Iguanodon
Iguanodon

- Iguanodon -

Son nom signifie "reptile aux dents d'iguane"
Classification Ornitischiens>Iguanodontidés
Epoque Crétacé inf. (131-96 Ma.)
Taille 6 à 11 m long - 4,6 m haut
Poids 4,5 à 5,5 tonnes
Vitesse estimée 35 km/h
Répartition Europe, Mongolie, Etats-Unis, Maroc
Régime alimentaire Herbivore
Date de sa découverte 1809
Taille relative de l'Iguanodon


Iguanodon est connu depuis longtemps: il fut le deuxième dinosaure découvert, alors que le mot "dinosaure" n'était pas encore inventé. De très nombreuses espèces ont été rangées dans ce genre, mais seules 7 sont aujourd'hui reconnues comme y appartenant.

Iguanodon pouvait être bipède ou quadrupède

L'image des Iguanodons a beaucoup changé depuis les premières reconstitutions du 19e siècle. Une quantité importante de spécimens ont en effet été mis au jour, dont beaucoup de squelettes complets, essentiellement dans le sud de l'Angleterre, même si son aire de répartition était plutôt vaste.

Une découverte exceptionnelle a aussi eu lieu en 1878, à Bernissart, en Belgique, où plus d'une trentaine de squelettes furent trouvés par des mineurs qui creusaient une galerie pour une mine de charbon.

Ainsi, parmi les erreurs de reconstitution, on pense aujourd'hui que la corne nasale dont Iguanodon avait été affublé correspond en fait à une grosse griffe au niveau du pouce, efficace pour sa défense ou pour arracher des feuillages. De plus, ses membres antérieurs plus courts que ses membres postérieurs lui permettaient d'être bipède ou quadrupède en fonction de ses besoins.

Une piste d'Iguanodon

Un troupeau d'Iguanodon au bord d'une plage

 

En France, des découvertes récentes dans l'estuaire de la Charente ont révélé qu'Iguanodon a vécu jusqu'à la toute fin du Crétacé inférieur (environ 95 millions d'années). Il s'agirait donc des derniers Iguanodons connus.

L'environnement a pu être reconstitué: un littoral, sous un climat chaud et humide, peuplé de Fougères arborescentes et d'Araucarias. La présence de nombreux résineux est attestée par l'abondance d'ambre retrouvé dans cette région et qui contient de nombreux insectes. Ce gisement est donc tout à fait exceptionnel, car l'ambre de la période des dinosaures est très rare.
On peut alors rêver: et si on trouvait des moustiques emprisonnés dans la résine après avoir piqué un Iguanodon? Et si l'histoire de Jurassic Park était possible?

 

Squelette complet d'un IguanodonUne reconstitution d'Iguanodon
^ Du squelette au dinosaure: deux conceptions modernes de l' Iguanodon. ^
(une dizaine de mètres du bec au bout de la queue)

L'Iguanodon présenté dans une mauvaise posture
Voici Iguanodon tel qu'on l'imaginait à la fin du XIXe siècle.
Beaucoup de musées laissent encore les squelettes dans cette position erronnée, dite du "kangourou":
il a fallu en effet lui casser la queue pour l'installer de cette mauvaise manière...

 

Les 7 espèces valides du genre Iguanodon sont: I. bernissartensis (décrite en 1881), I. anglicus (1829), I. atherfieldensis (1924), I. dawsoni (1888), I. fittoni (1889), I. hoggi (1874) et I. lakotaensis (décrite en 1989).


Voir une animation de l'Iguanodon
^ Faire marcher Iguanodon ^

 

 

Pour en savoir plus

 

 


Dinosaure précédent:
Hypsilophodon

^Retour au début^


Dinosaure suivant:
Incisivosaurus

Revenir à l'accueil de Dinonews Retour accueil
Invité(e)
Se connecter

DinoNews! - Arnaud Salomé - Contenu sous licence CC-BY-NC-SA - 2018 - Mise à jour de cette page: Juillet 2002

Accueil | Actualités paléontologiques | Les Dinosaures | Dossiers | PaleoWiki | Bibliographie | Plan du site | Forums | Livre d'or