Les Gravitons

Discussion: 14 346 18 Dernière réponse

Posté par

L'un des objectifs du LHC est de découvrir un "graviton", une particule propre au phénomène de gravitation, mais qu'est-ce qui va nous montrer qu'on l'aura trouvé ? j'ai vu qu'on le saurait en voyant un manque d'énergie dans l'accélérateur, le graviton partirait instantanément dans une autre dimension. Est-ce vrai ? et puis quelle serait sa "morphologie", à quoi ressemblerait-il ? Et si jamais on le découvrait, est-ce possible que la plupart des mystères de l'univers seront résolues ou bien faut-il rester sur le principe qu'une découverte cache toujours une zone d'ombre ? Ah et enfin, serait-il une de ces grandes parties manquantes dans l'univers ?

Je sais ça fait beaucoup de questions mais j'espère qu'on y répondra.

Posté par

Je sais pas mais je trouverai ça classe qu'il y est d'autres dimensions

Posté par

Je pense que la seule réponse qu'on puisse donner est : on sait pas !

Je suis pas physicien, mais ce que je sais, c'est que la physique des particules actuels repose sur un modèle théorique dit "modèle standard".

La plupart des propriétés des particules fondamentales connues (quarks, neutrinos, électrons, photons, et leurs équivalents en antimatière) sont inclues dans ce modèle standard.

Certaines propriétés ont été déduites grâce à ce modèle, et confirmées par la suite.

Le problème, c'est que ce modèle standard, pour fonctionner, repose sur l'existence hypothétique de particules qui n'ont jamais été observées, et dont les propriétés supposées peuvent permettre de combler des vides théoriques.

C'est le cas du célèbre Boson de Higgs, dont l'existence réelle est de plus en plus mise en doute.

Quand au graviton, c'est sensé être la particule qui donne la force de gravité (rien que ça...).
Donc l'observer réellement ouvrirait la voie à son étude plus poussée (car elle n'est qu'hypothétique pour le moment).

La découverte de nouvelles particules au LHC peut donc soit confirmer le modèle standard, soit pousser à en revoir certains points, soit l'abandonner complètement.

Après, pour les méthodes de détection, je n'ai aucune idée de comment ça marche, mais je t'invite à chercher sur internet ou dans des revues (style Pour la Science ou Sciences & Vie, qui ont beaucoup parlé du LHC), tu devrais trouver ton bonheur...

En tout cas, c'est bien que tu t'y intéresse, je trouve aussi la physique des particules passionnante (même si je n'ai que très peu de bases pour la comprendre et que je suis abominablement nul en physique).

Posté par

Futura-Sciences fait souvent des articles sur le LHC, les particules, et tutti quanti. ça peut être un point de départ. Mais c'est parfois dur à comprendre

Je pense qu'ils observent de nouvelles particules en regardant les résultats de collisions entre particules déjà connues, mais j'ignore comment fonctionne exactement les détecteurs et ce qu'ils observent précisément.
Et à mon avis ça ne résoudra pas tout. ça a l'air tellement complexe cette physique des particules, avec des bosons, des tas de théories, des tas de particules prédites par les théories mais jamais observées, etc. C'est pas avec le seul graviton que les physiciens seront contents

Posté par

Ah ça c'est sûr que ça demande un esprit tellement particulier cette physique quantique...

PS : J'ai remarqué que ceux qui s'intéressaient à la paléo s'intéressent souvent aussi à l'astronomie, la physique des particules et tutti quantique...
C'est marrant non ?

Posté par

"PS : J'ai remarqué que ceux qui s'intéressaient à la paléo s'intéressent souvent aussi à l'astronomie, la physique des particules et tutti quantique...
C'est marrant non ?"

En effet, et si vous aimez l'histoire avec, c'est que j'ai des clones...

Mais là n'est pas la question.

Ce qui m'intéresse surtout c'est de savoir si ces particules (gravitons et compagnie) sont eux-même fait à partir "d'autre chose"? Et si on pourrait "dessiner" un plan d'un graviton (comme on peut le faire avec un atome sans en avoir vu un seul) ou nous sommes dans de l'abstrait totale pour l'esprit humain ? Car j'avouerais commencer à avoir du mal à m'imaginer sérieusement les choses une fois dépassé le Neutron...

Je suis pas très clair mais bon...

Posté par

Et bien figuré que je m'y lance moi avec, j'ai achté plusieurs revue, ces temps un nouveau petit magazine sympa format poche sort assez souvent et il parle bcp de physique et tout ce qui s'en suis sincerement super interessant mais relativement complex j'avoue avoir du retourné en arriere sur quelques pages pour bien tout comprendre...
Abstrait pas vraiment, voit on le vent? non on utilise les effet qu'il produit pour prouver son existence, meme chose pour les particules, je ne saurais vous expliquez, le mieux est de lire et encore de lire, c'est complexe mais telment interessant de savoir que nous pouvons voir le passé grace à cette sciences, l'origine du big bang, l'univers et son expansion, etc...

PS "l'essentiel de la science" pour le petit format poche, sinon il y a comme l'a dit Naldo tout les sciences et vie etc... ces temps on en parle bcp car de nouvelles données entre en jeu.

Bref bonne chance à vous je m'y plonge et j'espere qu'on en reparlera d'ici peu

Posté par

Citation: "PS : J'ai remarqué que ceux qui s'intéressaient à la paléo s'intéressent souvent aussi à l'astronomie, la physique des particules et tutti quantique...
C'est marrant non ?"

En effet, et si vous aimez l'histoire avec, c'est que j'ai des clones...


Je t'étonnerai si je te disais que oui ?

Finalement, nous sommes tous pareils, des rêveurs, qui sont intéressés par les sciences les plus "exotiques" (paléo, astronomie, histoire, physique quantique....). Dans mon cas, y'a aussi la géographie et la géopolitique.
Par contre, la chimie et la médecine, ça me fait moyennement voyager. Trop "terre à terre" pour moi je suppose.

Posté par

On baigne dans le meme bain, j'aurais tendance à laisser le coté humains de coté, politique, geographie (du moins les frontieres établies par l'homme), meme l'histoire de l'homme si je puis dire moderne, à tendance à passer à la trappe par contre medecine est chimie géniale!

Posté par

Citation de Naldo:
Citation: "PS : J'ai remarqué que ceux qui s'intéressaient à la paléo s'intéressent souvent aussi à l'astronomie, la physique des particules et tutti quantique...
C'est marrant non ?"

En effet, et si vous aimez l'histoire avec, c'est que j'ai des clones...


Je t'étonnerai si je te disais que oui ?

Finalement, nous sommes tous pareils, des rêveurs, qui sont intéressés par les sciences les plus "exotiques" (paléo, astronomie, histoire, physique quantique....). Dans mon cas, y'a aussi la géographie et la géopolitique.
Par contre, la chimie et la médecine, ça me fait moyennement voyager. Trop "terre à terre" pour moi je suppose.


C'est dingue c'est pareil pour moi ( ça devient flipant c't'histoire ). enfin bref revenons à nos moutons. je veux dire gravitons.
Si ces gravitons existaient dans une autre dimension, je ne pense pas que nous pourrions les concevoir tel qu'ils sont réellement. Nos cerveaux n'en conçoivent que 4: le 3 dimensions profondeur longueur largeur ( ou un truc de ce genre ) et le temps ( à peu près corretement.) Qu'est-ce qu'il pourrait y avoir d'autre comme dimensions ( et ne me dites pas la diagonale hein ) Et puis personnellement j'ai des doutes à propos du Big Bang. Mais je chercherai des articles pour approfondir tout ça.

Posté par

" Qu'est-ce qu'il pourrait y avoir d'autre comme dimensions ( et ne me dites pas la diagonale hein )"

Je crois avoir entendu dire qu'il y avait 11 dimensions,voire plus, après faut que je vérifie mes sources (mon ancien prof de math) et je ne pourrai dire ses noms (sauf pour les 3 premières,je suis sûr de mon coup ah ah,et encore !)

et pourquoi la diagonale ?

Posté par

La diagonale n'est qu'une composante des deux premières dimensions.

Pour l'origine des autres dimensions, il y a le spin.

C'est une propriété des particules, qu'on pourrait vulgariser en disant "c'est le sens de rotation des particules sur elles-mêmes" même si ce n'est pas du tout le cas en réalité.
Je crois qu'il y a plusieurs "dimensions" dans le spin.

Posté par

Mouais, c'est quand meme beaucoup d'energie et d'argent gaspillé pour de si petite particules…

pour le fonctionnement si j'ai bien compris, on fait accélérer des particules a des vitesses tres proches de la vitesse de la lumière, puis il y a un choc ou autre qui fait qu'on peut détecter des particules…
m'enfin les capteurs doivent être extrêmement précis…

LHC c'est surtout pour le Boson de Higgs, en meme temps c'est le plus puissant
dans un science et vie, hors serie je pense, il parle de nouveau projet d'accélérateur a particule, permettant d'etre encore plus précis, mais ils ne fonctionneraient plus sur le même système…

Posté par

Citation: mouais, c'est quand meme beaucoup d'energie et d'argent gaspillé pour de si petite particules…


Et tu as pensé aux applications potentielles ?

Il faut comprendre ce que c'est que la recherche fondamentale. Utile ou pas, on s'en fiche, on verra après.

Posté par

C'était qu'un petit avis de ma part

mais je suis quand meme fasciné par les découvertes en physique des particules et en astrophysique
pour les dimensions dans le spin, t'as lu ou vu ça ou?

Posté par

Pour moi les autres dimensions, il s'agit de la théorie des cordes. Aucune idée si le spin a quelque chose à voir là dedans mais à priori il ne me semble pas.

Posté par

Ben je crois bien que si. Et les cordes rajoutent d'autres dimensions ou un truc comme ça.

Mais je peux me tromper ça commence à dater.

Cherche sur internet !

Posté par

Le graviton est comme le neutrino on pensait que c'était lui qui constituait la matière noire et puis quand on a montré ses manifestations au spin detector de superkamiokande on s'est vite rendu compte que non!
Pour le LHC je pense qu'ils jouent toujours avec des protons et leurs antiparticules, non?
Le problème est que les système de détection actuels ne sont pas encore assez sensible pour détecter certaines particules de masse quasi nulle et qui ont des vitesse de déplacement proche de la vitesse de la lumière et qui pour couronner le tout n'ont que peu d'interraction avec le milieu (les neutrinos sont détectable grâce aux émissions lumineuses grâce aux PMT)
C'est beaucoup plus complexe que ça, mais ici c'est dit en simplifié.

Pour ceux qui veulent, le voilà le plus gros spin detector du monde, réparé! (des problème de supression dans la cuve avait fait éclater le verre de plus de la moitié des photomultiplicateurs!)

http://www-sk.icrr.u-tokyo.ac.jp/sk/index-e.html