Chilantaisaurus

De Paleowiki
Aller à : navigation, rechercher

Fiche descriptive

¤ Etymologie du nom: "Reptile de Chilantai"

¤ Position dans la classification: Neovenatoridae

¤ Eres géologiques: Crétacé moyen-supérieur (112-70 MA.)

¤ Taille estimée: 8-11 m de long

¤ Poids estimé: ?

¤ Régime alimentaire: Carnivore

¤ Répartition géographique: Russie, Chine, Mongolie

¤ Découvert en: 1960


Les différentes espèces

L'espèce type:

Les autres espèces possibles:

Inventaire des fossiles retrouvés

  • Ce genre est un genre "fourre-tout" comme le fut en Europe et en Afrique le genre Megalosaurus, pour les fossiles de grands théropodes du crétacé moyen à supérieur en Chine. Pourtant à bien y regarder on peut y voir trois animaux différents.
  • Chilantaisaurus tashuikouensis, est identifié par divers éléments provenant de plusieurs squelettes. Il fut identifié à partir d'une dent, de vertèbres caudales proximales, d'un ilion partiel, d'un unguéal 1 manuel, un fémur, un tibia, une fibula et de trois métatarsiens. Certains éléments de ce matériel semblent malheureusement perdus aujourd'hui.
  • Chilantaisaurus maortuensis, est lui plus petit, et est connu par des éléments crâniens et post-crâniens appartenant à un individu.
  • Chilantaisaurus zheziangensis, connu par un squelette incomplet.


Caractères propres à ce dinosaure

  • Chilantaisaurus tashuikouensis, D'après la taille de ces éléments ce devait être un grand voire très grand animal de plus de 10 voire 11 mètres, assez gracile (2,6 tonnes environ) , avec une brachiation puissante (notamment l'humérus à la crête deltoïde particulièrement puissante) et des griffes puissantes aux mains. De par ces caractères il a parfois été placé dans les Spinosauroidea. Benson et al. (2010) le placent parmi les Neovenatoridae.
  • Chilantaisaurus maortuensis, Certains auteurs placent ces fossiles dans les Coelurosauria et d'autres dans les Allosauroidea (voir Alashansaurus, Chure, 2000). En tout état de cause compte tenu de leur état fragmentaire il est difficile de faire une diagnose susceptible de placer ces fossiles dans l'un ou dans l'autre. Le maxillaire par exemple est long et bas caractère que l'on retrouvé chez les théropodes encore plus basaux (comme les Megalosauridae) que les Coelurosauria et Allosauroidea. Le matériel a été réétudié et assigné à un nouveau genre: Shaochilong.

Reconstitution de la vie de ce dinosaure

  • Chilantaisaurus tashuikouensis, serait un très grand Neovenatoridae, proche des Carcharodontosauridae, donc aurait eu un régime comparable: carnassier pour des proies terrestres de taille moyenne, piscivore et peut être aussi nécrophage.
  • Chilantaisaurus maortuensis, aurait eu lui un régime fait des proies terrestres de taille moyenne.
  • Chilantaisaurus zheziangensis, avait probablement le régime alimentaire propre à son groupe (Therezinosauridae)

Galerie d'images

Actualités de ce dinosaure

Publications

  • Hu, S.-Y. (1964), Carnosaurian remains from Alashan, Inner Mongolia, Vertebrata PalAsiatica 8: p. 42–63.
  • Dong, Z. (1979). Cretaceous dinosaurs of Hunan, China. Mesozoic and Cenozoic Red Beds of South China: Selected Papers from the "Cretaceous-Tertiary Workshop", Institute of Vertebrate Paleontology and Paleoanthropology & Nanjing Institute of Paleontology (eds.), Science Press, Nanxiong, China, p. 342-350
  • Paul, G. S. (1988). Predatory Dinosaurs of the World. Simon and Schuster, New York. 464 pp.
  • Harris, J.D. (1998). A reanalysis of Acrocanthosaurus atokensis, its phylogenetic status, and paleobiological implications, based on a new specimen from Texas. New Mexico Museum of Natural History and Science Bulletin 13: 1-75.
  • Sereno, P. C., J. A. Wilson, H. C. E. Larsson, D. B. Dutheil, H.-D. Sues. (1994) Early Cretaceous dinosaurs from the Sahara. Science, 266:p. 267-271.
  • Rauhut, O. M. (2003). The interrelationships and evolution of basal theropod dinosaurs. Special Papers in Palaeontology 69: 1-213.
  • R. B. J. Benson, M. T. Carrano, and S. L. Brusatte (2010). A new clade of archaic large-bodied predatory dinosaurs (Theropoda: Allosauroidea) that survived to the latest Mesozoic. Naturwissenschaften 97:71-78. Article en ligne (PDF) - suppléments (PDF)


Liens complémentaires