Histoire de la paléontologie

De Paleowiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Origines de la paléontologie

Dès la Préhistoire, les fossiles ont été remarqués et ont servi d'objets de parure.

La plus ancienne mention connue évoquant une origine biologique des fossiles est du philosophe grec Xénophane (576-480 av.-J.C.). A la suite, beaucoup d'autres défendront cette hypothèse. Parmi les plus connus, on peut citer Hérodote, Ovide, Boccace, Léonard de Vinci, Fracastoro, Palissy (qui tiendra tête sur ce point aux savants de la Sorbonne en 1580), etc...

Cependant, Platon et Aristote, les philosophes grecs de l'époque classique qui ont marqué le plus profondément la culture occidentale, défendent des opinions qui s'opposent à toute idée d'évolution.

Ainsi, pendant l'Antiquité, les fossiles ont intrigué, mais il fallut attendre le siècle des Lumières avec la maturation de la pensée scientifique pour voir l'émergence de la recherche rationnelle d'explications sur l'origine des fossiles.

La naissance de la paléontologie a nécessité une évolution des connaissances et de la pensée:

  • séparation de la science et de la religion
  • en géologie: notions de stratigraphie, ancienneté de l'âge de la Terre
  • dénomination scientifique des espèces, la nomenclature binomiale de Linné
  • principe de l'anatomie comparée (Cuvier)
  • reconnaissance de la notion d'évolution, de l'apparition et de la disparition d'êtres vivants au cours du temps, de l'impossibilité de la génération spontanée...


Ainsi, la paléontologie prend véritablement son essor au 19e siècle (le terme de paléontologie a été défini en 1822) et s'est considérablement ramifiée à la fin du 20e siècle.


Paléontologie des dinosaures

Premières descriptions

En 1677, Robert Plot (1640-1696) donnait dans sa Natural History of Oxfordshire la première description agrémentée d'une illustration d'un os de dinosaure découvert dans les niveaux du Jurassique moyen d'une carrière de Cornwell dans le nord du comté d'Oxford (Angleterre). Contrairement à ses prédécesseurs, qui considéraient les fossiles comme de simples pétrifications formées par les "forces plastiques" de la nature, le professeur de "chimie" de l'université d'Oxford y reconnut un fémur, sa diaphyse brisée et son extrémité distale. Sa grande taille l'incita à le regarder comme celui d'un animal plus grand qu'un bœuf ou un cheval. Considérant initialement un éléphant rapporté d'Afrique par les Romains, malgré ses dimensions beaucoup plus imposantes, il opta finalement pour un géant humain.

En 1763, Richard Brookes redonnait une illustration du fameux os de Cornwell dans sa Natural History of Waters, Earths, Stones, Fossils, and Minerals. Utilisant le Systema Naturae de Carl Von Linné paru en 1758, il le baptisa Scrotum humanum en raison de son apparence.

Définition des premiers dinosaures

- En 1822, première mention de Megalosaurus par Parkinson, sans description et illustration.

- En 1824, description officielle de Megalosaurus par William Buckland.

Voir aussi

Liens internes

Liens externes