Dicynodon n'est plus un genre cosmopolite

Discussion: 17 586 12 Dernière réponse

Posté par

Christian F. Kammerer, Kenneth D. Angielczyk & Jörg Fröbisch (2011): A comprehensive taxonomic revision of Dicynodon (Therapsida, Anomodontia) and its implications for dicynodont phylogeny, biogeography, and biostratigraphy. Journal of Vertebrate Paleontology, 31:sup1, 1-158

L'article date de décembre dernier mais on n'en avait pas encore parlé sur le forum.

Les dicynodontes étaient des thérapsides ("reptiles mammaliens") végétariens particulièrement abondants et diversifiés connus du Permien moyen au Trias supérieur (et peut être jusqu'au Crétacé inférieur) dont les représentants les plus célèbres sont Lystrosaurus et Dicynodon.

Après la révision taxonomique et stratigraphique des Lystrosaurus du Karoo sud-africain c'est au tour du genre Dicynodon de faire l'objet d'une révision et ce n'était pas une mince affaire vu le bazar qui régnait dans ce genre. Dicynodon a été nommé par Richard Owen en 1845 et depuis cette date l'animal est devenu un genre fourre tout (il est un peu l'équivalent pour les thérapsides du Megalosaurus chez les dinosaures) dans lequel on a placé jusqu'à 168 espèces provenant d'Afrique du Sud, Tanzanie, Zambie, Ecosse, Russie, Chine, Laos et même Brésil et USA (pour des spécimens du Trias). Beaucoup de ces espèces sont devenues par la suite soit des synonymes d'autres genres ou espèces déjà connus (notamment daprès l'article, 38 espèces de Dicynodon sont des synonymes du cryptodonte Oudenodon baini et 20 autres sont synonymes du Pylaecephalidae Diictodon feliceps) soit des nomina dubia. Pour compliquer l'affaire certaines espèces qui avaient été placées dans de nouveaux genres ont par la suite étaient réintégrées dans le genre Dicynodon par certains auteurs. Il fallait encore faire le ménage parmi les espèces restantes et c'est maintenant chose faite avec l'article de Kammerer et al.

Cet article passe en revue toutes les espèces de Dicynodon (y compris celles qui ont déjà été placées dans d'autres genres) et montre d'une part que le genre Dicynodon n'est présent qu'en Afrique australe et orientale et d'autre part qu'il n'en existe pour l'instant que deux espèces valides, l'espèce type Dicynodon lacerticeps en Afrique du Sud et Dicynodon huenei en Tanzanie et en Zambie. Pour les autres taxa valides mais représentant des genres distincts (lesquels inclus des dicynodontes appartenant à des groupes différents), les auteurs ont ressuscités 6 genres qui avaient été mis en synonymie avec Dicynodon (Daptocephalus, Sintocephalus, Turfanodon, Daqingshanodon, Jimusaria et Gordonia) et en ont créés 5 nouveaux (Peramodon, Keyseria, Euptychognathus, Syops et Basilodon), enfin d'autres spécimens sont reversées dans trois genres monospécifique déjà connus (Tropidostoma, Vivaxosaurus et Dinanomodon) mais dont le nom despèce change pour des raisons de priorités.

L'éclatement du genre Dicynodon augmente d'une part la diversité des dicynodontes du Permien terminal et d'autre part le nombre de taxa victimes de l'extinction de masse à la fin de la période. En Afrique du Sud, Basilodon woodwardi, Daptocephalus leoniceps, Dicynodon lacerticeps et Dinanomodon gilli sont présents jusque tard dans le Permien supérieur et au moins les formes géantes Daptocephalus et Dinanomodon sont documentées jusqu'à la limite P-T elle-même.

La répartition géographique du genre Dicynodon à longtemps servit d'exemple pour illustrer le caractère cosmopolite des faunes terrestres du Permien supérieur. La révision taxonomique de Dicynodon montre que ce genre est à l'heure actuelle limité à l''Afrique australe et orientale et ne comporte que deux espèces endémiques à chacune des deux régions. Autre conséquence importante d'un point de vue paléobiogéographique, il n'existe pour l'instant aucun genre et aucune espèce de dicynodontoïde cosmopolite permettant des corrélations entre différents continents (bien que les auteurs aient observés des ressemblances entre un crâne de dicynodonte du Laos et le crâne de Daptocephalus leoniceps, mais il va falloir attendre la description des spécimens laotiens pour savoir si sont présents dans ce pays des dicynodontes déjà connus ailleurs). Actuellement on ne connaît qu'une espèce de dicynodonte (mais pas un dicynodontoïde) permien a avoir été découvert sur plusieurs continents, le Pylaecephalidae Diictodon feliceps lequel est connu à la fois en Afrique du Sud et en Chine.

Posté par

Voici la nouvelle classification des espèces de "Dicynodon" par Kammerer, Angielczyk et Fröbisch avec en gras le nom valide :

SYNAPSIDA Osborn, 1903
THERAPSIDA Broom, 1905
ANOMODONTIA Owen, 1860
DICYNODONTIA Owen, 1860
BIDENTALIA Bain vide Owen, 1876


CRYPTODONTIA Owen, 1860

Daqingshanodon limbus Zhu, 1989 Chine (Mongolie Intérieure) :
Synonyme :
- Dicynodon limbus Lucas, 1998

Keyseria benjamini (Broom, 1948), comb. nov. Afrique du Sud :
Synonyme :
- Dicynodon benjamini Broom, 1948


DICYNODONTOIDA (Owen, 1860)

Basilodon woodwardi (Broom, 1921), comb. nov. Afrique du Sud
Synonymes:
- Dicynodon woodwardi Broom, 1921
- Dicynodon microdon Broom, 1936
- Dicynodon calverleyi Broom, 1940
- Dicynodon weatherbyi Broom, 1941


Daptocephalus leoniceps (Owen, 1876) Afrique du Sud
Synonymes:
- Dicynodon leoniceps Owen, 1876
- Dicynodon leontops Broom, 1913
- Dicynodon lissops Broom, 1913
- Dicynodon osborni Broom, 1921
- Dicynodon watsoni Broom, 1921
- Daptocephalus leoniceps van Hoepen, 1934
- Dicynodon leontocephalus Broom
- Dicynodon daptocephaloides Toerien, 1955


Dicynodon lacerticeps Owen, 1845 Afrique du Sud
Synonymes:
- Dicynodon pardiceps Owen, 1876
- Dicynodon taylori Broom, 1932
- Dicynodon kitchingi Broom, 1937
- Dicynodon dutoiti Broom et Schepers, 1937
- Dicynodon cadlei Broom, 1940
- Dicynodon trigonocephalus Broom, 1940
- Dicynodon aetorhamphus Broom, 1948


Dicynodon huenei Haughton, 1932 Tanzanie et Zambie


Dinanomodon gilli (Broom, 1932) Afrique du Sud
Synonymes:

- Dicynodon gilli (Broom, 1932)
- Dinanomodon rubidgei Broom, 1938
- Dicynodon macrodon Broom, 1940
- Dicynodon anneae Broom, 1940
- Dinanomodon gigas Broom, 1940
- Dicynodon galecephalus Broom et Robinson, 1948


Gordonia traquairi Newton, 1893 Ecosse
Synonymes:
- Gordonia traquairi Newton, 1893
- Gordonia huxleyana Newton, 1893
- Gordonia duffiana Newton, 1893
- Gordonia juddiana Newton, 1893
- Dicynodon traquairi von Huene, 1940
- Dicynodon duffianus von Huene, 1940
- Dicynodon huxleyanus von Huene, 1940
- Dicynodon juddianus von Huene, 1940


Jimusaria sinkianensis (Yuan et Young, 1934) Chine (Xinjiang)
Synonymes:
- Dicynodon sinkianensis Yuan et Young, 1934
- Jimusaria sinkianensis Sun, 1963
- Jimusaria taoshuyuanensis Sun, 1973


Peramodon amalitzki (Sushkin, 1926), Russie
Synonymes:
- Dicynodon amalitzkii Sushkin, 1926


Sintocephalus alticeps (Broom et Haughton, 1913) Afrique du Sud
Synonymes:
- Dicynodon alticeps Broom et Haughton, 1913
- Sintocephalus alticeps van Hoepen, 1934


Syops vanhoepeni (Boonstra, 1938) Zambie
Synonymes:
- Dicynodon vanhoepeni Boonstra, 1938
- Dicynodon Roberti Boonstra, 1938


Turfanodon bogdaensis Sun, 1973 Chine (Xinjiang)
Synonymes:
- Turfanodon bogdaensis Sun, 1973
- Striodon magnus Sun., 1978
- Dicynodon bogdaensis King, 1988
- Dicynodon sunanensis Li, Cheng et Li, 2000

Vivaxosaurus trautscholdi (Amalitzky, 1922), comb. nov. Russie
Synonymes:
- Dicynodon trautscholdi Amalitzky, 1922
- Gordonia annae Amalitzky, 1922
- Gordonia rossica Amalitzky, 1922
- Oudenodon venyukovi Amalitzky, 1922
- Dicynodon annae Sushkin, 1926
- Dicynodon rossicus von Huene, 1940
- Dicynodon venyukovi von Huene, 1940
- Vivaxosaurus permirus Kalandadze et Kurkin, 2000



Lystrosauridae Broom, 1903


Euptychognathus bathyrhynchus (von Huene, 1942), comb. nov. Tanzanie et Afrique du Sud
Synonymes:
- Dicynodon bathyrhynchus von Huene, 1942




Reconstructions des crânes des quatre espèces de dicynodontoïdes les plus abondantes dans le Permien supérieur du Bassin du Karoo en Afrique du Sud. Crânes en vue latérale gauche (à gauche) et dorsale (à droite), Dicynodon lacerticeps (A, B), Daptocephalus leoniceps (C, D), Basilodon woodwardi (E, F) et Dinanomodon gilli (G, H). Barre d'échelle : 2 cm


----------
Edité le 22/09/2014 à 13:34 par croc en stock

Posté par

Parmi les nouveaux genres créés, figure Euptychognathus bathyrhynchus (Tanzanie et Afrique du Sud), qui est considéré comme un Lystrosauridae basal, un animal qui mêle le haut museau fortement courbé vers le bas des lystrosaurides plus dérivés a un toit crânien de type Dicynodon (avec notamment une barre intertemporale très étroite). C'est un spécimen important car il constitue la sixième espèce de Lystrosauridae présente dans le Permien supérieur (démontrant que ces animaux étaient déjà bien diversifiés à cette époque) et parce qu'il est aussi le plus ancien membre du groupe car provenant de la zone d'assemblage faunique à Cistecephalus, laquelle correspond au Wuchiapingien terminal - Changhsingien basal (~ 257-256 millions d'années).

La révision taxonomique et stratigraphique récente des Lystrosaurus d'Afrique du Sud et la (re)description de spécimens provenant des terrains permiens d'autres pays a montrée que les Lystrosauridae n'étaient pas les produits d'une radiation triassique mais faisaient partie des survivants de l'extinction de masse de la fin du Permien. Lystrosaurus lui-même, longtemps considéré comme un genre triassique est représenté par au moins trois espèces dans le Permien terminal (L. mccaigi, L.curvatus en Afrique du Sud et L. hedini en Chine) et ne peut donc plus être considéré comme un genre caractérisant les terrains du Trias inférieur (mais certaines espèces oui comme L. murrayi et L. declivis et d'autres sont présente au-dessus et au-dessous de la limite P-T comme L. curvatus et L. hedini).

Les autres lystrosaurides permien sont Kwazulusaurus shakai de l'est de l'Afrique du Sud (province de KwaZulu Natal) et un spécimen découvert en Zambie et décrit auparavant comme Lystrosaurus cf. curvatus mais qui représente un nouveau genre (qui sera décrit très prochainement dans un article sur les faunes permo-triassique de Zambie).

A noter qu'il n'est pas exclu qu'un autre dicynodonte de Zambie, Syops vanhoepeni (connu par deux crânes incomplets et mal conservés) puisse être lui aussi un lystrosauride ou peut être même un kannemeyeriiformes ancestral (affaire à suivre, d'autant plus que les recherches dans le Permien de Zambie et d'ailleurs font l'objet d'un regain d'activités).


Crâne (holotype en partie restauré) d'Euptychognathus bathyrhynchus du Permien supérieur de Tanzanie en vue latérale droite (A), dorsale (B) et ventrale (C). Trois autres crânes provenant d'Afrique du Sud sont également connus (un a été identifié dans les collections de l'Université de Californie à Berkeley, les deux autres provenant de fouilles récentes).


----------
Edité le 22/09/2014 à 13:34 par croc en stock

Posté par

Citation: (et peut être jusqu'au Crétacé inférieur)

quelle est le possible dicynodontes du crétacé inférieur ?

Posté par

Un spécimen trop fragmentaire pour avoir un nom, on en connait que six morceaux.

Posté par

Citation: Lystrosaurus lui-même, longtemps considéré comme un genre triassique est représenté par au moins trois espèces dans le Permien terminal

Woaw moi qui pensait qu'il n'était que du Trias Inférieur : mais on a découvert ceci en décembre ou alors on avait déjà des spécimens de l'étage Permienne?

Posté par

Tes deux topics tombent pile poil quand je commence à m'intéresser à cette période, merci

Posté par

En ce moment, les reptiles mammaliens et autres bestioles permiennes et triassiques ont la côte sur le forum.

Posté par

Ouai tas raison

Posté par

Citation de fablespinosaurus: Woaw moi qui pensait qu'il n'était que du Trias Inférieur : mais on a découvert ceci en décembre ou alors on avait déjà des spécimens de l'étage Permienne?


Les spécimens permien de Lystrosaurus sont connus depuis quelques années. Les chinois sont les premiers a les avoir signalés en 2002 avec deux crânes trouvés dans la Formation Guodikeng dans laquelle on a aussi trouvé les dicynodontes Diictodon, Turfanodon et Jimusaria. La Chine c'est l'autre pays des lystrosaures (avec l'Afrique du Sud) par le nombre de spécimens découverts et d'espèces décrites mais la plupart d'entre elles proviennent du Trias inférieur et leur taxonomie et encore incertaine (il y a sans doute des formes endémiques comme L. hedini mais peut être aussi une ou deux espèces identiques à celles d'Afrique du Sud).

La présence de Lystrosaurus dans le Permien était également suspectée en Afrique du Sud depuis un certain temps mais cela n'a été confirmé et publié qu'en 2007. Dans ce pays il y a Lystrosaurus maccaigi qui ne se rencontre que dans le Permien terminal (mais semble être présent das le Trias basal d'Antarctique), Lystrosaurus curvatus qui est lui aussi présent dans le Permien terminal (il apparaît un peu plus tardivement que L. maccaigi) et persiste brièvement dans le Trias basal avant de disparaître, puis deux espèces émergent juste après, Lystrosaurus murrayi et Lystrosaurus declivis.


Citation de Stalker: tes deux topics tombent pile poil quand je commence à m'intéresser à cette période, merci


On aura à nouveau l'occasion de parler des faunes de cette période car il y a pas mal d'articles qui vont sortir sur le sujet, en particulier sur les synapsides dont tous les groupes font l'objet d'une révision depuis quelques temps. Sans oublier la description de spécimens découverts récemment.

Posté par

Je pense que je vais en dessiner quelques uns des synapsides...

Posté par

Merci croc