Le Spino Chimère ?

Discussion: 2 139 3 Dernière réponse

Posté par

Il en a eu des changements ce bon vieux spino...
Passé par les vieilles représentations des années 70-80 ce tenant droit comme un "i" avec une tête ronde de théropode typique de l'époque, pour continuer sur une bébête au long museau crocodilien assoiffé de sang, popularisé par JP3 dans les années 2000, et pour finir dans la flotte à 4 pattes depuis 2014.

A vrai dire, cette dernière découverte (oui je me réveille que maintenant, 5 ans après) me laisse perplexe. Non pas que je remette en cause les découvertes car je crie enfin victoire pour avoir un spino aquatique.
Mais c'est surtout cette fameuse et courte patte arrière qui me perturbe. Je m'imaginais tout sauf à un animal à quatre pattes.

D'où mes plusieurs questions :
Cette quadrupèdie est elle vérifié ou simple hypothèse ?
A-t-on vu dans le règne animal, des pattes postérieurs qui se sont raccourcis sur une espèce typique mais dont les autres membres de la famille de ce taxon n'ont pas eu affaire à cette anatomie ?
Rien avoir avec mais, on a bien deux espèces ? Maroccanus et Aegyptiacus ?

Posté par

Salut Fablespinosaurus,

Eh bien moi ça ne me surprend pas tellement. Je crois qu'on avait parlé plusieurs fois sur ce forum de la théorie de la bosse de graisse sur le dos de Spino (publis de Bailey). Elle cadre pas mal avec l'idée d'un mode de vie aquatique. Et elle cadre tout aussi bien avec l'idée d'un animal quadrupède.

C'est vrai que ça peut surprendre, c'est je crois bien le seul théropode quadrupède. Mais déjà chez d'autres Spinosauridae les bras sont très développés et la quadrupédie avait déjà été proposée (mais pas confirmée) pour Baryonyx. En tout cas, bosse de graisse ou non, au vu de ses pattes arrières extrêmement courtes on a du mal à l'imaginer bipède. Il faut probablement y voir une adaptation à un mode de vie semi-aquatique.

Mais après tout beaucoup de lignées de dinosaures sont devenues quadrupèdes avec des ancêtres bipèdes, avec en général des pattes arrières qui se raccourcissent proportionnellement au corps.

Bref je crains que tu ne doives mettre à jour ta photo de profil

Thero

Posté par

Hello Thero,

Je trouve que la théorie de la bosse de graisse s'accorde bien mieux avec le mode de vie aquatique (ou semi-aquatique) que la voile. J'imagine bien ce système de "flotteur" permettant à l'animal de rester au niveau de la surface en attendant qu'un poisson arrive devant ses mâchoires.

Je me demande comment pouvait-il faire pour ce déplacer hors de l'eau. Devait-il replier ses "doigts" pour ne pas abîmer ces précieuses griffes un peu à la manière d'un gorille ? Je pense qu'il devait avoir une démarche assez atypique.

Oui effectivement, la photo de profil n'est plus d'actu, mais j'ai un brin de nostalgie