Albertosaurus

De Paleowiki
Aller à : navigation, rechercher

Fiche descriptive

¤ Etymologie du nom: "Reptile d'Alberta"

¤ Position dans la classification: Albertosaurinae

¤ Eres géologiques: Crétacé supérieur (99.6-65 MA)

¤ Taille estimée: 8 à 9 m de long

¤ Poids estimé: 2 tonnes

¤ Régime alimentaire: Carnivore

¤ Répartition géographique: Canada (Alberta) et USA (Montana, Wyoming)

¤ Découvert en: vers 1890



Les différentes espèces

  • Albertosaurus sarcophagus (Osborn, 1905)
  • Albertosaurus arctunguis (Parks, 1928) - Synonyme d'A.sarcophagus.
  • Albertosaurus periculosus (Riabinin, 1930) - Synonyme de Tarbosaurus?
  • Albertosaurus megagracilis (Paul, 1988) - Synonyme de Tyrannosaurus.

Inventaire des fossiles retrouvés

  • NMC 5601 (paratype d'A.sarcophagus): crâne, vertèbres, ilion, tibia, astragale, 4° métatarse, trois phalanges du pied.
  • AMNH 5222: crâne incomplet.
  • ROM 807 (A.arctunguis): sacrum, vertèbres, scapulocoracoïde, bras gauche partiel, bassin et membre postérieur gauches partiels.
  • NMC 5600 (holotype d'A.sarcophagus): fragment de crâne.
  • NMC 2196 ?: scapulocoracoïde, gastralia.
  • D'autres restes appartenant à une dizaine d'individus.

Caractères propres à ce dinosaure

Albertosaurus a eu une histoire compliquée: tout d'abord deux crânes (découverts vers 1890) furent décrits par Cope (1892) et nommés Laelaps. Lambe renomma ces fossiles Dryptosaurus, et ce fut Osborn qui les rapporta au genre qu'il venait de créer, Albertosaurus, en 1905. Sternberg, en 1913, décrivit un squelette presque complet sous le nom de Gorgosaurus libratus; leur apparence similaire a conduit Russell, en 1970, à rapporter G.libratus à Albertosaurus. Aujourd'hui, de nombreux paléontologues séparent Gorgosaurus et Albertosaurus, et en font deux genres bien distincts, regroupés dans la sous-famille Albertosaurinae. Ceux-ci sont plus petits et plus graciles que leurs cousins Tyrannosaurinae, mais ils partagent les mêmes caractères: crâne massif, membres antérieurs courts, aux mains terminées par deux doigts griffus (néanmoins les Albertosaurinae ont les bras les plus longs de tous les Tyrannosauridae) et membres postérieurs solides, et la présence de côtes ventrales bien développées. Chez les Albertosaurinae, le tibia est plus long (associé à l'astragale, il mesure autant que le fémur), ainsi que les métatarses et les orteils; le scapulocoracoïde fait 80% du fémur et la "corne" triangulaire au-dessus de l'orbite est orientée vers l'arrière.

Reconstitution de la vie de ce dinosaure

Comme presque tous les représentants de sa famille, Albertosaurus devait être au sommet de la chaine alimentaire, et devait s'attaquer aux divers herbivores (Ceratopsiens et Hadrosaures) que l'on pouvait rencontrer au Canada, au Campanien-Maastrichtien.

Galerie d'images

Albertosaurus.jpg

Actualités de ce dinosaure

Publications

  • Osborn, H.F. (1905). Tyrannosaurus and other Cretaceous carnivorous dinosaurs. Bull. Am. Mus. Nat. Inst. 21: 259-265
  • Parks, W.A. (1928). Albertosaurus artunguis, a new species of theropodous dinosaur from the Edmonton Formation of Alberta. Univ. Toronto Stud. (Geol. Ser.) 25: 3-42
  • Russell, D.A. (1970). Tyrannosaurs from the Late Cretaceous of Western Canada. National Museum of Nat.Sci.,Publ. Paleontology No.1.
  • Carpenter, K. (1992). Tyrannosaurids (Dinosauria) of Asia and North America. In N. Mateer and P.J. Chen (eds.), Aspects of Nonmarine Cretaceous Geology, pp. 250-268
  • Carr, T.D. (1999). Craniofacial ontogeny in Tyrannosauridae (Dinosauria, Coelurosauria). JVP 19:497-520

Liens complémentaires