L'Archaeopteryx, un prédateur nocturne?

Discussion: 14 813 7 Dernière réponse

Posté par

Auteur de l'article: Webmaster

Les yeux sont très différents d'un animal à un autre et son en général adaptés aux caractéristiques physiques du milieu de vie. Qu'en est-il chez les fossiles, comme l'Archaeopteryx?

L'étude est parue au mois de mai dernier dans la revue Vision Research. Les auteurs de l'article, Lars Schmitz et Ryosuke Motani (University of California Davis) ont étudié 77 espèces d'oiseaux actuels et se sont rendu compte qu'il était possible de prévoir le style de vie, diurne (actif le jour) ou nocturne (actif la nuit) d'un oiseau, en observant les os de son globe oculaire.

Première structure importante: les anneaux sclérotiques. Il s'agit de petits os (de 4 à une vingtaine) organisés en un anneau rigide autour de la pupille, sur la cornée (la couche transparente en avant de l'oeil). On retrouve aujourd'hui cette structure chez les poissons Actinoptérygiens, les tortues, les lézards, l'ornithorynque et les oiseaux. On la connait également chez de nombreux fossiles, comme les Ichtyosaures, certains dinosaures et ptérosaures. Son rôle n'est pas très clair. On a proposé chez les animaux aquatiques qui la possèdent une protection de l'oeil contre la pression.

Selon les chercheurs américains, les valeurs du diamètre externe et du diamètre interne de l'anneau sclérotique, ainsi que la profondeur du globe oculaire sont différentes entre les oiseaux diurnes et les oiseaux nocturnes. Il serait donc possible de prédire le mode de vie d'un oiseau rien qu'en se basant sur ces mesures.

Si l'on applique ces résultats à des fossiles, comme l'Archaeopteryx, on peut en déduire qu'il serait nocturne, un peu comme nos chouettes d'aujourd'hui.

Si cela se confirme, il faudra sans doute réviser un peu les représentations de ce dinosaure-oiseau, avec par exemple un plumage de camouflage. L'Archaeopteryx attendait-il sur la branche d'un arbre sa proie, la nuit, avant de voler vers elle? Difficile à dire. D'autant plus qu'un bon chasseur nocturne doit posséder une ouïe très fine, ce qui reste à démontrer pour l'Archaeopteryx. Par contre, ses capacités arboricoles sont très probables, il pouvait donc sans doute se percher en hauteur. Mais faisait-il pour autant son nid dans les arbres?

Les chercheurs sont en train d'affiner leurs mesures et d'étendre le nombre d'espèces étudiées, afin de confirmer ces premiers résultats.

Photo n°1: Reconstitution d'un Archaeopteryx, diurne... (Image: DEA Picture Library)
Photo n°2: Anneau sclérotique d'un Tylosaurus (Image: Mike Everhart, Oceans of Kansas Paleontology)

Article publié sur PaleoNews: https://dinonews.net/rubriq/paleonews.php?id=9

Posté par

J'en avais pas entendu parler. Tu as la référence ?

Posté par

Oui, la voici:
Morphological differences between the eyeballs of nocturnal and diurnal amniotes revisited from optical perspectives of visual environments. Lars Schmitz and Ryosuke Motania, Vision Research Volume 50, Issue 10, 12 May 2010, Pages 936-946

Elle est indiquée en bas de l'article https://dinonews.net/rubriq/paleonews.php?id=9

Posté par

Okay, il se trouve facilement.
Merci !

Posté par

Intéressant ! Cet animal me fascine particulièrement car il s'est adapté d'une façon "fine" durant le jurassique dans un monde de "brute"

Merci pour l'info Web.

Posté par

Una adaptation fine? Je ne vois pas ce que c'est ni si on peut vraiment dire qu'Archaeopteryx était particulièrement bien adapté...

Posté par

Interessant merci je l'imagine bien nocturne perche dur une branche attendant qu'un insecte passe concernant l'avant dernier message pourquoi tu dis ''adapte''??