Huanghetitan

De Paleowiki
Aller à : navigation, rechercher

Fiche descriptive

¤ Etymologie du nom: "De Huang He le fleuve Jaune, lequel traverse le bassin de Lanzhou où a été trouvé le spécimen et de titan, les géants de la mythologie grecque."

¤ Position dans la classification: Titanosauriformes - Huanghetitanidae

¤ Eres géologiques: Crétacé inférieur et supérieur

¤ Taille estimée: ~30 m de long (pour H. ruyangensis).

¤ Poids estimé: ?

¤ Régime alimentaire: herbivore

¤ Répartition géographique: Groupe de Hekou, Bassin de Lanzhou, province de Gansu (Chine) et Formation Mangchuan, province de Henan, (Chine).

¤ Découvert en: 2004 (pour H. liujiaxiaensis)



Les différentes espèces

L’adjectif spécifique vient de Liujiaxia, signifiant les Gorges de Liujia, lesquelles sont creusées par le fleuve Jaune (Bassin de Lanzhou, province de Gansu) près duquel est localisé le Liujiaxia National Dinosaur Geopark.

L’espèce fait référence à l’origine géographique du spécimen, le Conté de Ruyang dans la province de Henan.

Inventaire des fossiles retrouvés

  • Huanghetitan liujiaxiaensis : GLSTZP02-001 (Holotype), un squelette postcrânien partiel comprenant un sacrum presque complet, une vertèbre caudale proximale, une vertèbre caudale médiane, des côtes cervicales fragmentaires, un chevron partiel, une scapula gauche et un coracoïde gauche.
  • Huanghetitan ruyangensis : 41HIII-0001 (Holotype), un squelette postcrânien partiel comprenant 6 vertèbres sacrées, 10 vertèbres caudales proximales, des arcs hémaux, des côtes dorsales et un ischion complet.

Caractères propres à ce dinosaure

  • Huanghetitan est un titanosauriforme basal représenté par deux espèces décrites à un an d’intervalle. L’espèce type, Huanghetitan liujiaxiaensis est de taille moyenne et provient du bassin de Lanzhou dans la province de Gansu. Elle a été trouvée dans l’unité géologique nommée Groupe de Hekou qui date du Crétacé inférieur mais dont l’âge exact à l’intérieur du Crétacé inférieur n’est pas connu. H. liujiaxiaensis est caractérisé par ses vertèbres sacrées dont les épines neurales sont extrêmement basses, plus basses que la hauteur du centrum, ces épines neurales sont également plus larges que hautes.
  • Une deuxième espèce, Huanghetitan ruyangensis provient de la province du Henan et est daté du début du Crétacé supérieur. H. ruyangensis diffère de H. liujiaxiaensis par sa taille gigantesque avec une cage thoracique immense (comme l’indique une côte dorsale de 2,93 m de long) ainsi que par ses vertèbres caudales proximales pourvues d’une épine neurale courte et en forme de champignon, ses arcs neuraux des vertèbres caudales antérieures présentant un petit canal neural comparé au centrum et la présence d’une grande fosse profonde et ovale sur la surface postérieure de l’épine neurale des vertèbres caudales antérieures.
  • Ces deux espèces ont été placées par Lü et al. dans un nouveau groupe de titanosauriformes appelé Huanghetitanidae dont l’apparence générale reste pour l’instant mystérieuse. Plus dérivés que les Brachiosauridae mais plus basaux que les Titanosauria, les Huanghetitanidae sont caractérisés par la présence de 6 vertèbres sacrées portant des épines neurales très basses dont les extrémités distales sont fusionnées formant ainsi un plateau. Les vertèbres caudales antérieures (la 1ère à la 5ème) présentent des faces articulaires légèrement concave à l’avant tandis qu’a partir de la 6ème vertèbres caudales, celles-ci présentent des faces articulaires plates. Présence d’un profond sillon longitudinal sur la surface ventrale des vertèbres caudales antérieures et toutes les vertèbres caudales portent des épines neurales courtes.
  • Il existe un grand écart d’âge entre les deux espèces de Huanghetitan. H. liujiaxiaensis provient du Groupe de Hekou qui date du Crétacé inférieur mais dont l’âge exact n’est pas encore connu. La seule indication dont on dispose est que le Groupe de Hekou est plus ancien que le Groupe de Xinminpu (une autre unité géologique de la province de Gansu) qui lui est daté de la fin du Crétacé inférieur (Aptien-Albien). Cela indique que H. liujiaxiaensis est plus ancien que l’Aptien-Albien (bien qu’un âge Aptien inférieur n’est pas à exclure) et est âgé au minimum de 115 à 120 millions d’années (un âge plus ancien est également possible). H. ruyangensis lui provient de la Formation Mangchuan dans la province de Henan, et est daté du début du Crétacé supérieur (étage Cénomanien) soit entre 99 et 94 millions d’années. Les deux espèces de Huanghetitan sont donc séparées par un écart d’au moins 15 à 25 millions d’années. Il est peu probable qu’un même genre de sauropode est perduré aussi longtemps et il y a de fortes chances pour que H.ruyangensis appartienne à un genre proche mais différent (et beaucoup plus grand) de Huanghetitan. En plus, l’inclusion de l’espèce H. ruyangensis dans le genre Huanghetitan repose uniquement sur un caractère vertébral (épines neurales fusionnées, basses et formant une plateforme). Les restes disponibles concernant ces deux espèces sont encore peu nombreux avec peu d’éléments en commun permettant de les comparer. Mais il ne serait pas surprenant que la découverte de spécimens plus complets amène à placer l’espèce géante H. ruyangensis dans un nouveau genre.

Reconstitution de la vie de ce dinosaure

Huanghetitan liujiaxiaensis du Crétacé inférieur, cohabitait avec le titanosaure géant Daxiatitan et l’iguanodonte Lanzhousaurus. L’énorme Huanghetitan ruyangensis du début du Crétacé supérieur, cohabitait avec d’autres grands sauropodes, Xianshanosaurus (un Brachiosauridae ?) et le titanosaure géant Ruyangosaurus (qui était encore plus grand que H.ruyangensis) ainsi qu’avec l’ankylosaure Zhongyuanosaurus (un Nodosauridae), l’Oviraptoridae Luoyanggia et des théropodes indéterminés (Ornithomimidae, Spinosauridae et Carcharodontosauridae).

Galerie d'images

Actualités de ce dinosaure

Publications

  • You Hai-lu, Li Da-qing, Zhou Lingqi and Ji Qiang, 2006. Huanghetitan liujiaxiaensis, a new sauropod dinosaur from the Lower Cretaceous Hekou Group of Lanzhou Basin, Gansu Province, China: Geological Review, 52 (5), pp. 668-674.
  • Lü Junchang, Xu Li, Zhang Xingliao, Hu Weiyong, WuYanhua, Jia Songhai and Ji Qiang, 2007. A new gigantic sauropod with the deepest known body cavity from the Cretaceous of Asia : Acta Geologica Sinica, 81 (2), pp. 167-176.

Liens complémentaires