Guanlong

De Paleowiki
Aller à : navigation, rechercher

Fiche descriptive

¤ Etymologie du nom: "Dragon couronné (du chinois Guan, couronne et long, dragon)."

¤ Position dans la classification: Tyrannosauroidea - Proceratosauridae

¤ Eres géologiques: Jurassique supérieur (Oxfordien : ~ 161 à 158 millions d’année)

¤ Taille estimée: ~3 m de long.

¤ Poids estimé: ?

¤ Régime alimentaire: carnivore

¤ Répartition géographique: Partie supérieure de la Formation Shushugou, région de Wucaiwan, bassin de Junggar, province de Xinjiang, Chine.

¤ Découvert en:



Les différentes espèces

L’adjectif spécifique vient du chinois wucai et signifie cinq couleurs en référence aux roches richement colorées ayant livrées les spécimens.

Inventaire des fossiles retrouvés

  • IVPP V14 531 (Holotype), un squelette partiellement articulé et presque complet.
  • Paratype, IVPP V14532, un squelette presque complet et entièrement articulé d’un spécimen plus petit que l’holotype.

Caractères propres à ce dinosaure

  • Guanlong est aisément reconnaissable a sa crête crânienne hautement pneumatisée. Comme les autres Proceratosauridae il possède des narines externes très allongées, lesquelles occupent toutefois une position quasi horizontale contrairement aux autres membres du groupe chez qui les narines sont nettement inclinées postérodorsalement. Guanlong se distingue également par la présence sur le maxillaire d’un orifice distinct près du contact prémaxillaire-maxillaire.
  • Guanlong fut décrit par Xu et al. en 2006 comme étant le plus ancien Tyrannosauroidea connu (de plus anciens spécimens ont été identifiés depuis). La même année, Carr T. D. remet en cause l’appartenance de Guanlong aux tyrannosauroïdes et émet l’hypothèse que l’animal pourrait en fait être soit la forme immature du théropode Monolophosaurus (lequel provient pourtant d’un niveau stratigraphique un peu plus ancien que Guanlong) soit une forme apparentée à ce dernier. Rauhut et al. ont infirmer cette hypothèse en redécrivant en 2010 le coelurosaure Proceratosaurus qu’ils relient à Guanlong dans un nouveau groupe de tyrannosauroïdes qu’ils nomment (sans le décrire) Proceratosauridae. Le nom Proceratosauridae est validé la même année par Averianov et al. (qui en fournissent la diagnose) lors de la description de Kileskus une forme sibérienne très proche du Proceratosaurus. En définitive, Guanlong est bien un Tyrannosauroidea appartenant aux Proceratosauridae, groupe qui inclut également Proceratosaurus, Kileskus et le grand Sinotyrannus (Brusatte et al., 2010).
  • Guanlong a été découvert dans un site correspondant à une ancienne fosse boueuse qui prit au piège plusieurs espèces animales. En fait un Guanlong était entassé sur un autre Guanlong et au dessous ce trouvait les squelettes d’autres petits dinosaures. La formation de ces fosses (car plusieurs ont été découvertes) mesurant 1 à 2 m de profondeur fut un temps une énigme mais aujourd’hui les paléontologues sont en mesure de dire que ces fosses étaient à l’origine des empreintes de pas laissées sur un sol meuble et humide par de grands sauropodes comme Mamenchisaurus, dont des restes ont également été trouvés dans la même région. Les pas des sauropodes ont provoqués une liquéfaction localisée du sol boueux, suffisante pour prendre au piège des animaux de petites tailles. Ces derniers comme Guanlong et Limusaurus se sont enlisés dans ces empreintes de pas transformées en sable mouvant composés de sédiment argileux, sablonneux et volcaniques.

Reconstitution de la vie de ce dinosaure

Guanlong cohabitait avec de nombreux autres théropodes, le Sinraptoridae Sinraptor dongi, l’Alvarezsauroidea Haplocheirus, le coelurosaure Zuolong, le cératosaure herbivore Limusaurus, les sauropodes Mamenchisaurus sinocanadorum et Tienshanosaurus, le cératopsien Yinlong, le stégosaure Jiangjunosaurus ainsi qu’un ornithopode non décrit.

Galerie d'images

Actualités de ce dinosaure

Publications

  • Xu X., Clark, J.M., Forster, C. A., Norell, M.A., Erickson, G.M., Eberth, D.A., Jia, C., and Zhao, Q. (2006). "A basal tyrannosauroid dinosaur from the Late Jurassic of China". Nature 439 (7077): 715–718.
  • Carr, T.D., 2006. Is Guanlong a tyrannosauroïd or a subadult Monolophosaurus?: Journal of Vertebrate Paleontology, 26 (Supplement to Number 3), Abstracts of Papers, Sixty-sixth Annual Meeting, p. 48A.
  • Rauhut, O.W.M.; Milner, A.C. and Moore-Fay, S., 2010. Cranial osteology and phylogenetic position of the theropod dinosaur Proceratosaurus bradleyi (Woodward, 1910) from the Middle Jurassic of England. Zoological Journal of the Linnean Society, 158: 155-195.
  • Averianov, A. O.; Krasnolutskii, S. A.; and Ivantsov, S. V. (2010). A new basal coelurosaur (Dinosauria: Theropoda) from the Middle Jurassic of Siberia. Proceedings of the Zoological Institute 314 (1): 42–57.
  • Brusatte, S. L.; Norell, M. A.; Carr, T. D.; Erickson, G. M.; Hutchinson, J. R.; Balanoff, A. M.; Bever, G. S.; Choiniere, J. N. et al. (2010). Tyrannosaur paleobiology: new research on ancient exemplar organisms. Science 329 (5998): 1481–1485.
  • Eberth D. A., Xing X. and Clark J. M. (2010). Dinosaur death pits from the Jurassic of China PALAIOS 25: 112-125.


Liens complémentaires