Re: [2020] Brèves de l'actualité des dinosaures

Posté par

Citation de Mugulosaurus: Un nouveau dinosaure à cette adresse : http://www.sci-news.com/paleontology/schleitheimia-schutzi-08644.html

Ce nouveau dinosaure s'appelle Schleitheimia schutzi, il a été découvert en Suisse et date d'il y a 210 millions d'années (Formation Klettgau, Norien, Trias). Il mesurait près de 10 mètres de long.

Les restes proviennent de fouilles de 2016 et d'ossements découverts dans les années 1950 et attribués précédemment à Plateosaurus engelhardti.


Il fait partie des Sauropodomorpha -> Plateosauria‎ -> Massopoda‎ -> Sauropodiformes. Il permet de mieux comprendre l'évolution des Sauropodomorphes vers les 1ers vrais Sauropodes et le passage de la crise Trias/Jurassic.

Référence de l'article: Rauhut, O.W.M., Holwerda, F.M. & Furrer, H. A derived sauropodiform dinosaur and other sauropodomorph material from the Late Triassic of Canton Schaffhausen, Switzerland. Swiss J Geosci 113, 8 (2020). https://doi.org/10.1186/s00015-020-00360-8

----------
Edité le 07/11/2020 à 12:22 par Webmaster

Posté par

Une publication sur les ailes membraneuses découvertes chez certains Scansoriopterygidae (Yi qi et Ambopteryx) et leur capacité à voler vient d'être publiée. L'étude se base sur de nouvelles analyses des fossiles, une comparaison avec de nombreuses autres espèces comme Anchiornis, Archaeopteryx (spécimen de Berlin) ou Microraptor et une étude des capacités aérodynamiques.

Les squelettes ont été soumis à une fluorescence induite par laser, pour mieux révéler notamment les tissus mous, ci-dessous avec Yi qi:


Plusieurs hypothèses d'ailes membraneuses avaient été proposées pour Yi qi. Cette étude montre que l'hypothèse maniraptorienne est à privilégier:



L'étude montre que Yi et Ambopteryx ne pouvaient pas vraiment battre des ailes, leurs caractéristiques squelettiques et musculaires ne plaident pas en faveur d'un envol possible en courant au sol ou en prenant appui sur un tronc incliné (modèle WAIR), ils devaient juste être capables de planer de branche en branche, contrairement à Archaeopteryx ou Microraptor.

Epidexipteryx a des caractéristiques moins arboricoles, il aurait un mode de vie plus terrestre, l'acquisition de cette aile membraneuse chez l'ancêtre de Yi et Ambopteryx ne se serait donc pas la conséquence d'un mode de vie arboricole. Par contre, l'évolution de cette aile membraneuse ne semble pas possible vers une aile plus performante pour le vol, c'est un cul-de-sac évolutif indépendant de l'origine des oiseaux, mais ce type d'aile devait être relativement efficace dans un milieu de type forêt dense, avec des arbres rapprochés.

Référence: Dececchi et al., Aerodynamics Show Membrane-Winged Theropods Were a Poor Gliding Dead-end, iScience(2020), https://doi.org/10.1016/j.isci.2020.101574 (accessible librement).

Nouvelle reconstitution d'Ambopteryx: