Bienvenue sur le site des dinosaures

DinoNews: Accueil > Quoi de neuf?

DinoNews: actualités

 

Adresse du flux RSS: http://dinonews.net/forum/rss_dinonews.php

Articles disponibles:

 

06 01 2017, 12:07:35 - [2017] Brèves de l'actualité des dinosaures

DinoNews - Actualités des dinosaures

Theropod a écrit : Je profite de mon passage pour évoquer les quelques nouveautés de ces derniers mois. Beaucoup de choses qui nous renseignent en partie sur les origines des oiseaux.

http://www.cell.com/action/showImagesData?pii=S0960-9822%2816%2931193-9

D’abord une étude qui a été abondamment commentée dans les médias, sur une découverte assez spectaculaire à savoir une queue emplumée de dinosaure du milieu du crétacé prise dans l’ambre. Pièce exceptionnelle découverte sur un marché d’ambre birman. Ce serait un coelurosaurien non avien juvénile. Les plumes portent un rachis court avec barbes et barbules, en faveur de la théorie selon laquelle les barbes portaient des barbules avant de fusionner en rachis. Les auteurs ont également pu déterminer la couleur de ces plumes : marron foncé au-dessus, claire en dessous.



http://www.pnas.org/content/early/2017/01/01/1613716114.abstract

Une étude sur le temps d’incubation des œufs de dinosaures, qui aurait été plus long que chez les oiseaux et plutôt similaire aux reptiles. 3 mois pour Protoceratops andrewsi et 6 mois pour Hypacrosaurus stebingeri, soit environ le double de ce que l’on aurait attendu pour des oiseaux, et plus proche des reptiles actuels. Donc les dinosaures, bien qu’ayant sur pas mal d’aspects une physiologie proche des oiseaux, conservent également des caractéristiques primitives.

Les chercheurs ont également avancé que cet état de fait auraient désavantagé les dinosaures non aviens au moment de la crise crétacée. Attention quand même aux conclusions hâtives, les deux espèces analysées ont des ornithischiens, il serait intéressant de voir ce qu’il en est de dinosaures plus proches des oiseaux.

http://www.cell.com/current-biology/fulltext/S0960-9822%2816%2931269-6

Une découverte de 19 spécimens de Limusaurus, un cératosaurien du Crétacé. Cette découverte exceptionnelle montre plusieurs stade de croissance et révèle que les jeunes avaient des dents qu’ils perdaient ensuite à l’âge adulte, ce qui nous éclaire là aussi sur l’évolution des oiseaux qui eux n’ont pas de dents. On rappelle que les adultes étaient des théropodes herbivores, mais leurs jeune semblent avoir été carnivores.

Et puisqu’on parle de l’évolution et de la perte finale de la dentition des oiseaux :

http://www.nature.com/articles/srep38876#f1

Un oiseau du Turonien du Nunavut, baptisé Tingmiatornis arctica. Comme beaucoup d’oiseaux basaux il portait probablement des dents bien qu’elles n’aient pas été retrouvées. Il indique qu’au Crétacé les oiseaux constituaient déjà un groupe nombreux et diversifié qui avait déjà colonisé l’Arctique (alors plus chaud qu’actuellement).

 


[ Accueil | Plan du site | PaleoWiki | Forums]

 

06 10 2016, 09:21:46 - Le plus vieux Machimosaure

DinoNews - Paléo-Actualités

captbot a écrit : Bonjour

Juste un court message pour vous annoncer que des dinonewseurs ont publié un article sur le plus ancien crocodile marin possédant des dents massives (Machimosaurini).
Ce fossile découvert dans le haut Atlas par ces chercheurs participant au forum dinonews repousse l'origine de ce groupe de plus de 5 millions d'années et démontre que les crocociles marins étaient bien présents en Afrique, région où jusqu'à présent, les fossiles de ce groupe sont extrêmement rares.
Bonne lecture

http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1111/pala.12262/full

 


[ Accueil | Plan du site | PaleoWiki | Forums]

 

12 06 2016, 12:23:29 - Première découverte d'une empreinte de Smilodon

DinoNews - Paléo-Actualités

fablespinosaurus a écrit : http://www.sciencemag.org/news/2016/06/first-fossil-footprints-saber-toothed-cats-are-bigger-bengal-tiger-paws
La taille est impressionnante !

 


[ Accueil | Plan du site | PaleoWiki | Forums]

 

26 10 2015, 16:08:50 - Les plus anciens crochets à venin de serpent

DinoNews - Paléo-Actualités

captbot a écrit : Salut tout le monde

Voici un nouveau petit papier où avec des collègues on décrit pas mal d'animaux (ruminants endémiques , lapin, rongeurs, amphibiens, reptiles, ostracodes, charophytes). Ce site était vraiment superbe. On y a trouvé des centaines de dents surtout de rongeurs, mais également des mandibules, des poissons en connexion ... L'intérêt de ce site suisse est multiple: une faune assez étrange (un ruminant connu qu'à cette localité, la présence de 3 genres de lapin qui sont décrits partout comme étant diachroniques, les plus anciennes vipères ...). Et le tout à 15 minutes de mon ancien travaille !!!

A new Late Agenian (MN2a, Early Miocene) fossil assemblage from Wallenried (Molasse Basin, Canton Fribourg, Switzerland)

http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1111/j.1463-6395.1967.tb00133.x/abstract

 


[ Accueil | Plan du site | PaleoWiki | Forums]

 

29 09 2015, 09:39:33 - Ugrunaaluk

DinoNews - Actualités des dinosaures

dromaeosaurus a écrit : Je sais qu'un post a été publié à ce sujet, mais j'aimerais le compléter:

Les dinosaures ne vivaient pas forcément dans des milieux tropicaux, contrairement à ce que l'on entend dire: Ugrunaaluk nous le prouve une fois de plus. En effet, cet animal vivait dans le nord de l'Alaska où près de 6 000 ossements ont été exhumés. Malheureusement la plupart d'entre eux appartenaient à des jeunes mesurant "seulement" 1 à 3 mètres de long; mais selon les scientifiques, cet Hadrosaure aurait mesuré jusque 9 mètres de long...
Le"brouteurs anciens de la rivière Colville" (d'une langue locale) avait la possibilité de se déplacer sur ses pattes arrières et possédait des centaines de dents.
Une découverte qui "change tout ce que nous savions sur la physiologie des dinosaures", affirme Greg Erickson, professeur de biologie à l'université de Floride.
Mais il faudra attendre de nouvelles publications pour en savoir plus.

 


[ Accueil | Plan du site | PaleoWiki | Forums]

 

31 08 2015, 13:54:56 - SVP 2015

DinoNews - Actualités des dinosaures

croc en stock a écrit : Les résumés des découvertes qui seront présentées lors du prochain congrès de la Society of Vertebrate Paleontology, en Octobre prochain, sont déjà en ligne. Encore pas mal de découvertes passionnantes en perspective.

Parmi les sujets abordés il y a ces trois là qui m’interpelle :

Le sauropode de Damparis va enfin avoir la description qu’il mérite, et ce plus de 80 ans après sa découverte, et plus de 70 ans après l’attribution de ce spécimen à l’espèce Bothriospondylus madagascariensis par Lapparent (un genre aujourd’hui invalide). Comme on pouvait s’y attendre, il représente un nouveau taxon de Brachiosauridae. Espérons que l’on n’ait pas à attendre aussi longtemps pour la description du squelette presque complet du titanosaure Eva.

THE EARLIEST KNOWN TITANOSAURIFORM SAUROPOD DINOSAUR AND
THE EVOLUTION OF BRACHIOSAURIDAE

MANNION, Philip, Imperial College London, London, United Kingdom; ALLAIN,
Ronan, Muséum National d’Histoire Naturelle, Paris, France; MOINE, Olivier, Laboratoire de Géographie Physique, Paris, France

Brachiosauridae is a clade of titanosauriform sauropods that includes the wellknown
Late Jurassic taxa Brachiosaurus and Giraffatitan. However, there is
disagreement over the brachiosaurid affinities of other taxa, and little consensus
regarding the clade’s composition or inter-relationships. An unnamed partial skeleton
from the Oxfordian (Upper Jurassic) of France potentially represents the earliest known
titanosauriform and has been known as the 'French Bothriospondylus' or 'Damparis
sauropod' in the literature. Full preparation and description of this individual (comprising
teeth, vertebrae, and most appendicular elements) recognizes it as a distinct brachiosaurid
taxon. Along with all putative brachiosaurids, the Damparis sauropod was incorporated
into a revised phylogenetic analysis comprising 69 taxa, scored for 407 characters,
several of which are novel to this study. After pruning of several unstable and highly
incomplete taxa, analysis in TNT produces 18 MPTs of length 1482 steps, and we
recover a nearly fully resolved Brachiosauridae, with good stratigraphic fit. The
Damparis sauropod and other Late Jurassic European forms are recovered as a
paraphyletic array of basal brachiosaurids, with Brachiosaurus, Giraffatitan, and
Cretaceous North American taxa successively more nested within Brachiosauridae. The
putative Middle Jurassic brachiosaurid Atlasaurus is a non-neosauropod eusauropod that
shows some convergence with brachiosaurids, including forelimb elongation. The Late
Jurassic dwarf sauropod Europasaurus has been recovered either as a nontitanosauriform
macronarian or basal brachiosaurid in previous studies. Although the
latter placement seems secure, the effects of alternative treatment of scoring
paedomorphic character states impacts upon tree resolution. Scoring these as missing
data, rather than autapomorphic reversals to the plesiomorphic basal eusauropod
condition, produces a well resolved tree congruent with that recovered with
Europasaurus excluded a priori. Currently, Brachiosauridae is only definitely known
from the Late Jurassic of East Africa, western Europe, and the USA (along with a
possible South American occurrence), and was seemingly restricted to the USA in the
Early Cretaceous. Regardless of whether their absence from the Cretaceous of Africa and
Europe, as well as other regions in general, reflects regional extinctions and genuine
absences, respectively, or sampling artefacts, brachiosaurids appear to have become
globally extinct by the earliest Late Cretaceous.


 


[ Accueil | Plan du site | PaleoWiki | Forums]

 

17 07 2015, 10:48:06 - Zhenyuanlong

DinoNews - Actualités des dinosaures

fablespinosaurus a écrit : http://www.nature.com/srep/2015/150716/srep11775/full/srep11775.html

Le fossile est remarquable ! On peut très bien voir les longues plumes qu'il portait.

 


[ Accueil | Plan du site | PaleoWiki | Forums]

 

04 05 2015, 01:12:31 - Yi qi, le dinosaure chauve-souris?

DinoNews - Actualités des dinosaures

Webmaster a écrit : L'actualité dinosaurienne était un peu endormie ces derniers temps, c'était visiblement pour mieux revenir...

Comme annoncé ici, la Chine nous a encore livré une surprise, mais qui est déjà sujet à polémique et à de nombreuses questions. Je vous propose d'en faire un tour.

Pour résumer, Yi qi (ça se prononce "i tchi"; en mandarin, Yi = aile et qi = étrange) est un dinosaure très proche d'Epidexipteryx, dont j'ai fait la description récemment.
Ils appartiennent à la famille des Scansoriopterygidae, dans laquelle on trouve également Epidendrosaurus/Scansoriopteryx.

Comme Epidexipteryx, Yi est recouvert d'un plumage de duvet long et filamenteux et possède des doigts hyper allongés, un peu comme le Aye-aye actuel. Ils appartiennent à la formation Daohugou, datée du Callovo-Oxfordien (165-155 Ma)

Un seul fossile de Yi qi a été découvert et en plus il est incomplet. C'est a priori un adulte, qui devait peser environ 400 grammes.

Mais ses découvreurs ont annoncé également une caractéristique surprenante: la présence d'une aile membraneuse, soutenue par ses longs doigts et un os supplémentaire appelé "élément styliforme". Selon la position de cet os, ils proposent 3 modèles d'aile membraneuse:


a, b et c: Trois possibles dispositions de la tige osseuse et de la membrane que devait soutenir cette dernière. d: Aile de chauve-souris. e: Aile d'oiseau. f: Aile de ptérosaure. g: Membrane de l'écureuil volant Petaurista leucogenys.

Cela ressemblerait donc à une chimère chauve-souris / ptérosaure. En voici une reconstitution artistique selon Nature:



Voilà pour les présentations, passons aux questions que cette découverte soulève.

 


[ Accueil | Plan du site | PaleoWiki | Forums]

 

29 03 2015, 23:10:51 - Nouveau sauropode géant russe!

DinoNews - Actualités des dinosaures

Matt a écrit : La bête se nomme Sibirosaurus, a été découverte en 2008.
http://www.mirror.co.uk/news/world-news/new-species-dinosaur-discovered---5416999

 


[ Accueil | Plan du site | PaleoWiki | Forums]

 

24 02 2015, 13:29:11 - Une petite brève 2015 ?

DinoNews - Paléo-Actualités

captbot a écrit : Bonjour à tous,

Ca fait vraiment longtemps que je ne suis pas passé sur le forum (j'ai vraiment honte ...). Je vais essayer de me rattraper un peu en vous donnant une brève issue de mon travail !! L'article qui suit est en open access (gratuit) donc profitez en pour aller le voir il y a quelques fossiles et figures dessus

http://journals.plos.org/plosone/article?id=10.1371/journal.pone.0116830

Voici ci-dessous le communiqué de presse officielle du Muséum national d'Histoire naturelle.

L'ensemble des ruminants européens a disparu il y a 24,5 millions d'années à la suite d'un important changement climatique

Une étude publiée dans la revue PLOS ONE et menée par un chercheur du Centre de recherche sur la paléobiodiversité et les paléoenvironnements (CR2P - Muséum national d’Histoire naturelle/ CNRS/ UPMC/ EPHE) met en évidence l’impact catastrophique d’un changement climatique passé sur les faunes européennes de ruminants. Un réchauffement climatique et des changements environnementaux survenus il y a environ 24,5 millions d’années ont provoqué le remplacement de l’intégralité de la faune de ruminants préexistante par des migrants venus d’Asie.

La Terre a déjà subi par le passé des changements climatiques qui ont engendré des crises biologiques. L’une d’entre elles s’est produite il y a environ 24,5 millions d’années durant le Late Oligocene Warming. Ce réchauffement (une augmentation de 2 à 4 °C des eaux océaniques de l’Atlantique Nord), associé à la naissance des Alpes, a provoqué une aridification et l’apparition de la saisonnalité en Europe ; l’établissement de savanes contraste avec les environnements préexistants, sans saison et dominés par des forêts.

De précédentes analyses réalisées par une équipe franco-suisse ont montré une modification importante des espèces de grands mammifères herbivores à cette époque : 40% de cette faune a changé entre 25 et 24 millions d’années, à la suite d’une immigration asiatique massive que cette équipe a nommée Microbunodon Event . Bastien Mennecart, chercheur au CR2P (Muséum national d’Histoire naturelle/ CNRS/ UPMC/ EPHE), vient de publier un article dans PLOS ONE dans lequel il montre, sur la base de cinq années de recherches, que l’intégralité des espèces de ruminants européens a été renouvelée au moment du Microbunodon Event.

Ainsi, la majorité des ruminants actuels appartiennent au groupe des Pecora ; ils sont caractérisés quatre poches stomacales facilitant l’ingestion d’aliments riches en fibres et peu énergétiques. Les Tragulina, qui étaient largement majoritaires au cours de l’Oligocène, se distinguent par une réduction ou absence d’une des quatre poches stomacale et par un régime alimentaire plus énergétique (fruits, champignons, insectes et même petits mammifères). La dégradation des conditions environnementales due à un changement du couvert végétal et du climat, associée à la compétition avec des Pecora venus d’Asie, a sonné le glas des Tragulina en Europe. En effet, dans ces conditions climatiques plus arides, les nouveaux ruminants ont supplanté les Tragulina grâce à un métabolisme plus efficace, capable d’assimiler de la nourriture pauvre énergétiquement. Les Tragulina ne comptent aujourd'hui que 10 espèces localisées en zone équatoriale, les chevrotains.

À l’heure actuelle, la Terre connaît un réchauffement climatique dont les conséquences restent pour le moment mal connues. La connaissance des changements climatiques antérieurs et de leurs conséquences sur la biodiversité apporte une aide précieuse pour interroger notre futur.

A+

 


[ Accueil | Plan du site | PaleoWiki | Forums]

 

31 01 2015, 23:22:53 - [2015] Brèves de l'actualité des dinosaures

DinoNews - Actualités des dinosaures

croc en stock a écrit : L’actualité dinosaurienne a été franchement calme en ce début d’année avec une seule nouvelle espèce décrite pour le mois de Janvier.


Lida Xing, Tetsuto Miyashita, Jianping Zhang, Daqing Li, Yong Ye, Toru Sekiya, Fengping Wang & Philip J. Currie (2015) A new sauropod dinosaur from the Late Jurassic of China and the diversity, distribution, and relationships of mamenchisaurids. Journal of Vertebrate Paleontology (advance online publication) DOI:10.1080/02724634.2014.889701

Un nouveau mamenchisaure, Qijianglong guokr a été trouvé dans la même formation géologique que Mamenchisaurus anyuensis. Ces deux là ne sont pas étroitement apparentés, Qinjianglong appartenant à une lignée plus basale. Une nouvelle analyse révèle que les Mamenchisauridae occuperaient une position beaucoup plus basale que ce que l’on croyait. Les genres Mamenchisaurus et Omeisaurus sont également paraphylétiques. Une révision du groupe se profile enfin !

L'article est disponible ici


XU Xing, Michael PITTMAN, Corwin SULLIVAN, Jonah N. CHOINIERE, TAN Qing-Wei, James M. CLARK, Mark A. NORELL & WANG Shuo (2015) The taxonomic status of the Late Cretaceous dromaeosaurid Linheraptor exquisitus and its implications for dromaeosaurid systematics. Vertebrata PalAsiatica 53(1): 29-62.

Linheraptor exquisitus serait bien un taxon distinct de Tsaagan mangas

PDF



Zoltan Csiki-Sava, Eric Buffetaut, Attila Ősi, Xabier Pereda-Suberbiola & Stephen L. Brusatte (2015) Island life in the Cretaceous -- faunal composition, biogeography, evolution, and extinction of land-living vertebrates on the Late Cretaceous European archipelago. ZooKeys 469: 1-161

Une synthèse sur les vertébrés du Crétacé supérieur de l’archipel européen.

L’article est en accès libre ici http://zookeys.pensoft.net/articles.php?id=4474



Hans-Dieter Sues, Alexander Averianov, Ryan C. Ridgely & Lawrence M. Witmer (2015) Titanosauria (Dinosauria, Sauropoda) from the Upper Cretaceous (Turonian) Bissekty Formation of Uzbekistan. Journal of Vertebrate Paleontology (advance online publication) DOI:10.1080/02724634.2014.889145

Quelques restes de titanosaures en Ouzbékistan .

PDF




----------
Edité le 31/01/2015 à 23:24 par croc en stock

 


[ Accueil | Plan du site | PaleoWiki | Forums]

 

03 01 2015, 22:37:05 - Nouvelle découverte d'un dinosaure coiffé d'ailes

DinoNews - Actualités des dinosaures

dromaeosaurus a écrit : Des scientifiques ont fait récemment la découverte d'une nouvelle espèce de dinosaure, rapporté ce jeudi 19 juin le journal britannique "Daily Mail", qui cite une étude publiée dans le journal "Naturwissenschaften". Il mesurait environ 6 m de long pour 2 tonnes et les fossiles de l'animal proviennent du Montana et de l'Alberta. Son nom?" Mercuriceratops gemini, ce qui fait référence aux "ailes" qui coiffaient le haut de son crâne. Cet animal vivait à la fin du Crétacé, il y a quelques 77 millions d'années. Mercuriceratops a évolué de manière unique, transformant ce large volant présent sur son crâne en des ailes protubérantes qui rappellent les ailettes décoratives des voitures classiques des années 1950", raconte l'un des auteurs de l'étude, le professeur Michael Ryan. "Le Mercuriceratops prouve qu'il y a eu beaucoup plus d'espèces à coiffes que ce qu'on imaginait."



 


[ Accueil | Plan du site | PaleoWiki | Forums]

 

03 01 2015, 20:20:07 - L'explosion des oiseaux après la disparition des dinosaures!

DinoNews - Actualités des dinosaures

dromaeosaurus a écrit : De durs travaux menés par quelques 200 scientifiques de 20 pays ont permis de séquencer le génome de 48 grandes espèces volantes. Or, elles démontrent que seules quelques espèces d'oiseaux ont survécu à l'extinction des dinosaures il y a 65 millions d'années et d'autres animaux pour connaître ensuite une sorte de "big-bang", c'est-à-dire une évolution accélérée permettant l'émergence en moins de quinze millions d'années d'une diversité aviaire impressionnante. Cela contredit l'hypothèse qui disait que les oiseaux "modernes" étaient apparus entre 10 et 80 millions d'années avant la disparition des dinosaures.


oiseau primitif

Humains et oiseaux: les mêmes gênes du son

Ces scientifiques ont aussi démontrés que le poulet partageait davantage de similitude dans les chromosomes avec les dinosaures plutôt qu'avec la plupart des oiseaux. D'après six autres études, certaines espèces d'oiseaux possèdent les mêmes gènes que les humains pour l'apprentissage des sons.
"Nous savons depuis longtemps qu'il y a des similarités entre le chant des oiseaux et la parole humaine, mais nous ne savions pas si les mêmes gènes étaient impliqués... et la réponse est oui", a dit Erich Jarvis, un chercheur de l'Université Duke.

Leurs dents

Le séquençage de ces génomes a aussi révélé que les oiseaux ayant survécu aux dinosaures ont perdu leurs dents il y a environ 116 millions d'années avec des mutations sur les cinq gènes codant la production d'émail et d'ivoire. Ce nouvel arbre généalogique des oiseaux résout en partie les débats sur les liens de parenté entre les espèces et leurs origines.
Ces travaux permettent par exemple de confirmer que les oiseaux aquatiques ont trois origines distinctes et que l'ancêtre commun des oiseaux terrestres (perroquet, pivert, chouette, aigle, faucon...) était un grand prédateur.


arbre généalogique des oiseaux

 


[ Accueil | Plan du site | PaleoWiki | Forums]

 

03 01 2015, 13:38:57 - Le plus veiux dinosaureà cornes découvert

DinoNews - Actualités des dinosaures

dromaeosaurus a écrit : Des ossements incomplets et fragmentaires ont été découverts dans le Montana, appartenant à un certain Aquilops americanus, animal pas plus gros qu'un corbeau et doté d'un crâne de 8,4 cm de long. Celui-ci rappelle celui d'un aigle, d'où son nom qui signifie "tête d'aigle américain", avec un bec crochu et des formes allongées.

Voici les fragments de son crâne:

C'est le plus ancien dinosaure à cornes découvert en Amérique du Nord car il vivait il y a 106 millions d'années.Sa description complète, publiée dans la revue PLOS ONE, indique une parenté avec les dinosaures asiatiques. "Nous avons été surpris de constater que ce dinosaure était plus proche des dinosaures à corne d'Asie que de ceux qui vivaient en Amérique du Nord", explique Andrew Farke, paléontologue.

 


[ Accueil | Plan du site | PaleoWiki | Forums]

 

02 01 2015, 20:06:29 - A la recherche d'urine de dinosaure

DinoNews - Actualités des dinosaures

dromaeosaurus a écrit : Les paléontologues en connaissent un rayon sur le régime alimentaire des dinosaures grâce aux coprolithes, mais ils s'interrogent toujours sur leur urine.Pour mieux comprendre ce mystère de la science, il faut parler des oiseaux et des crocodiles, qui sont sans doute les plus proches parents vivants des Allosaurus et autres Dilophosaurus. Parlons d'abord des oiseaux: la plupart des oiseaux évacuent urine et matières fécales toutes ensemble, ce qui explique l'aspect liquide des tâches que vous retrouvez sur votre voiture (ou pour les moins chanceux sur leur veste). Mais ce fonctionnement n'est pas valable pour toutes les espèces d'oiseaux: prenez l'autruche qui fait ces deux actions distinctement, tout comme les crocodiles et leurs cousins ainsi que pour les mammifères. La question est donc de savoir si les dinosaures se comportaient de la même manière que les crocodiles ou les mammifères. C'est là qu'entre en scène les urolithes. D'abord, définissons ce mot: une urolithe n'est pas de l'urine fossilisée mais des traces d'urine laissées dans un sol meuble comme le sable. Ces traces sont très rares en ce qui concerne les dinosaures. Les premières traces probables d'urine de dinosaure n'ont été découvertes que récemment : lors d'une conférence de la Society of Vertebrate Paleontology en 2002, des chercheurs faisaient état d'une "dépression en forme de baignoire" au milieu de douzaines de traces de dinosaures, dans des pierres vieilles de 150 millions d'années sur le bord de ce qui fut jadis un lac, dans le Colorado. La trace était de dimensions respectables : 3 mètres de long, 1,50 mètre de large et 25 centimètres de profondeur. Sur l'identité du dinosaure responsable, pas d'information précise, si ce n'est que l'endroit était un lieu de passage notamment pour des Allosaurus et des Apatosaure. Mais c'est du Brésil que nous viennent les dernières informations sur le sujet, avec la recherche publiée la semaine dernière dans le Journal of South American Earth Science. Les deux auteurs, P.R.F Souto et M.A. Fernandes, font état de découvertes de coprolithes et d'urolithes en quatre lieux différents, associées avec des empreintes d'ornithopodes et de théropodes. Dans leur étude, ils décrivent en détails les résultats de l'impact des jets d'urine sur le sable. S'agit-il d'urine de dinosaures ? Pour l'instant, ce ne sont que des indices sur la manière dont les dinosaures non-aviens pouvaient uriner. Pour en savoir davantage, il faudra probablement trouver d'autres fossiles...

Salut et à la prochaine!

 


[ Accueil | Plan du site | PaleoWiki | Forums]

 

02 01 2015, 18:21:52 - Brisement d'un mythe: le mode de vie de Spinosaurus

DinoNews - Actualités des dinosaures

dromaeosaurus a écrit : D'après certains scientifiques, le Spinosaurus aurait été un animal passant le plus clair de son temps dans les eaux égyptiennes et aurait été un excellent nageur.
Cela brise un mythe car on a souvent mis en avant cet animal comme un terrible prédateur sanguinaire encore plus terrifiant que T-rex, prenez Jurassic Park III ou Joe Johnston met en scène l'affrontement entre un T-rex et Spinosaurus et tout le monde ici sait comment cela s'est terminé... Je vous conseille d'aller voir la vidéo qui se trouve en bas de la page de cette URL:http://www.atlantico.fr/decryptage/etude-croit-enfin-savoir-pourquoi-dinosaures-ont-disparu-eric-buffetaut-1913878.html, allez dans "L'actualité histoire en vidéo".

Ciao!

 


[ Accueil | Plan du site | PaleoWiki | Forums]

 

02 01 2015, 18:07:47 - Une étude croit savoir qu'elle est la cause de la disparition des dinosaures

DinoNews - Actualités des dinosaures

dromaeosaurus a écrit : L'idée disant qu'une suite d'éruptions massive du Deccan n'est pas nouvelle et les éruptions se sont produites ,indiscutablement, cela a même été un phénomène de grande ampleur.
Celles-ci ont commencées a se manifester environ 750 000 ans avant la disparition des dinosaures et elles ont même continués après. La grande difficulté de l'hypothèse selon laquelle elles auraient été la cause principale de l'extinction des dinosaures est qu'on ne voit pas exactement via quel processus ces éruptions auraient provoqué cette disparition. Il n'est pas rare d'entendre qu'elles auraient produites une injection considérable de gaz dans l'atmosphère, ce qui aurait modifier le climat,mais en soi cela n'explique pas la grande extinction survenue à la fin du Crétacé. Qui plus est, il y a un décalage chronologique entre le début des éruptions et la fin des dinosaures. Par contre, je sais que la phrase que je m’apprête à dire a été prononcée 1000000 de fois avant moi et je sais également qu'elle ne va rien vous apprendre-du moins j'espère !, mais la chute de la météorite coïncide parfaitement avec l'extinction des dinosaures. Mais quelles sont les effets que ces volcans auraient pu avoir sur le climat?
Il est dur de répondre à cette question et c'est la faille principale de l'hypothèse. Si on pense que ces volcans auraient dégagé des gaz comme le CO2 ou gaz à effet de serre, il faut pencher vers un réchauffement; en revanche si l'on pense à des relâchement de composés du souffre, il faut, à l'inverse pencher vers un refroidissement. Mais quoi qu'il en soit les données géochimiques et paléontologiques sur les climats de la fin du Crétacé n'indiquent pas de changements climatiques de grande ampleur ou de grande durée. Il est certain par exemple qu'il n'y a pas eu de période glaciaire à cette époque.Donc il est très difficile de modéliser l'influence possible de ces éruptions sur le climat, et encore plus de concevoir comment ces éventuels effets auraient provoqué la disparition de très nombreuses espèces.Si ces éruptions aient eu un effet ou non, la météorite aurait-elle eu des conséquences que l'on connaît?
La question est la suivante: est-ce que le monde vivant de cette époque aurait pu être affecté par les éruptions, ou affaibli en gros, pour que l'impact de la météorite soit encore plus important? A priori ce n'est pas impossible, mais comment les écosystèmes seraient-ils devenus plus vulnérables ? En plus, les études précises réalisées depuis déjà pas mal d'années sur la composition des faunes de dinosaures dans la dernière partie du Crétacé ne révèlent pas un déclin graduel. On constate une extinction brutale au moment de l'impact météoritique, sans signes prédécesseurs. On peut donc penser que l'impact à lui tout seul aurait pu en finir avec les dinosaures. Dans ce cas, la météorite est à mon avis une explication suffisante.

Sur ce, désolé d'avoir écris une rédaction en espérant que cela vous ait été utile!

 


[ Accueil | Plan du site | PaleoWiki | Forums]

 

24 10 2014, 23:09:33 - Mais qui était Deinocheirus?

DinoNews - Actualités des dinosaures

dromaeosaurus a écrit : Deinocheirus mirificus n'utilisait pas ses griffes de 25 cm de long pour déchiqueter ses proies, comme certains ont pu l'avancer, ni même pour grimper aux arbres, comme suggéré par d'autres, selon l'étude publiée mercredi 22 octobre 2014 dans la revue Nature.C'était plutôt un animal innofensif, essentiellement herbivore, qui vivait il y a 70 millions d'années , à la place de ce qui est aujourd'hui le désert de Gobi, en Mongolie. Les auteurs de l'étude estiment que l'énigmatique dinosaure utilisait ses magnifiques bras de 2,4 mètres de long pour creuser et récolter des végétaux.

 


[ Accueil | Plan du site | PaleoWiki | Forums]

 

22 10 2014, 17:46:49 - De l'ambre pour reconstituer l'univers des Dinosaures

DinoNews - Actualités des dinosaures

dromaeosaurus a écrit : Ryan McKellar, du Musée Royal de Saskatchewan, au Canada, a étudié de très petits morceaux d’ambre retrouvés autour de fossiles de dinosaures pour étudier l’environnement dans lequel ils vivaient. Il s’agit d’éclats de quelques millimètres le plus souvent opaques et très friables qui sont traités par injection d’époxy pour les consolider puis polis pour les rendre translucides. Les inclusions permettent ”de dresser une toile de fond et éclairent sur l’habitat des dinosaures”. Elles permettent par exemple de déterminer la végétation du site, son occupation par divers insectes et animaux et même la composition de l’atmosphère de l’époque.

https://dinonews.net/services/images.php?id=5447cfc7

 


[ Accueil | Plan du site | PaleoWiki | Forums]

 

22 10 2014, 00:37:42 - Pachycéphaloauridés

DinoNews - Actualités des dinosaures

dromaeosaurus a écrit : Les Pachycéphalosauridés sont souvent représentés à se battre crâne contre crâne pourtant une étude démontre que leurs os, arrondis, auraient glissés les uns contre les autres s'ils se battaient comme ça. Ces animaux se seraient donc juste contentés de se donner de violents coups de crâne dans le flanc ou à s'affronter en se poussant mutuellement tête contre tête.

La représentation des membres de cette famille ne saura plus du tout la même...

 


[ Accueil | Plan du site | PaleoWiki | Forums]

 

Retour au sommaire de Quoi de neuf?

 

 

 

 

Retour en haut de la page

 

Revenir à l'accueil de Dinonews Retour accueil
Invité(e)
Se connecter
Retour au sommaire de l'annuaire Sommaire
Plan du site Plan du site