Cearadactylus

De Paleowiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Fiche descriptive

¤ Etymologie du nom: "Doigt de Ceara"

¤ Position dans la classification: Gnathosaurinae

¤ Eres géologiques: Crétacé inférieur (Aptien)

¤ Taille estimée: 5.5 m d'envergure

¤ Poids estimé: 50kg

¤ Régime alimentaire: piscivore

¤ Répartition géographique: Brésil

¤ Découvert en: 1985



Les différentes espèces

  • Cearadactylus atrox (Leonardi et al., 1985)
  • Cearadactylus ligabuei (Dalla Vecchia 1993)

Inventaire des fossiles retrouvés

On a découvert pour l'instant de lui un crâne d'une longueur totale d'environ 57 cm.

Caractères propres à ce reptile volant

La machoîre supérieure de Cearadactylus nous rappelle vaguement celle de Spinosaurus. Ce qui laisse penser que la machoîre de Cearadactylus était adapté à la pêche aux poissons. Les longues dents avant de Cearadactylus lui ont probablement permises de pêcher et tenir les poissons qui étaient glissants. Il possédait une douzaine de dents qui ne ressemblait à aucun autre ptérosaures au bout de son bec. Leur taille diminué le long des mâchoires jusqu'à disparaître au fond de sa machoîre. Cette anatomie, très courante chez les ptérosaures, implique que Cearadactylus ne pouvait mâcher ses proies. Il devait certainement manger de petits poissons en entiers ou en dévorer de plus grands après avoir atterri avec sa proie. L'espèce C.ligabuei a une envergure estimée à 6 mètres.

Reconstitutions de la vie de ce reptile volant

Galerie d'images

Image006.jpg

Actualités de ce reptile volant

Publications

  • Leonardi, G. & Borgomanero, G. 1985, "Cearadactylus atrox nov. gen., nov. sp.: novo Pterosauria (Pterodactyloidea) da Chapada do Araripe, Ceara, Brasil", Resumos dos communicaçoes VIII Congresso bras. de Paleontologia e Stratigrafia 1983, 27, 75–80.
  • Unwin, D. M. 2002, "On the systematic relationships of Cearadactylus atrox, an enigmatic Early Cretaceous pterosaur from the Santana Formation of Brazil", Mitteilungen Museum für Naturkunde Berlin, Geowissenschaftlichen Reihe, 5, 239-263.

Liens complémentaires