Les scorpions de mer etaient peut-etre des vegetariens

Discussion: 12 687 15 Dernière réponse

Posté par

Lien : http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/paleontologie/d/les-scorpions-de-mer-geants-etaient-peut-etre-vegetariens_27102/
moi qui les imaginait comme de feroces predateurs j'espere qu'ils se sont trompes ces chercheurs....

Posté par

Bah, dis toi que ça fera avancer la science

Posté par

Citation de trex: moi qui les imaginait comme de feroces predateurs j'espere qu'ils se sont trompes ces chercheurs....

comme dit la sitation de gigy: Il faut essayer de reconstituer les dinosaures tels qu'ils étaient et pas tels qu'on voudrait qu'ils soient!

Posté par

Sauf que là , c'est pas des dinosaures ...

Posté par

C'est logique, les plus grands animaux sont souvent les végétariens ou les microphages, regardez actuellement ou dans le passé!

Posté par

Peut etre chassait-il des proies autre que ces fameux poissons a carapace mais la question a t-on une idee de la biodiversite de l'epoque? ces enormes pinces devaient bien le servir a quelque chose autre que de se defendre

Posté par

C'est intéressant en tout cas, car aucun Chélicérate actuel n'est végétarien (à part une ou deux espèces d'araignées récemment découvertes, et certains Acariens, qui se nourrissent par succion).

Remarque après lecture de la ref : En tout cas, l'article de Futura-Sciences ne dit en aucun cas qu'ils étaient végétariens, juste que leurs pinces étaient peu puissantes. Détritivores me semblerait moins étonnant, sachant que c'est le cas des limules, des opilions, de certains amblipyges...

Et sinon, personne n'a une référence publiée à ce sujet ?

----------
Edité le 08/01/2011 à 19:38 par Naldo

Posté par

Il existe des saticidae qui sont tellement dérivé qu'il ne mangent plus que du pollent de fleur et sont donc végétariens. Sinon le régime alimentaire détritivore semble me convenir.
Il ne faut pas oublier non plus que ce n'est pas parce que cela n'existe plus que cela n'a pas pu exister. En effet les scorpions de mer n'ont plus aucun équivalent actuels. Si on prend un exemple il n'existe aujourd'hui aucun crocodile végétarien pourtant au crétacé les Simosuschus broutaient les plantes de Madagascar!

Posté par

Of course Gigy, of course.

Posté par

Laub, R.S., Tollerton, Jr. V.P. and Berkof, R.S. The cheliceral claw of Acutiramus (Arthropoda: Eurypterida): Functional analysis based on morphology and engineering principles. Bulletin of the Buffalo Society of Natural Sciences, 2010; 39: 29

Posté par

Merci, malheureusement je n'ai pas accès à cette revue.

Posté par

Citation de axel421: Sauf que là , c'est pas des dinosaures ...

ouai faut convertir

Posté par

Citation: Laub, R.S., Tollerton, Jr. V.P. and Berkof, R.S. The cheliceral claw of Acutiramus (Arthropoda: Eurypterida): Functional analysis based on morphology and engineering principles. Bulletin of the Buffalo Society of Natural Sciences, 2010; 39: 29


Voilà le PDF de l'article en question :

http://www.sciencebuff.org/content/files/Science%20Bulletin%2039/4_%20Laub%202010%20Acutiramus.pdf


Ce que précise l'article, c'est que les Pterygotidae n'étaient sans doute pas des super prédateurs.

En revanche, les auteurs n'affirment pas que ces grands euryptérides aient été végétariens, mais en évoquent la possibilité. De même qu'ils n'excluent pas le fait que ces animaux aient été charognards ou qu'ils pouvaient capturer des proies peu vigoureuses à corps mous (quid des nombreux autres groupes d'euryptérides ?)

Posté par

Citation de croc en stock:

En revanche, les auteurs n'affirment pas que ces grands euryptérides aient été végétariens, mais en évoquent la possibilité


C'est bien ce que je pensais.
Merci pour le lien

Posté par

Beaucoup de crabes actuels avec de belles pinces sont des charognards et des omnivores. Je n'ai pas vraiment était convaincu par l'article et sa méthodologie. La technique de mesure de la force à exercer pour percer la carapace de la Limule laisse rêveur. Les pièces buccales ou plutôt les gnathobases des appendices natatoires étaient tout de même hérissées de pointes dont les plus grosses font plus d'1 cm. Avec leur 20 cm de long elles ressemblent à des casse noix et elles devaient pouvoir écraser une nourriture coriace. Les pinces ne servaient peut-être pas à capturer la proie mais simplement à la maintenir devant la bouche.