Les plumes

Discussion: 32 859 24 Dernière réponse

Posté par

Ca en parles de partout, des plumes par ci des plumes par la.
Alors ou en sommes nous dans les preuves que certain dino avaient des plumes?
Certain dromaeosauridae avaient des plumes ca c'est sur mais d'autre dont nous n'avons pas de preuve n'en ont peut etre pas. Pareil pour chez les tyrannosauroidea et bien d'autre.
je vais essayé de chercher les photos de tout les spécimens ayant eu des plumes chez les dinos. de l'aide serrais le bien venu.

Posté par

Tu peux extraire les photos qui sont ici:

Ici

Posté par

dés que je met un apostrophe ya un truc qui souvre c normal?

sinon jarrive pas a ouvrir le premier.

Posté par

Les plumes poussaient sur quoi ?

Entre les écailles ? Ou sur de la peau, comme les oiseaux ?

Posté par

Citation de Variraptor: dés que je met un apostrophe ya un truc qui souvre c normal?

sinon jarrive pas a ouvrir le premier.


Pour moi c'est bon
Il est sur le site de Currie

Posté par

Ok merci Lolo

Posté par

Citation de HoT ChOcOlAtE: Les plumes poussaient sur quoi ?

Entre les écailles ? Ou sur de la peau, comme les oiseaux ?


J'ai dit une énorme bêtise ?

Posté par

Lol, les plumes sont des écailles évoluées... Donc un dinosaure n'avait pas de plumes sur les écailles (je pense).

Posté par

Je savais pas pour les plumes, qui étaient des écailles évoluées ... Merci Eragon.

Posté par

De rien !

C'est de la kératine.

Posté par

"Bien que certains chercheurs aient lié l'asymétrie du
van à l'aptitude au vol, beaucoup d'oiseaux actuels présentent
des plumes asymétriques qui ne sont pas utilisées
pour le vol. Les plumes asymétriques n'améliorent ni le
vol, ni même la portance ; elles réduisent la traînée, ce
qui est utile pour tout animal se déplac¸ant à une vitesse
élevée." (Padian & Ricqules 2009)

Posté par

K.P. Dial et al. ont découvert un mécanisme comportemental et locomoteur chez les oiseaux actuels, jamais compris jusque-là et qui peut se révéler pertinent pour notre compréhension de l'origine du vol. Ils ont d'abord découvert que des jeunes gallinacés tendent à chercher refuge dans des espaces élevés tels que les branches, quand ils sont menacés. Ils atteignent ces refuges en montant sur ces structures en courant, parfois presqu'à la verticale, d'une fac¸on impossible pour tout vertébré n'utilisant pas de disposifs adhésifs.

Pour ce faire, ces jeunes oiseaux battent leurs ailes inachevées, selon un angle tel qu'il produit une poussée dirigée vers l'avant et le bas (du point de vue de l'axe de l'oiseau). Cette poussée les plaque sur la surface où ils grimpent et produit ainsi l'adhérence permettant à leurs pattes postérieures de les propulser vers le haut, tout en les empêchant de tomber. Si les ailes de ces oisillons sont entravées ou réduites d'une manière ou d'une autre, ils ne peuvent grimper de cette façon. Dial et al. ont à présent établi l'existence de ce comportement dans un vaste chantillonnage phylogénétique d'oiseaux dont les jeunes sont à développement nidifuge (ou « précoce », c'est-à-dire ceux qui peuvent marcher et courir très tôt après l'éclosion), plutôt que
nidicole.

Un pdf : http://jeb.biologists.org/cgi/reprint/206/24/4553

Posté par

Citation de damien35: "Bien que certains chercheurs aient lié l'asymétrie du
van à l'aptitude au vol, beaucoup d'oiseaux actuels présentent
des plumes asymétriques qui ne sont pas utilisées
pour le vol. Les plumes asymétriques n'améliorent ni le
vol, ni même la portance ; elles réduisent la traînée, ce
qui est utile pour tout animal se déplac¸ant à une vitesse
élevée." (Padian & Ricqules 2009)

Entièrement d'accord là-dessus, ce n'est pas parce qu'on a des plumes asymétriques que l'on vole, c'est ce que je me tuait à dire concernant le post sur Archeoptéryx (c'est pour cela en partie qu'il devait mal voler ou sur de courtes distances). De plus, la plume asymétrique, lorsqu'un organisme est volant, n'est pas le seul critère permettant ce vol, loin de là. Le vol nécessite des 'adaptations' bien particulières.

Pour ce qui est des plumes, il est vrai que l'on a tendance à en mettre un peu dans tous les groupes de dinos sans en avoir les preuves véritables...
Par contre, juste une question : a-t'on des nouvelles de ce psittacosaure de Gobi qui avait des protoplumes filamenteuses (que l'on prennait pour des poils) ? Il m'a étonné celui-là quand je l'ai vu (car c'est quand même un ornithischien).

Intéressante cette étude sur le comportement des oiseaux : courrir verticalement en battant des ailes (de façon synchrone). Mais ça doit demander pas mal d'énergie, et surtout des muscles adéquats (pectoraux et membres postérieurs), non ?
En tout cas, ceci démontre que chez les oiseaux, l'acquisition du vol chez le juvénile résulte de battements synchrones des membres. Et non asychrones, dû à une course près un insecte, comme on le prétend dans l'acquisition supposée du vol chez certains dinos.

Il serait intéressant de savoir si, par exemple, Microraptor, qui a priori devait grimper aux arbres, grimpait à la façon des oiseaux.

Ca avance tout ça, ça avance !

Egalement : des nouvelles de Liaoningornis longidigitus, cet oiseau primitif ?

Posté par

Je ne vois pas pourquoi Archaeopteryx volerait mal d'après toi?

Posté par

Voir le post sur 'archaeoptéryx', on ne va pas en redébattre ici, on ne ferait que tourner en rond svp.

Posté par

C'est quoi au juste le probleme?

Posté par

Archaeopteryx était un excellent Thrust generator donc avec des capacités aériennes certainement non négligeables!

Posté par

Citation de Amaltheus80: En tout cas, ceci démontre que chez les oiseaux, l'acquisition du vol chez le juvénile résulte de battements synchrones des membres. Et non asychrones, dû à une course près un insecte, comme on le prétend dans l'acquisition supposée du vol chez certains dinos.


c'est quoi cette histoire de non-synchronisation ?

Pour le Psittacosaurus à la rigueur il y a Norell 2005. Feathered dinosaurs.

Des études mécaniques et aérodynamiques pourraient nous éclairer pour évaluer les capacités de mouvement des différents dino-oiseaux (avant-bras : angles de rotation et cie), portance/poids etc

Posté par

On risque d'avoir quelques réponse à priori dans pas longtemps et ca viendrait de Chine.

Posté par

10 ans plus tard...

...les experts ayant le plus d'audience sur Internet, les Youtubeurs, scandent sans cesse dans leurs vidéos dinosauresques des phrases du genre:

" On sait aujourd'hui que les dinosaures étaient couverts de plumes. "

...phrase que je trouve assez énorme. En effet, elle résume drastiquement des découvertes ponctuelles en englobant tous les groupes de dinosaures.
En soi, ça pourrait ne pas me déranger si cela n'était pas scandé tous azimuths par le vecteur d'influence le plus prolifique de ce début de siècle, et par certains des Youtubeurs les plus regardés (Joueur du Grenier, LinkstheSun, entre autres).

Une rectification me semble s'imposer pour que ce genre de généralisation cesse. Enfin, il n'est pas normal de sous-entendre à des millions de gens que les plumes sont apparues comme ça d'un coup, alors qu'elles sont le fruit d'une évolution lente.

Je sais qu'entre ces murs, préciser qu'un membre Dromeosauridae d'il y a 90Ma sans plumes a pu les développer et en arborer 15Ma plus tard, sans que cela n'en fasse un nouveau dinosaure à part entière. Je peux me tromper ! Mais dans une société avide de contenu, où l'esprit critique est en danger et où certaines idées se diffusent dangereusement (Terre plate par exemple), il serait malvenu que nos chers dinosaures soient eux aussi victimes d'une idée grossièrement résumée.

Si je poste ce message, c'est pour recueillir vos avis sur la question. Que pensez-vous de cette nouvelle manie de considérer qu'en résumé:

" Tous les dinosaures avaient des plumes, toutes les représentations précédentes en arts, au cinéma et autres sont caduques, et celles qu'on en fait doivent désormais en arborer."

Connaissez-vous, honorables membres du forum, des espèces qui marquent une transition entre le dinosaure à écailles et le dinosaure à plumes ou des arguments qui viendraient soutenir ou contrer mon intervention ?

Bien à vous !