Fiche descriptive

¤ Etymologie du nom: "Voleur de l'aube"

¤ Position dans la classification: Sauropodomorpha basal

¤ Eres géologiques: Trias supérieur (231-225 M.A.)

¤ Taille estimée: 1 m de long et 50 cm de haut

¤ Poids estimé: 3.6 kg

¤ Régime alimentaire: Carnivore

¤ Répartition géographique: Argentine

¤ Découvert en: 1991


Les différentes espèces

  • Eoraptor lunensis (Sereno, Rogers, Forster et Monetta, 1993)

Inventaire des fossiles retrouvés

Un squelette presque complet a été découvert.

Caractères propres à ce dinosaure

Dès la fin de l'étude d'Eoraptor, les paléontologues ont compris qu'il était l'un des plus anciens dinosaures connus. On remarque chez lui l'absence de morphologie prédatrice évoluée. À la différence des théropodes, il ne possède pas de mâchoire inférieure glissante qui lui permettrait de tenir sa proie, de plus seulement quelques dents sont recourbées et crénelées, alors que sur les prédateurs plus évolués, toutes les dents ont acquis cette forme.

Il est certain que l'Eoraptor appartient bien aux Saurischiens, démontré grâce à la configuration des cuisses et du bassin. Il est contemporain d' Herrerasaurus, ils ont vécu tous les deux dans la riche formation Ischigualasto, en Argentine. Sa position phylogénétique est encore sujette à débat, mais tend à le reconnaitre comme un Sauropodomorphe basal.

Sa colonne vertébrale est composée de 24 vertèbres présacrées (cervicales, dorsales et lombaires), 3 sacrées et une petite quarantaine de vertèbres caudales.

Reconstitution de la vie de ce dinosaure

Son régime alimentaire est encore sujet à caution. Il avait des caractéristiques de prédateur: bien que ses dents tranchantes étaient peu spécialisées pour un régime carnivore exclusif, il avait des griffes acérées et des jambes taillées pour la course. Il pouvait donc certainement varier son alimentation entre invertébrés et vertébrés de petite taille, voire être omnivore.

Galerie d'images

Eoraptor.jpg

Actualités de ce dinosaure

Publications

  • Sereno, P.C., Forster, C.A., Rogers, R.R. & Monetta, A.M. (1993). Primitive dinosaur skeleton from Argentina and the early evolution of Dinosauria. Nature, 361: 64-66.

Liens complémentaires