Aliwalia

De Paleowiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Aliwalia est un synonyme junior de Eucnemesaurus fortis.

Historique des découvertes

Le nom Aliwalia vient de Aliwal, une localité d'Afrique du sud près de laquelle le spécimen type a été découvert. Aliwalia rex (la seule espèce) a été décrit par Galton en 1985 à partir d'un fragment de fémur trouvé dans la formation Lower Elliot (Trias supérieur) d'Afrique du Sud. A l'origine il fut décrit comme un grand Herrerasauridae, mais les études ultérieures n'ont pas confirmé cette classification.

En 2003, un second fémur d'Aliwalia rex fut trouvé dans la formation Lower Elliot par une équipe du Bernard Price Institute de l'University of Witwatersrand. Ce fémur était associé avec d'autres os postcraniaux qui montraient clairement des synapomorphies avec les Sauropodomorpha.

L'examen des collections du Transvaal museum et du Conseil for Geoscience à Pretoria a montré que ce n'était pas la première association de fémurs d'Aliwalia-type avec des os de Sauropodomorpha. En effet une de ces associations avait déjà été nommée: Eucnemesaurus fortis (Hoepen van, 1920).

Il est clair que ces associations ne sont pas des accidents taphonomiques et un réexamen des fémurs d'Aliwalia montrera qu'il s'agit d'un taxon distinct appartenant aux Prosauropoda, dont le nom valide est Eucnemesaurus fortis (Yates, 2005).


Publications

  • Galton, P.M. 1985. The poposaurid thecodontian Teratosaurus suevicus v. Meyer, plus referred specimens mostly based on prosauropod dinosaurs, from the Middle Stubensandstein (Upper Triassic) of Nordwurttenburg. Stuttgarter Beitr. Naturk. (ser. B) 116: pp. 1-29.
  • A. M. Yates. 2005. Solving a dinosaurian puzzle: the identity of Aliwalia rex revealed. In A. W. A. Kellner, D. D. R. Henriques, & T. Rodrigues (eds.), II Congresso Latino-Americano de Paleontologia de Vertebrados, Boletim de Resumos. Museum Nacional/UFRJ, Rio de Janeiro 274-275 [M. Carrano/M. Carrano].

Liens complémentaires