Cherves-de-Cognac

Discussion: 81 133 21 Dernière réponse

Posté par

Actualité chargée du côté de Cognac...

C'est officiel, les fouilles de cette année vont clore pour un certain temps la campagne de fouilles commencée il y a 7 ans. Il faut dire qu'ils ont récupéré tellement de matériel qu'ils en ont pour au moins une dizaine d'années d'étude de tout ça, ce qui veut dire que des articles vont enfin être publiés sur le sujet, ce n'est pas trop tôt.

Histoire de marquer le coup, si vous êtes dans le coin, vous êtes de gros chanceux (si vous lisez ce message à temps!):

- Mardi 24 juillet - CONFERENCE : « Dinosaures, crocodiles et mammifères de Cherves : bilan de sept années de fouilles » par Jean-Michel MAZIN et Joane POUECH à 17h à la Bibliothèque de Cognac, section Jeunesse 2ème étage – 10 rue du Minage – tél : 05 45 36 19 50 – entrée libre et gratuite – limité à 50 personnes

- Mercredi 25 juillet - VISITE GRATUITE DU CHANTIER DE FOUILLES à CHERVES RICHEMONT par l'équipe de Jean-Michel MAZIN – Départ de la visite : ancienne école d'Orlut à 16h30 – visite limitée à 20 personnes – prévoir un véhicule – Réservation obligatoire à l'Office de Tourisme : 05 45 82 10 71

Ce n'est pas tout...
Extrait du Sud Ouest (17 mai 2007):
Les fouilles vont s'achever cet été, après sept campagnes, 24 tonnes de sédiments lavés, la découverte d'un crâne entier de crocodile, de millions de microrestes (des dents) et « dix ans de travail engrangés devant nous », a présenté hier Jean-Michel Mazin. À ce propos, le chercheur a annoncé la réalisation d'une base de données, disponibles sur Internet et exploitable par les chercheurs du monde entier.
On y apprend également que les enseignants du coin pourront travailler avec des malettes pédagogiques à leur disposition (musée d'Angoulême) pour des activités avec leurs élèves.

Pour rappel, une liste officielle des fossiles de la carrière de Champblanc:
http://paleodb.org/cgi-bin/bridge.pl?action=displayCollectionDetails&collection_no=61930

Le dossier de DinoNews:
https://dinonews.net/dossiers/gisements/cherves.php


Coucou les fouilleurs!


----------
Edité le 23/07/2007 à 17:50 par Webmaster

Posté par

Dates supplémentaires pour la visite des fouilles:
- mercredi 1er août
- samedi 4 août
- vendredi 10 août
- samedi 11 août
(mêmes modalités que pour le 25 juillet).


Enfin, je peux déjà vous annoncer la tenue d'un important symposium à Cognac l'année prochaine, du 25 au 27 juin 2008:
MID-MESOZOIC LIFE AND ENVIRONMENTS

Je laisse Joane Pouech le présenter:
Citation: We want this symposium to be a scientific forum for palaeontologists and geologists working on different aspects of mid-Mesozoic continental and margino-littoral ecosystems. All the palaeontological, paleoecological and sedimentological aspects of these Upper Jurassic - Lower Cretaceous times will be welcome. The symposium will consist of three days of scientific presentations.

Comme d'habitude, ce symposium donnera lieu à publication des articles présentés (probablement dans un prochain numéro de la revue Geobios).

----------
Edité le 23/07/2007 à 00:57 par Webmaster

Posté par

Alors nous avons tous été très heureux de voir des visiteurs cette année à Cherves.

Par contre il serait bien que ceux qui ont profité de la visite pour repéré le site et qui sont revenu sur le terrain quelques jours plus tard rendent les fossilles qui étaient encore sur le terrain (certains étaient d'ailleurs emballés et numérotés).

Je n'ai rien contre les paléontologues amateurs sauf quand ils me piquent un fossile que j'ai mis 2h à sortir !!

Posté par

J'y était pas, mais la c'est vrai que c'est abusé, c'est carément du pillage.

Posté par

Salut

je suis au courant de cette histoire mais tout est déjà réglé depuis hier, il s'agissait plus d'un gros malentendu que de pillage, les fossiles en question s'étant retrouvé jeté dans les déblais ou au pied de la plate-forme, par qui?
Dès que les personnes qui avaient récupéré les fossiles ont eu connaissances du problème ils ont été voir Mr Mazin et tout s'est très vite arrangé.

a++

Posté par

Si tout est réglé c'est ok mais bon, faites gaffe la prochaine fois...

Posté par

Voici une photo d'internet que je trouvais plus, voila c'est un crane de pholidosaurus (purbeckensis) de cherves justement, étant une espèce déjà décrite je me permet de mettre la photo qui provient du site camping de cherves créés par les fouilleurs
http://cherves.chez-alice.fr/mat03/ch07.htm

Posté par

Document du Conseil général de la Charente: La Charente archéologique:
http://www.cg16.fr/chapitre_epanouir/chapitre_culture/chapitre_patrimoine/archeologie/cg16-archeo-bd.pdf

Citation: Dès le printemps 2008, les objets issus des sites préhistoriques charentais, seront accessibles à la visite dans les nouvelles salles du Musée d'Angoulême. Des reptiles fossiles du Mésozoïque de Cherves-de-Cognac jusqu'aux vestiges du castrum de l'an mil d'Andone à Villejoubert, la Charente montre une très riche et très complète succession d'environnements et de cultures humaines.
Ce parcours est conçu pour satisfaire le simple curieux, fournir au pédagogue des outils d'enseignement et présenter à l'initié les pièces les plus importantes du patrimoine charentais.

Posté par

Citation de romain: Il s'agissait plus d'un gros malentendu que de pillage, les fossiles en question s'étant retrouvé jeté dans les déblais ou au pied de la plate-forme, par qui?
Dès que les personnes qui avaient récupéré les fossiles ont eu connaissances du problème ils ont été voir Mr Mazin et tout s'est très vite arrangé.


Dite, je ne voudrais pas jeter la pierre (sur le tas de terre, avec le fossile qui si trouve ,'scuzer moi, pas pu m'empécher) à qui que se soit, mais ce genre d'anecdote c'est quant même mieux quant ce n'est pas exposé sur un forum publique. Je sais personellement qu'il est plus courant qu'on ne le pense de pedre par mégarde un fossile mais ca jette un peu un discrédit sur le sérieux de la fouille non? Bref faudrait éviter de le crier sur tout les toits il me semble, même si moi je trouve ca trés drôle

Sinon je passais à l'origine pour exprimer le léger pincement que je ressent quant je pense que la fouille de Cherves va fermer. J'espére que désormais Jean Michel Mazin continuera les fouilles dans le Jura parcequ'a part lui, personne n'a les épaules pour tenir un chantier école digne de ce nom.
Félicitation à tous ceux qui ont participé à cette aventure.

Posté par

Moi en tant qu'amateur j'aimerait beaucoup c'est qu'on nous legue à plusieurs la suite du chantier je m'explique, qu'on nous donne en fait une autorisation à l'année comme ca on continue vos fouilles, on ramasse le materiel, et on vous le legue, je vois pas ou serait le probleme on ne fait pas plus de casse que vous et on n'est pas des pilleurs (pour certains), je suis sur que si ca se faisait, les découvertes pourraient être plus importantes et en plus c'est nous meme qui financons notre personne et notre materiel en plus mais bon ca risque pas d'arriver
Pour les fossiles jetés (j'étais la) dans les déblais ou au pied de la plateforme, on accuse personne DV8, je pense qu'il s'agit d'amateurs peu scrupuleux qui sont passés avant voila

Posté par

A l'occasion de l'European Geosciences Union General Assembly 2008 qui se déroulera à Vienne en Autriche du 13 au 18 avril 2008, Joane Pouech présentera une conférence sur Cherves.
On y apprend que parmi les microrestes, les dents ont été passées aux rayons X, ce qui permet d'avoir des indications sur la croissance et la physiologie des vertébrés du site...

Abstract

Site du meeting
Liste des contributions acceptées (stratigraphie & paléontologie).

Posté par

A oui, ça ils en avaient parlés durant la conférence de cet été, c'est un truc de fou, tu obtiens la dent en 3D et tu peux même voir la structure interne de la dent, je crois qu'il y avait spalacotherium evannae et un theriosuchus

Posté par

C'est un article avec Tafforeau. Les données doivent être issues du synchrotron de Grenoble. J'ai eu l'occasion de bosser un peu sur ce type de donnée à "basse résolution" (chambre 5 je crois) et c'est énorme ... Là si ils ont fait de la HD tu m'étonnes que tu peux en dire de choses ...

Posté par

Oué ca a bien été fait a grenoble, je voudrais bien le voir en vrai

Posté par

Quelques nouvelles de la thèse de Joane Pouech, à l'université Claude Bernard (Lyon I). C'est la fin de sa 4e année, donc le travail devrait se finir...

Voici le planning de ses recherches depuis la 1ère année:
http://umr5558-mq1.univ-lyon1.fr/E2M2resumes/paleonto_paleoenv/P_J_VnUDzC.pdf

Posté par

7 publis au final c'est bien !!! J'attends avec iépatience de les lire

Posté par

A bah enfin, j'attendais que ca, c'est une bonne nouvelle je vais enfin pouvoir identifier mes microrestes lol et autres

Posté par

A oui, si vous voulez faire une visite de la carrière, il parait qu'il y en aurait au mois de juin, je vais me renseigner, on m'en a parlé ce WE alors après je sais pas si c'est réservé aux conférenciers ou à tout public

Posté par

Joane Pouech a finalement soutenu sa thèse de doctorat avec succès à Lyon le 12 décembre dernier.

Le travail réalisé sur la POSITION DES MAMMIFERES DANS LES ECOSYSTEMES MESOZOIQUES D'EUROPE a été unanimement salué par le jury, qui a considéré les recherches effectuées à partir des micro-restes retrouvés dans la carrière comme faisant avancer la connaissance en paléontologie de façon extrêmement significative.

Le Docteur Joane Pouech va poursuivre son travail au Synchroton de Grenoble où un stage post-doctoral financé lui a été proposé pour une année afin de prolonger le travail sur les dents fossiles, avant un possible départ aux USA pour mettre en application les méthodes quantitatives mises au point dans sa thèse à des séries nord-américaines.

Résumé de sa thèse:
Le gisement berriasien de Cherves-de-Cognac (Crétacé basal) présente une série sédimentaire de 81 niveaux, composés de sédiments marneux et de dépôts de gypse. Une étude quantifiée des micro-restes dentaires sur les 63 niveaux non-gypseux a permis de mettre en évidence une faune riche et diversifiée (27 familles couvrant tous les grands clades de vertébrés et représentées par près de 42 800 spécimens), dont des restes de mammifères. L'analyse quantitative de cette biodiversité (indices de similarité, analyses mutlivariées) permet d'affiner les interprétations des modalités de dépôt et de replacer les mammifères au sein de cet écosystème, comparé aux gisements continentaux et margino-littoraux de l'intervalle Kimméridgien-Barrémien. La fréquence importante des restes mammaliens permet d'aborder la question de leur thermophysiologie par la biogéochimie isotopique de l'oxygène des phosphates d'une part et par la micro-tomographie et l'étude des stries de croissance dentaire d'autre part.

Posté par

Pour info il est totalement impossible de remettre les pieds dans cette carriere meme Pouech aura du mal je pense...

En tout cas j'ai hate d'avoir cette these sous les yeux qui promet de trés grandes choses!