vers l'article (PNAS, open access) :
http://www.pnas.org/content/107/31/13765

Comment voient les abeilles
Des chercheurs allemands ont crée les premiers yeux d'abeille artificiels, avec des systèmes de mini-caméras. Ces recherches permettent de mieux comprendre la vision des insectes, mais aussi d'envisager de nouvelles perspectives concernant la fabrication de mini-robot, par exemple.

Lien ScienceDaily :
http://www.sciencedaily.com/releases/2010/08/100805203343.htm

Lien vers l'article :
http://iopscience.iop.org/1748-3190/5/3/036002/

Posté par

Très intéressant le projet sur les yeux d'abeilles , voir comme un insecte c'est byzarre Regardez ça : http://www.imkerei.com/abeille-de-france/articles/visions_abeilles.htm moi je savais pas

Posté par

Les requins blancs de Méditerranée seraient originaires d'Australie. Cette hypothèse est soutenue par des analyses de l'ADN mitochondrial de plusieurs échantillons de requins.

Ils seraient venus d'Australie il y a environ 450 000 ans, au Pléistocène, entre deux glaciations.
lien vers le résumé qu'en a fait Nature
http://www.nature.com/news/2010/101117/full/news.2010.616.html
Et voici l'article original
http://rspb.royalsocietypublishing.org/content/early/2010/11/16/rspb.2010.1856.full

Posté par

Salut tout le monde!

vous avez pas des pdfs, ou articles qui donne plus d'infos sur la bactérie utilisant de l'arsenic a la place du phosphore????

c'est génial les bactéries , ça vit vraiment n'importe ou

Posté par

Oui, je viens à l'instant de voir ça... La bactérie incorpore même l'arsenic dans son ADN et dans d'autres macromolécules!
Comme document j'ai trouvé ça sur internet:
http://www.guardian.co.uk/science/2010/dec/02/nasa-bacteria-arsenic-phosphorus

et

http://gizmodo.com/5704158/nasa-finds-new-life

Je modifie juste tes propos, la bactérie n'utilise pas l'arsenic à la place du Phosphore, elle est capable d'utiliser les deux.

Posté par

Oui elle utilise les deux , mais elle peut utiliser l'arsenic a la place du phosphore en cas de carrence en phosphore dans le milieu

c'est comme ça que je pensais en écrivant le truc

Posté par

Oui, c'est bien ça: GFAJ-1 est une bactérie qui était déjà connue, mais qui a l'air d'avoir la particularité de vivre en présence d'arsenic et surtout de l'inclure dans ses molécules (y compris l'ADN), à la place de l'atome de phosphore.
D'autres bactéries sont également capables de vivre en présence d'arsenic, mais si la découverte est confirmée, c'est le premier être vivant qui pourrait sous certaines conditions avoir des molécules à base d'arsenic.

Je dis bien "si la découverte est confirmée", parce que l'article scientifique de l'annonce de la découverte n'a pas l'air de le démontrer de manière formelle. De plus, avant qu'une découverte soit reconnue par la communauté scientifique, il faut qu'elle puisse être reproduite et complétée dans d'autres laboratoires. Enfin, les résultats ont été obtenus en labo. Il reste à démontrer que cette bactérie peut réagir de la même façon en milieu naturel.

Sur un blog français, un très bon article sur le sujet:
http://sciences.blog.lemonde.fr/2010/12/03/la-bacterie-qui-aime-larsenic-pourrait-reveler-des-surprises


Edit du 13 juillet 2012: la découverte vient d'être réfutée par 2 études indépendantes.

----------
Edité le 13/07/2012 à 10:57 par Webmaster