Devenir paléontologue

Discussion verrouillée
46 448 9 Dernière réponse

Posté par

Salut,
bon on retrouve toujours les mêmes questions ici alors je fais un récapitulatif sur les réponses à l'éternelle questions : quelles sont les études pour devenir paléontologue!
(on pourra peut être faire du ménage comme ça dans ce forum la plupart de post ne servent à rien )

Citation de Nekarius:
Faisant actuellement un doctorat sur les dinosaures théropodes, je me permets de donner mon opinion sur les différents points abordés dans la synthèse de dOrbigny pour devenir paléontologue. Vous le lirez, mon opinion est nettement plus optimiste.



MISE EN GARDE...
On ne le dira jamais assez, il y a très peu de débouché en paléontologie... Contrairement aux idées reçues la majorité des paléontologues passe tout leur temps dans leurs bureaux... Les fouilles c'est vraiment occasionnelle, je crois qu'il faut pas trop compter dessus en fait surtout au début...
De plus, ce n'est pas vous qui choisissez quoi étudier... Vous prenez ce qu'on vous propose donc pour les fan de dino vous serez obligé d'aller voir ailleurs... En parlant de bouger, attends toi à déménager souvent jusqu'à ce que tu trouves un poste (on va dire vers tes 30ans au moins...) Si t'es du genre sédentaire ou familial c'est pas la peine...

Après avoir lu tout ça, si tu es toujours motivé par ce métier alors...

Citation de Nekarius:
... alors reste impérativement motivé et ne perds surtout pas courage ! Bien qu'il n'y aie en effet pas énormément de débouchés en paléontologie, sachez que si vous êtes passionnés, ouverts d'esprit et courageux, et que vous poursuivez sans relâche vos études, il vous sera tout à fait possible de faire un jour un doctorat sur les dinosaures, et de devenir paléontologue. Il est vrai que les fouilles restent rares mais si vous étudiez près d'un endroit fossilifère comme Lourinhã au Portugal, à Drumheller au Canada ou à Lago Bareales en Argentine, vous aurez l'occasion de prospecter quand bon vous semble. En fait, les campagnes de fouilles ont généralement lieu en été et durent quelques semaines. Pour être sincère, et vous le verrez par vous-mêmes, lorsque vous devrez étudier un sujet, il ne vous sera que rarement possible de prospecter et de fouiller, car vous devrez vous concentrer au maximum sur vos recherches, tout en essayant de voyager le plus souvent possible afin de visiter des collections paléontologiques de part le monde. Sachez également que publier ses découvertes dans des revues scientifiques est primordial et prend du temps, beaucoup de temps. Du temps que vous passerez en effet souvent devant un ordinateur, certes, mais à étudier vos animaux préférés...

Bien que certains sujets de thèses en paléontologie soient en effet imposés par des scientifiques dans certaines universités, il vous est tout à fait permis de choisir le sujet de votre projet de recherche dans bon nombre d'universités du monde entier. Il vous faudra cependant défendre correctement ce projet afin de recevoir un financement. Postuler pour une bourse de doctorat n'est pas toujours chose aisée mais si vous ne perdez pas courage et que vous restez OUVERTS au monde entier et pas seulement à votre propre pays, vos efforts seront récompensés tôt ou tard. Voici par ailleurs mon meilleur conseil. Soyez ouvert d'esprit et au monde entier. Acceptez de faire des études à l'étranger pour quelques années et de vivre votre passion de paléontologue parfois loin de votre famille. Beaucoup d'étudiant en paléontologie ne sont pas devenus paléontologues suite à ce manque d'ouverture, s'étant focalisés sur des emplois de paléontologues dans leur pays uniquement.



PASSE TON BAC D'ABORD
Ça paraît évident, mais c'est une étape importante. Avant le bac, il faut mettre à profit les années de collège et de lycée pour bien mûrir ton choix et être sûr que c'est ce que tu veux faire.
Il faut aussi voir les matières où tu as de bons résultats : pour la paléontologie il faut être fort en SVT, en physique/chimie, en maths et aussi en anglais (indispensable pour la communication internationale). Contrairement à ce que certains croient, il n'y a pas spécialement besoin de l'histoire ni du latin.
Mais ça ne te fera pas de mal d'y être bon si tu veux passer pour quelqu'un de cultivé et d'intelligent. Idem pour le français.

Au lycée, il y a la seconde puis la première et terminale. Tu dois choisir le parcours scientifique (Bac S). Il y a une option obligatoire à choisir (option math, option physique/chime, option SVT science et vie de la terre) Pourquoi pas Option SVT...

Citation de Nekarius:
Ne pensez pas qu'il faille être impérativement fort en physique, chimie, mathématique ou autre. Ma collègue paléontologue et moi-même avions des faiblesses dans ces matières mais avec de la persévérance et du travail, nous y sommes arrivés tous les deux. Si vous avez des lacunes en sciences et en mathématiques, prenez des cours particuliers, continuez à travailler et essayez juste de réussir du mieux que vous le pouvez dans ces disciplines. En Belgique, il ne vous faut que votre "bac" (on parle de diplôme du secondaire chez nous) pour rentrer à l'université. Peu importe si vous avez réussi la physique avec 12 ou 19/20.

Comme recommandé par dOrbigny, choisissez des options fortes en mathématiques, physique et chimie. La biologie et la géologie sont toutes deux importantes mais relèvent beaucoup plus du par coeur selon moi, contrairement aux trois autres branches citées plus haut. Il vous faut en effet un bonne connaissance des mathématiques, de la chimie et de la physique pour réussir les premières années à l'université. Encore une fois, si vous avez des difficultés, ne désespérez pas, continuez à travailler et à étudier. En Belgique, vous pouvez toujours rater une année d'université et la recommencer. C'est ce qui m'est arrivé, cela ne m'a pas empêché de continuer mes études pour devenir paléontologue...


PUIS TA LICENCE! (3 ans)
Licence de biologie ou géologie dans n'importe quelle fac...
Les licences ne sont généralement pas sélectives, mais renseigne toi bien pour voir si la licence que tu vises propose des matières à ton goût (il y a quelques différences d'une fac à l'autre).

Le choix bio ou geol dépend uniquement de ton goût... choisis ce qui te plais le plus et si c'est un peu des deux il y a le parcours SVT science et vie de la Terre ou BGAE qui prépare au Capes (prof de bio) [attention il semble que la licence CAPES ne permette pas de faire un master recherche dans certaines facs, renseigne toi !]

Autre chose : ne t'attends pas à faire beaucoup de paléontologie ou de biologie animale en licence : l'enseignement reste très général, et très peu orienté "naturaliste".

Si tu veux faire de l'archéologie/préhistoire il existe des parcours archéologie/histoire de l'art

Enfin, n'oublies pas de mettre à profit ces trois années pour encore plus mûrir ton choix, et voir si la recherche t'intéresse. Il vaut mieux changer de parcours à ce stade qu'après.

Citation de Nekarius:
On parle à présent de Baccalauréat. Un baccalauréat en géologie ou en biologie sont vivement recommandés afin de poursuivre des études vers la paléontologie, à cheval sur ces deux matières scientifiques. Sachez qu'en Belgique, un diplôme en géologie, en biologie ou en archéologie peuvent tous trois vous mener vers une spécialisation en paléontologie. Si les cours de paléontologie se font rares durant ces trois premières années, ils existent ! A l'université de Liège en géologie, vous aurez des cours de micropaléontologie, paléobotanique, paléontologie des invertébrés et paléontologie des vertébrés dès la seconde année et troisième année (lien). La première année comprend cependant des cours très généraux de mathématiques, chimie, physique, biologie et géologie. Sachez le, la première année est la plus dure et "écrème" généralement une majorité d'étudiants. Si vous ne vous découragez pas et étudiez correctement, vous y arriverez, vous verrez...



BIEN MAINTENANT LE MASTER! (2 ans)
Alors là le choix se réduit et se fait en fonction de ce que tu veux étudier.
Attention ! Contrairement aux licences, la plupart des masters sont sélectifs (ils prennent sur dossier), en raison de l'offre qui est inférieure à la demande.

o Bordeaux lien Master axé préhistoire - paléoanthropologie

o Lyon/Dijon lienMaster Paléontologie, sédimentologie, paléoenvironnement
plutôt axé géologie, Dijon axé géologie, paléontologie des invertébrés

o Lille lien Master axé géologie, paléontologie du paléozoïque

o Paris 6/MNHN lien Master SEP (Systématique Evolution Paléobiodiversité)

Attention ! Ce master, hérité du DEA de systématique, est très axé phylogénie, et ne s'intéresse pas qu'au fossile. Les géologues sont très souvent décontenancés par les cours de M1 (il n'y a quasiment pas de géol dans le master). Ceux qui s'intéressent surtout aux paléoenvironnements, à la géochimie ou à la micropal feraient bien d'aller voir ailleurs (à Lyon, par exemple).
Attendez vous donc à bouffer beaucoup d'arbres phylogénétiques, surtout au premier semestre.
Ce master est également assez peu spécialisé sur un groupe en particulier : cela constitue un avantage autant qu'un inconvénient.

Le principal intérêt, selon moi, est l'accès direct aux labos et aux collections du Muséum. Pas mal de "pointures" enseignent en SEP : Pascal Tassy, Philippe Janvier, Guillaume Lecointre...

Le master SEP forme entre 15 et 20 étudiants en M2. Sur cet effectif, les 3-5 meilleurs (ou ceux qui se vendent le mieux) se voient offrir une bourse de thèse par l'UMR (qui dépend du Muséum et de Paris 6). Cela dépend fortement des années (0 thèse en 2009, 4 en 2010 !), et de la spécialité des leaders de la promo (car tout le monde ne veut pas faire de la pal dans le master !).

Un conseil si vous êtes intéressés par ce master en particulier : il serait préférable d'avoir de bonnes bases en analyse phylogénétique, sinon vous allez ramer en M1. Je recommenderai également d'être assez ouvert, car on ne fait pas que du fossile, loin de là (et c'est pas plus mal de mon point de vue).

o Poitiers/Montpellier/Rennes lien Master PPP paleontologie paleoenvironnement axé paléontologie des mammifères (voir des conodontes et végétaux?)

Pour ceux qui sont intéressés par la paléoanthropologie, y'a pas que Bordeaux, il y a un master au Muséum de Paris, mais c'est pas SEP mais "Préhistoire". On peut y accéder avec une licence de bio de géol ou d'archéo/histoire de l'art.

Citation de Nekarius:
En Belgique, toutes personnes ayant obtenu son diplôme de baccalauréat en biologie ou en géologie (et même d'autres disciplines comme ingénieurs et géographie je pense) peut faire un master en biologie ou en géologie (respectivement). Il n'existe donc pas de choix sélectif sur dossier chez nous. Une fois encore, un master en biologie, géologie, voire même en archéologie avec une spécialisation en paléoanthropologie, peuvent tous vous mener vers un doctorat en paléontologie. En Belgique hélas, et contrairement en France, en Angleterre et en Espagne par exemple, il n'existe pas de master en paléontologie. Ainsi, si la paléontologie vous intéresse, vous choisirez donc préférentiellement durant vos deux années de masters en géologie/biologie des options en paléontologie et portant sur l'évolution.

Si un master en paléontologie en dehors de la France vous intéresse (et je vous le recommande, ne serait ce que pour vous permettre de parler une autre langue couramment), vous avez par exemple:
- l'Université de Bristol (Angleterre) : lien
- l'Université de Southampton (Angleterre) : lien
- l'Université de Madrid (Espagne) : lien
- l'Université de Barcelone (Espagne) : lien
- l'Université d'Upsala (Suède) : lien
- l'Université de Queensland (Australie) : lien

(Remarque. Puisque les derniers liens Internet mènent tous à la même page, ils ont été placés dans le message SUIVANT).

En fait, pour tout renseignement sur un master vous dirigeant vers un doctorat en paléontologie des vertébrés, rendez-vous sur la page de la "Society of Vertebrate Paleontology" (SVP) lien et celle de la "Palaeontological Association" (Palass) lien



BON BEN RESTE LE DOCTORAT (3 ans)
Le doctorat en gros c'est on devient chercheur sur un sujet pendant trois ans...
Depuis peu les doctorats en France sont tous rémunérés... Sinon c'était tout simplement de l'exploitation... Même pas payés avec des bol de riz... l'arnaque!
Donc pas de financement, pas de thèse.

Pour avoir un financement, il y a deux solutions. Ou bien passer par un financement extérieur (ça peut être des bourses d'entreprises, de collectivités, d'organismes, ou de certains programmes gouvernementaux comme le LabEx), ou bien passer devant le concours de l'école doctorale. Il y a une préselection des sujets en général, et vous devrez ensuite défendre votre sujet de thèse et votre capacité à le résoudre devant un jury. Il y a en général deux candidats par sujet, et tous les sujets n'ont pas de bourse à la fin.

à titre indicatif le nombre de bourses
Paris 2-4
Lyon 1-2
Poitiers/Montpellier 2-4
Lille 0-1
Dijon
Bordeaux 2-4

Citation de Nekarius:
Sachez avant tout que le nombre d'année de doctorat dépend des pays. En France et en Angleterre, c'est trois années, en Belgique et au Portugal, 4, aux Etats-Unis et en Argentine, 5 années. L'obtention d'un doctorat peut se faire de plusieurs manières différentes. Soit vous postulez pour un sujet précis proposé par un paléontologue dans une université et ayant obtenu une bourse préalablement. Le sujet est donc ouvert à n'importe quel candidat (satisfaisant évidement un certains nombres de conditions) et il vous faut donc avoir le meilleur CV pour être pris et faire ce doctorat. Aux States et en Angleterre, sachez que des sujets sur les dinosaures attirent entre 20 à 50 personnes. Etre le meilleurs parmi tout ce monde, c'est plutôt difficile. Mais si vous avez un excellent CV, tant mieux pour vous !

En revanche, si votre CV ne ressemble pas à celui de Steve Brusatte, et une fois votre master en poche, vous pouvez également contacter des paléontologues du monde entier et leur demander de vous proposer un sujet particulier. C'est là que, passionné par les dinosaures, pour contacterez des paléontologues travaillant sur les dinosaures (il y en a beaucoup !). Plusieurs d'entre eux peuvent se voir intéresser de vous avoir comme doctorant. Néanmoins, il vous faudra décrocher une bourse de doctorat. En Belgique vous avez le FRIA (Fonds pour la formation à la Recherche dans l'Industrie et dans l'Agriculture; lien), au Portugal, le FCT (Fundação para a Ciência e a Tecnologia; lien), en Argentine, le CONICET (Consejo Nacional de Investigaciones Científicas y Técnicas; lien) qui peuvent financer vos recherches pour plusieurs années. C'est encore une fois sur dossier et il vous faudra peut-être défendre votre projet oralement devant des scientifiques qui vous poseront des questions (c'est le cas pour le FRIA en Belgique).

En Belgique et au Portugal, environ 30% des postulants recevront une bourse. C'est presque une chance sur trois. Si vous postulez sur deux années, vous pouvez augmenter significativement vos chances. Il vous faudra défendre le sujet de thèse que vous souhaitez faire du mieux que vous le pourrez. Sachez qu'il ne vous faut pas toujours avoir la nationalité du pays dans lequel vous postulez pour obtenir une bourse car des financements peuvent également être alloués à des étrangers.

Enfin, si vous n'avez pas décroché de bourses, vous pouvez toujours vous auto-financer en doublant le nombre d'années du doctorat et en faisant un autre travail à mi-temps. Si vous avez des parents fortunés, vous pourrez peut être également compter sur leur soutien pour financer votre doctorat. Cela se fait plus souvent qu'on ne le pense...

Des offres d'emplois et des propositions de thèse de doctorat avec (parfois) finacencement en Angleterre et ailleurs vous sont donnés chaque année par le site de la SVP lien et la Palass lien


ET C'EST PAS FINI...
Après faut trouver un post-doc. Un boulot d'un ou deux ans dans un autre labo.


Enfin une petite idée des salaires
Bourse de thèse : environ 1300 E/mois, ça peut aller à 2000¤ avec tutorat selon l'université
Stages (CDD) post-doctorat : très variable : de 1500 à 3000¤/mois environ, suivant les contrats et les pays.
Poste Univ. ou CNRS : environ 1800 E/mois au départ, augmentant d'environ 150 E/mois tous les 2 ans.
Ça peut aller jusqu'à 4700¤ en fin de carrière

Cela va sans dire que chacune de ces étapes, du bac au poste de recherche, est encore plus difficile à obtenir que la précédente !

BON COURAGE!


PS 1 : post en construction... Faudra détaillé les différents masters par exemple et si y a d'anciens étudiants ça serait pas mal de récolter leurs avis. ça serait bien d'avoir les effectifs de M2 aussi. et surtout balancer un max de mise en garde
PS 2 : Merci de ne pas répondre à ce sujet sauf pour y apporter des infos ou des critiques ou avis qui pourront être édité dans ce post. Si tu as des questions créer un nouveau sujet


----------
Edité le 27/01/2010 à 00:00 par dOrbigny

----------
Edité le 28/01/2010 à 15:02 par dOrbigny



----------
Edité le 16/07/2010 à 02:37 par Naldo

----------
Edité le 16/07/2010 à 02:38 par Naldo

----------
Edité le 26/07/2010 à 00:38 par Naldo

----------
Edité le 30/11/2010 à 17:56 par Naldo

----------
Edité le 15/02/2012 à 18:13 par Naldo


----------
Edité le 01/06/2012 à 03:22 par Nekarius

Posté par

Citation de Nekarius: Puisqu'ils semblent que les derniers liens Internet ne fonctionnent pas, je me permets de les mettre dans le premier message qui suit la synthèse de dOrbigny :

- l'Université de Bristol (Angleterre) : lien
- l'Université de Southampton (Angleterre) : lien
- l'Université de Madrid (Espagne) : lien
- l'Université de Barcelone (Espagne) : lien
- l'Université de Queensland (Australie) : lien
- l'Université d'Upsala (Suède) : lien
- Masters dans les Universités du monde proposé par la SVP : lien
- Masters en paléontologie dans les Universités du monde proposés par la Palass : lien
- Offres d'emplois/de doctorats en paléontologie proposés par la SVP: lien
- Doctorats en paléontologie dans les Universités du monde proposés par la Palass : lien


Edit : Ppur SEP : Paris 6/MNHN, ça en intéressera certains

La licence bio/géol pour le CAPES ne mène généralement pas à un master recherche (dans ma fac en tout cas)

----------
Edité le 31/05/2012 à 03:46 par Nekarius

----------
Edité le 18/06/2012 à 09:54 par Nekarius

Posté par

Edit : les masters SEP et PPP semblent les seuls à ne pas être trop orientés "géologie/paléontologie" et plus "systématique/évolution".
Montpellier est spécialisé sur les Mamm, Lille sur le Paléozoïque

Posté par

Citation de Naldo: Edit : Ppur SEP : Paris 6/MNHN, ça en intéressera certains

La licence bio/géol pour le CAPES ne mène généralement pas à un master recherche (dans ma fac en tout cas)



Une licence Capes n'empêche pas de faire un Master recherche...si?
Moi c'est ce que j'ai fait...

Posté par

C'est ce que t'as fait, dans quelle fac ?

A P6 c'est pas possible en tout cas, la licence Capes est trop spécifique.

En tout cas, très bonne idée ce topic. Faudrait l'épingler.

Posté par

Sorry nouvel Edit :

Pour ceux qui sont intéressés par la paléoanthropologie, y'a pas que Bordeaux, y'a un master au Muséum de Paris, mais c'est pas SEP, c'est "Préhistoire". On peut y accéder avec une licence de bio de géol ou d'archéo/histoire de l'art

Posté par

Peux être peux tu évoquer les salaires que l'on peu espérer en maitre de conf ou prof, il y a un topic que en parle quelque part il me semble.

Posté par

Peut être évoquer les possibilités à l'étranger ?
Pour mettre fin au mythe du : on trouve toujours quelque chose aux USA ?

Posté par

Je crois que c'est partout pareil, y'a plus de place pour les meilleurs (logique)...