Protoceratops

De Paleowiki
Aller à : navigation, rechercher

Fiche descriptive

¤ Etymologie du nom: "Première tête cornue"

¤ Position dans la classification: Protoceratopsidae

¤ Eres géologiques: Crétacé supérieur (99.6 - 65 MA)

¤ Taille estimée: 2 m de long

¤ Poids estimé: 150-200 kg

¤ Régime alimentaire: Herbivore

¤ Répartition géographique: Mongolie et Chine

¤ Découvert en: 1922



Les différentes espèces

  • Protoceratops andrewsi (Granger & Gregory, 1923)
  • Protoceratops hellenikorhinus (Lambert et al, 2001)
  • Protoceratops kozlowskii (Maryanska & Osmolska, 1975) - Renommée Breviceratops.

Inventaire des fossiles retrouvés

  • P.andrewsi: au moins 80 crânes, de nombreux squelettes, plus ou moins complets, représentants tous les âges et sexes.
  • P.hellenikorhinus: 9 crânes incomplets.


Caractères propres à ce dinosaure

C'est lors de la troisième expédition de l'American Museum of Natural History en Mongolie, qu'un membre de l'équipe, Shackelford, trouva un crâne à demi enfoui dans le sable rouge de la formation Djadokhta (septembre 1922). Et c'est Granger, aidé de son collègue Gregory, qui se chargea de décrire ce fossile. Il le nomma Protoceratops andrewsi, "première face à cornes d'Andrews" (en l'honneur de l'éminent paléontologue Roy Chapman Andrews).

Le crâne de Protoceratops présente une collerette, de tailles variables selon le sexe de l'individu, percée de vastes ouvertures; une corne, ou plutôt une bosse nasale, orne l'avant de son museau (elle aussi est plus ou moins haute selon l'âge ou le sexe). On trouve également le "bec de perroquet" des Ceratopsiens; les mâchoires portent des dents robustes en cisaille; enfin l'orbite est large et l'os jugal forme un angle saillant (corne jugale).

Protoceratops, comme les Protoceratopsidae les plus évolués est quadrupède; ses membres antérieurs ont presque la même longueur que les postérieurs, qui sont plus robustes (les postérieurs gardent un caractère "primitif": le tibia et le péroné sont plus grands que le fémur, comme chez les premiers Neoceratopsiens bipèdes). Les pieds et les mains (avec cinq doigts et orteils en éventail) sont bien développés; la queue est relativement longue et les vertèbres sacrées sont soudées entre elles, ce qui donne une forme bombée à la queue. On remarque également de hautes épines sur les vertèbres caudales.

Une deuxième espèce valide, Protoceratops hellenikorhinus a été découverte lors d'une expédition sino-belge en Mongolie intérieure. Cette espèce se caractérise par une plus grande taille, surtout au niveau du crâne (jusqu'à 80 cm pour P.hellenikorhinus, et au plus 50 cm chez P.andrewsi); de plus, le crâne porte une double corne nasale (voir photo) bien développée, et des "cornes jugales" plus grandes.


Reconstitution de la vie de ce dinosaure

Comme tout bon Cératopsien, Protoceratops devait vivre en troupeau, dans une région hostile, chaude et sèche, parsemée de dunes balayées par les vents. Il se nourrissait de plantes coriaces, celles qui pouvaient survivre dans cet environnement (ses dents en cisaille présentent une adaptation à ce type de végétation). Son territoire ne devait pas être très étendu; les femelles revenaient chaque année au même endroit pour pondre des œufs de forme allongée; ces œufs étaient disposés en spirale, et puis recouvert de sable, et la femelle devait rester dans les environs du nid, pour protéger son nid des prédateurs.


Galerie d'images


Actualités de ce dinosaure

Publications

  • Granger, W. and Gregory, W.K. (1923): Protoceratops andrewsi, a preceratopian dinosaur from Mongolia. Am. Museum Novitates 42, 1-9
  • Gregory, W. and Mook, C.C. (1925): On Protoceratops, a primitive ceratopsian dinosaur from the lower Cretaceous of Mongolia. American Museum Novitates, 156, pp.1-9
  • Maryanska, T. and Osmólska, H. (1975). Protoceratopsidae (Dinosauria) of Asia. Palaeontol. Polonica 33:133-182
  • Lambert, O., Godefroit, P., Li, H., Shang, C.-Y., and Dong, Z.-M. (2001): A new species of Protoceratops (Dinosauria, Neoceratopsia) from the Late Cretaceous of Inner Mongolia (P.R. China). Bulletin de l'Institut Royal des Sciences Naturelles de Belgique, Sciences de la Terre 71-Supp.: 5-28


Liens complémentaires