Utilisation d'outils de pierre il y a 3,4 MA pour manger

Discussion: 3 034 2 Dernière réponse

Posté par

Une découverte en Ethiopie, sur le site de Dikika, atteste de l'utilisation d'outils de pierre il y a 3,4 MA pour manger, alors que les plus anciens outils lithiques dont la datation ne soit pas sujette à caution, trouvés à Gona en Ethiopie, remontent à 2,6 millions d'années. Et les incisions faites avec des pierres sur des fossiles les plus anciennes, sur le site proche de Bouri, datent de la même époque.

Les traces sont des os, découverts à même le sol en janvier 2009. Ils portent des incisions qui ne peuvent pas être la marque de crocs de bêtes fauves ou de charognards. Elles sont sans conteste les témoins d'opérations de débitage et de fracturation par des outils de pierre.

Il s'agit sans doute de l'activité d'Australopithecus afarensis, dont on a également trouvé un squelette très bien conservé d'une enfant sur le même site et que c'est le seul homininé dont nous disposons dans cette partie d'Afrique à cette période.

L'analyse des entailles laissées sur l'os à l'aide de différents microscopes et systèmes d'imagerie a permis d'identifier divers usages des outils de pierre - coupure, raclage, percussion - pour détacher la chair et récupérer la moelle.

Malheureusement, les outils n'ont pas été trouvés sur le site. Cependant, on sait que le plus proche gisement de galets est distant de 6 km, ce qui implique une part de planification dans l'utilisation des outils qui ont pu en être tirés.

Charognage ou prédation, la question reste également ouverte.

http://www.lemonde.fr/planete/article/2010/08/13/l-archeologie-s-invite-au-plus-vieux-festin-du-monde_1398659_3244.html

Source: Evidence for stone-tool-assisted consumption of animal tissues before 3.39 million years ago at Dikika, Ethiopia. Nature 466, 857-860 (12 August 2010) - Abstract

Posté par

Extrêmement intéressant, voilà encore quelque chose qui conforte encore un peu plus l'ancrage des pratiques de taille chez les australopithecinae anciens.