Anchiornis

De Paleowiki
Aller à : navigation, rechercher

Fiche descriptive

¤ Etymologie du nom: "Du grec: Proche des oiseaux"

¤ Position dans la classification: Theropoda - Troodontidae

¤ Eres géologiques: Jurassique supérieur (160-150 MA.)

¤ Taille estimée: Environ 30-34 centimètres de long

¤ Poids estimé: 100-110 grammes

¤ Régime alimentaire: Carnivore

¤ Répartition géographique: Liaoning (Chine)

¤ Découvert en: 2008



Les différentes espèces

Une seule espèce décrite:

  • Anchiornis huxlei (Xing et al., 2009)

A. huxlei en l'honneur de T. H. Huxley, un des premiers scientifique à traiter l'origine des oiseaux.

Inventaire des fossiles retrouvés

  • Holotype (IVPP V14378): Un squelette articulé excepté le crane et les cervicales, ainsi que les vertèbres caudales postérieures, avec empreintes de plumes (localité Yaolugou, Jianchang, dépôts lacustres du Jurassique-Crétacé) (Xing et al., 2009).
  • LPM-B00169: Un squelette presque complet, avec de belles empreintes de plumes (formation Tiaojishan, localité Daxishan, Jianchang, Jurassique supérieur) (Hu et al., 2009).
  • BMNHC PH828 : Squelette bien préservé avec une très bonne convervation des plumes excepté la queue (localité Daxishan, Jianchang, Jurassique supérieur) (Li et al., 2010).

Caractères propres à ce dinosaure

Anchiornis huxlei est un petit dinosaure chinois daté d’environ 155 MA (Jurassique supérieur), c’est-à-dire à peu près à la même époque que Pedopenna et qu’Archaeopteryx lithographica, le célèbre « chainon-manquant » entre les oiseaux et les dinosaures.

Anchiornis a d’abord été décrit comme un Avialae basal par Xu et al. (2008). Ces auteurs ont estimé sa taille à 34 centimètres et un poids de 110 grammes. En 2009, un nouveau spécimen a été décrit, plus complet et possédant des plumes très bien conservées, ces derniers auteurs ont reclassé Anchiornis comme un Troodontidae basal, ce qui fait qu’il est le plus petit dinosaure connu avec Epidexipteryx (25 cm) et les Troodontidae chinois Mei (53 cm) et Jinfengopteryx (55 cm). Il est à noter qu’Anchiornis est le premier Troodontidae connu à quatre ailes.

Anchiornis possédait des membres antérieurs allongés, ce qui lui permettait probablement de voler. Il a donc été proposé qu’il puisse voler ou planer, cependant, les ailes semblent trop courtes et arrondies pour voler. Anchiornis était donc probablement une forme « transitoire » entre les dinosaures « terrestres » et ceux de type Microraptor.

Alors que le premier spécimen d’Anchiornis décrit ne possède que quelques traces de plumes, le second et le troisième possèdent de nettes empreintes de plumes, presque complètes. Comme Pedopenna (Eumaniraptora basal) ou Microraptor (Dromaeosauridae), Anchiornis possédait deux paires d’ailes : une première aux membres antérieurs, comme les oiseaux modernes, composés de 11 régimes primaires et 10 secondaires. Contrairement à Microraptor, les ailes d’Anchiornis étaient plus petites et plus arrondies, donc moins aérodynamiques que ce dernier ou Archaeopteryx, aux ailes plus longues, étroites et pointues. Anchiornis était donc moins adapté au vol.

Les ailes postérieures d’Anchiornis sont composées de 12-13 plumes sur le tibia et 10-11 sur le métatarse. Comparé à Microraptor, elles étaient plus courtes, et les plus longues sont trouvaient près du corps du petit dinosaure. Contrairement aux autres dinosaures à plumes connus, les pieds d’Anchiornis étaient complètement recouverts de plumes.

Le corps d’Anchiornis était recouvert de plumes duveteuses, sur presque toute la tête, le cou, le ventre, le dos, la queue et les membres postérieurs (comme Sinornithosaurus). La queue était également munie de rectrices, de la même disposition qu’Archaeopteryx.

En 2010, Li et al. ont analysés le plumage d’un spécimen très bien conservé d’Anchiornis, et notamment la distribution des mélanosomes, les cellules pigmentaires qui donnent la couleur aux plumes. En comparant les mélanosomes découverts aux oiseaux modernes, ils ont pu retrouver les couleurs et motifs des plumes d’Anchiornis. Cette technique a également été utilisée pour certains autres dinosaures (comme la queue de Sinosauropteryx), Anchiornis est le premier dinosaure dont la couleur complète est connue.

Les plumes du corps d’Anchiornis étaient de couleur grise foncée. La huppe était de couleur rouille avec une base grise à l’avait. Les plumes des joues étaient également tachetées rougeâtres. Les plumes des ailes étaient blanches à pointes noires, les régimes primaires étaient même zébrés. Les couvertures étaient noires. Enfin, la queue d’Anchiornis est inconnue, Li et al. pensent qu’elle était grise, les plumes des orteils étaient de couleur noirâtre.

Reconstitution de la vie de ce dinosaure

Il fut probablement un petit dinosaure actif et agile vivant dans les forêts denses chassant insectes, lézards et amphibiens. Comme Microraptor, il était probablement capable de planer de branches en branches et devait avoir un mode de vie arboricole.

Son plumage avait certainement une fonction signalétique et lui servait ainsi à communiquer avec les autres individus de l'espèce, par exemple pour des parades nuptiales, ou alors cela lui aurait permis de se camoufler et de se protéger des prédateurs.

Ses fossiles proviennent de la province du Liaoning (Chine), riche en fossiles animaux et végétaux du Jurassique supérieur et Crétacé inférieur. La région était alors un grand bassin lacustre où se développaient d'importantes forêts de conifères grouillantes de vies. Elles abritaient une grande variété de dinosaures herbivores et carnivores, dont beaucoup de Theropoda pourvues de plumes (Anchiornis, Microraptor, Pedopenna...); ceux-ci appartiennent à la lignée ancestrale des oiseaux.

Galerie d'images

Actualités de ce dinosaure

  • 2008-2009: Publication de la description d'Anchiornis
  • 2009: Anchiornis appartient aux Troodontidae
  • 2010: Description de la couleur du plumage d'Anchiornis

Publications

  • Xu, X.; Zhao, Q.; Norell, M.; Sullivan, C.; Hone, D.; Erickson, G.; Wang, X.; Han, F. et al. (2009). A new feathered maniraptoran dinosaur fossil that fills a morphological gap in avian origin. Chinese Science Bulletin 54: 430–435.
  • Hu, D; Hou, L.; Zhang, L. & Xu, X. (2009). A pre-Archaeopteryx troodontid theropod from China with long feathers on the metatarsus. Nature 461.
  • Li Q., Gao, K.-Q., Vinther, J., Shawkey, M.D., Clarke, J.A., D'Alba, L., Meng, Q., Briggs, D.E.G. and Prum, R.O. (2010). Plumage color patterns of an extinct dinosaur. Science.

Liens complémentaires