Liliensternus

De Paleowiki
Aller à : navigation, rechercher

Fiche descriptive

¤ Etymologie du nom: "Du nom de son découvreur : Lilienstern"

¤ Position dans la classification: Coelophysoidea

¤ Eres géologiques: Trias Supérieur - Norien au Rhaétien (220-200 MA)

¤ Taille estimée: 3 à 7 mètres

¤ Poids estimé: 130 à 400 kilogrammes

¤ Régime alimentaire: Carnivore

¤ Répartition géographique: - L. liliensterni: Thuringe, en Allemagne du Sud (dans la formation de Knoellenmergel de Bezirk Suhl)
- L. airelensis: France (dans une carrière d'Airel)

¤ Découvert en: - L. liliensterni: 1906 par Hugo Von Rüle Lilienstern, puis décrit une première fois en 1934 par Huene, F.V (Halticosaurus liensterni), puis une seconde fois par Welles en 1984.
- L. airelensis: 1959, décrit une première fois par Larsonneur et Lapparent en 1966, puis une seconde fois par Cuny et Galton en 1993.



Les Différentes Espèces

Il n'existe plus qu'une espèce de ce dinosaure:

Inventaire des fossiles retrouvés

  • Liliensternus liliensterni: Ce dinosaure est basé sur deux squelettes incomplets d'individus subadultes graciles.
  • Liliensternus airelensis: Ce dinosaure était établi à partir de dents, diverses vertèbres et des éléments de la ceinture pelvienne.



Caractères propres à ce dinosaure

Liliensternus est considéré comme le groupe-frère de la "sous-famille" Coelophysinae (Coelophysis + Megapnosaurus), il se différencie par ses vertèbres cervicales qui possèdent une large lame arrondie s'étendant de la partie postérieure des diapophyses à la bordure ventrale de l'extrémité postérieur du centrum. Ce caractère est moins bien développé chez L. airelensis.


Ce dinosaure fut d'abord considéré, par Huene, F.V (1934), comme une troisième espèce du genre Halticosaurus, mais un demi-siècle plus tard, Welles, S.P reconnu tout de même sa nature taxinomique propre, désignant le plus grand individu (HMN R1291) comme le lectotype de Liliensternus liliensterni.

Le problème fut plus ou moins le même pour L. airelensis, car Larsonneur et Lapparent (1966) avaient rapporté les restes de ce théropode à Halticosaurus, sur la base de comparaisons avec "Halticosaurus liliensterni" (qui est aujourd'hui Liliensternus liliensterni, mais qui, à l'époque, n'avait pas encore été modifié par Welles, S.P et donc qui était toujours rapporté à une troisième espèce d'Halticosaurus).

On constate en observant son squelette, qu'il ressemble quelque peu à Dilophosaurus, en plus gracile et petit, à cause de ses crêtes qui ornent le haut de son crâne, mais en réalité, Liliensternus est plus apparenté à Coelophysis et Syntarsus. Ces deux dinosaures, ayant un corps plus gracile, étaient beaucoup plus petits que Liliensternus, ce qui faisait de lui, l'un des plus grands théropodes de son époque.



Reconstitution de la vie de ce dinosaure

Liliensternus côtoyait les prosauropodes Plateosaurus (7 à 9 mètres), qui pouvaient peut-être, lui servir occasionnellement de repas.

Galerie d'images

DESSIN:

SQUELETTE:

Actualités de ce dinosaure

  • 2007: Révision du genre Liliensternus par Ezcurra, M. D., and Cuny, G. et renommage de Liliensternus airelensis en Lophostropheus airelensis.

Publications

  • Huene, F.V. (1934). Ein neuer Coelurosaurier in der thuringischen Trias. Palaeontol. Z. 16: 145-170
  • Welles, S.P. (1984). Dilophosaurus wetherilli (Dinosauria, Theropoda): Osteology and comparisons. Palaeontographica 185A, 85-180
  • Cuny, G. and Galton, P.M. (1993). Revision of the Airel theropod dinosaur from the Triassic-Jurassic boundary (Normany, France). Neues Jahrbuch für Geologie und Paläontologie, Abhandlungen 187(3):261-288
  • Rauhut, O.M.W. & Hungerbuhler, A. (1998). A review of European Triassic theropods. Gaia 15. 75-88
  • Ezcurra, M. D. and Cuny, G. (2007). The coelophysoid Lophostropheus airelensis, gen. nov.: a review of the systematics of "Liliensternus" airelensis from the Triassic-Jurassic outcrops of Normandy (France). Journal of Vertebrate Paleontology, vol.27, n°1, p.73-86.

Liens complémentaires