Secernosaurus

De Paleowiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Fiche descriptive

¤ Etymologie du nom: "Du Latin secerno, signifiant coupé de ou séparé de et saurus, lézard (une allusion au fait que cet hadrosaure sud-américain vécut à l’écart des autres espèces auxquelles il est apparenté, lesquelles vécurent plusieurs milliers de kilomètres plus au nord en Amérique du Nord)."

¤ Position dans la classification: Hadrosauroidea - Hadrosauridae - Hadrosaurinae - Kritosaurini

¤ Eres géologiques: Crétacé supérieur (Campanien supérieur - Maastrichtien inférieur : ~ entre 75 et 70 millions d’années).

¤ Taille estimée:

¤ Poids estimé:

¤ Régime alimentaire: herbivore

¤ Répartition géographique: Formation Bajo Barreal (Membre supérieur), province de Chubut (région du Lac Colhué Huapi) ; et Formation Los Alamitos, province de Río Negro (région de Arroyo Verde), Argentine.

¤ Découvert en: 1923

Secernosaurus koerneri ilion droit (holotype) en vues latérale (A), dorsale (B) ; postérieure (C) et médiale (D). D’après Prieto-Márquez, et Salinas, 2010.




Les différentes espèces

Synonyme junior de Secernosaurus koerneri :

Kritosaurus australis Bonaparte et al., 1984.

Secernosaurus australis Wagner, 2001.


Inventaire des fossiles retrouvés

Secernosaurus koerneri, ilion gauche partiel en vue latérale (A) ; ilion gauche en vue latérale (B) ; moitié proximale d’un ischion droit en vue latérale (C) et diaphyse d’un ischion en vue latérale. D’après Prieto-Márquez, et Salinas, 2010.
  • Holotype FMNH PP 13423, deux fragments de batteries dentaires ; une boîte crânienne partielle ; deux centra de vertèbres cervicales ; deux arcs neuraux de vertèbres dorsales antérieures ; une vertèbre dorsale antérieure presque complète ; quatre centra (dont une avec l’arc neural) de vertèbres dorsales moyenne ; deux centra de vertèbres dorsales postérieures ; une côte sacrale ; une épine neurale appartenant soit à une vertèbre dorsale postérieure, soit à une vertèbre sacrale ; des côtes fragmentaires ; une scapula droite presque complète ; l’extrémité distale de l’humérus droit ; un fragment proximal d’un ulna ; le métacarpien III droit ; l’ilion droit presque complet ; l’ilion gauche partiel ; le pubis droit ; les diaphyses des ischia gauche et droit ; un condyle fémoral distal ; et de nombreux petits fragments indéterminés.
  • Spécimens référés : MACN-RN 2 (qui était le spécimen type de Kritosaurus australis), un préfrontal droit ; un postorbitaire gauche ; un sacrum partiel incluant quatre centra fusionnés ; plusieurs vertèbres et côtes sacrales désarticulées ; plusieurs vertèbres caudales moyennes ; les plaques sternales gauche et droite ; le scapulocoracoïde droit ; les deux ilia ; les deux ischia auxquels manque l’extrémité distale de chaque diaphyses ; les deux pubis ; le fémur gauche et l’extrémité proximale du fémur droit. Sont connus également de nombreux autres éléments crâniens et postcrâniens appartenant à plusieurs individus.


Caractères propres à ce dinosaure

Secernosaurus koerneri, pubis droit en vue latérale (A), pubis gauche en vue latérale (B) ; pubis droit en vues latérale (C) et ventrale (D). D’après Prieto-Márquez, et Salinas, 2010.
  • Secernosaurus est l’un des rares hadrosaures découverts en Amérique du Sud. Les fossiles de cet animal furent trouvés pour la première fois en 1923 dans le sud de la province de Chubut en Argentine méridionale, lors d’une expédition américaine organisé par le Field Museum de Chicago. Mais ces restes furent ensuite délaissés pendant des décennies et ce n’est qu’à la fin des années 1970 que ce spécimen fut étudié et nommé Secernosaurus koerneri.
  • Au début des années 1980, d’autres fossiles d’hadrosaures argentins furent découverts dans la province de Río Negro, environ 350 kilomètres plus au nord que le site ayant livré l’holotype de Secernosaurus. En 1984, Bonaparte et al. attribuèrent ces restes à une nouvelle espèce de Kritosaurus (K. australis), un genre répandu dans le sud de l’Amérique du Nord. A cette époque, Bonaparte et al. comparèrent leur Kritosaurus australis à Secernosaurus et ne remarquèrent pas de différences notables entre ces deux hadrosaures au niveau du pubis et de la scapula. Toutefois, ils maintinrent la validité de K. australis sur la base que le processus postacétabulaire de l’ilion de Secernosaurus est plus triangulaire en vue latérale que chez K. australis. En 2001, Wagner considéra que K. australis devait être congénérique avec Secernosaurus et créa la nouvelle combinaison Secernosaurus australis. En 2010, Prieto-Márquez et Salinas réétudièrent ces hadrosaures argentins et conclurent à la synonymie de K. australis (et donc Secernosaurus australis) avec Secernosaurus koerneri sur la base d’une combinaison unique de caractères du pubis, et surtout de l’ilion, présents chez les deux taxa. L’ilion possède un processus préacétabulaire antéropostérieurement large et asymétrique, un processus postacétabulaire présentant une rotation dorsomédiale, et présence d’une crête médiane longitudinale sur la surface dorsale du processus postacétabulaire.
  • L’holotype de l’espèce appartient à un individu subadulte de 4 ou 5 m de long comme l’indique le degré d’ossification incomplet des arcs neuraux et la fusion incomplète des éléments de la boîte crânienne. Il cohabitait avec le titanosaure Aeolosaurus colhuehuapensis.
  • D’après Prieto-Márquez (2013), Secernosaurus ferait partie du groupe des Kritosaurini et serait étroitement apparenté à un autre genre argentin, Willinakaqe, ainsi qu’à une forme indéterminée du Texas.


Publications

  • Brett-Surman, M.K. (1979). Phylogeny and paleobiogeography of hadrosaurian dinosaurs. Nature, 277, 560-562.
  • Bonaparte, J.F., Franchi, M.R., Powell, J.E., and Sepulveda, E.G. (1984) La Formación Los Alamitos (Campaniano-Maastrichtiano) del sud-este de Río Negro, con descripción de Kritosaurus australis n. sp. (Hadrosauridae). Significado paleogeográfico de los vertebrados. Revista de la Asociacion Geologica de Argentina 39 : 284-299.
  • Wagner, J.R. (2001). The hadrosaurian dinosaurs (Ornithischia: Hadrosauria) of Big Bend National Park, Brewster County, Texas, with implications for Late Cretaceous Paleozoogeography. Unpublished M.S. thesis, Texas Tech University, 417 pp.
  • Prieto-Márquez, A. & Salinas, G.C. (2010). A re-evaluation of Secernosaurus koerneri and Kritosaurus australis (Dinosauria: Hadrosauridae) from the Late Cretaceous of Argentina. Journal of Vertebrate Paleontology, 30, 813-837.
  • Prieto-Márquez, A. (2013) Skeletal morphology of Kritosaurus navajovius (Dinosauria: Hadrosauridae) from the Late Cretaceous of the North American Southwest, with an evaluation of the phylogenetic systematics and biogeography of Kritosaurini. Journal of Systematic Palaeontology. Doi:10.1080/14772019.2013.770417.