Fiche descriptive

¤ Etymologie du nom: "Tête cornue du Montana"

¤ Position dans la classification: Ceratopsia - Neoceratopsia - Coronosauria - Leptoceratopsidae

¤ Eres géologiques: Crétacé supérieur (Maastrichtien inférieur : ~ 70 millions d’années).

¤ Taille estimée: 2 à 3 m de long

¤ Poids estimé:

¤ Régime alimentaire: herbivore

¤ Répartition géographique: Formation St. Mary River, Montana, (USA) et Formation Horseshoe Canyon, Alberta, (USA).

¤ Découvert en: 1916



Les différentes espèces

Synonyme : Leptoceratops cerorhynchus Brown, B. et Schlaikjer, E.M., 1942

Inventaire des fossiles retrouvés

  • AMNH 5464 Holotype, un squelette postcrânien associé à un crâne fragmentaire.
  • MOR 542, (un squelette partiel) et AMNH 5244 (une boîte crânienne isolée).

Caractères propres à ce dinosaure

  • Montanoceratops est surtout connu par un squelette postcrânien associé à un crâne très fragmentaire découvert en 1916 dans le Montana. En 1942, Brown et Schlaikjer attribuèrent ce spécimen à une nouvelle espèce du genre Leptoceratops, mais Sternberg en 1951 reconnu que cet animal représentait un genre distinct qu’il nomma Montanoceratops.
  • Comme Leptoceratops, Montanoceratops fut longtemps classé parmi les Protoceratopsidae et il fallu attendre les années 2000 pour que ces cératopsiens soient placés dans un groupe à part, celui des Leptoceratopsidae. Montanoceratops se distingue des autres leptoceratosides par son dentaire qui présente un bord ventral plutôt rectiligne alors que chez les autres genres du groupe, la marge ventrale du dentaire présente une courbure plus ou moins prononcée. Il possède également des vertèbres caudales a hautes épines neurales, les plus grandes, (atteignant quatre fois la hauteur du centrum respectif) étant localisées dans la partie moyenne de la queue.
  • Dans la plupart des reconstitutions de Montanoceratops, celui-ci est représenté avec une petite corne nasale. Il s’agit en fait d’une erreur d’identification de certains éléments crâniens lors des premières études du spécimen durant la première moitié du XXème siècle. A cette époque, les quelques os crâniens connus furent scellés dans une reconstitution en plâtre empêchant tout examen détaillé. Ce n’est qu’en 2010 que le démantèlement des os crâniens de la reconstitution en plâtre permit au paléontologue Makovicky d’identifier correctement certains éléments de ce crâne. Après examen, la prétendue corne nasale s’est révélée être une corne jugale ce qui veut dire que la quasi totalité de la région faciale de Montanoceratops demeure inconnue (Makovicky a toutefois identifié un très petit fragment du prémaxillaire, un os qui n’était pas mentionné parmi les restes découverts).

Reconstitution de la vie de ce dinosaure

Galerie d'images

Montanoceratops 1.gifMontanoceratops cerorhynchus, en blanc les éléments connus du crâne. Modifié d’après Ryan et al., 2012.

Actualité de ce dinosaure

Publications

  • "Brown, B.,and Schlaikjer, E.M., 1942. The skeleton of Leptoceratops with the description of a new species. American Museum Novitates 1169: 1-15."
  • Sternberg, C. M., 1951. Complete skeleton of Leptoceratops gracilis Brown from the Upper Edmonton Member on Red Deer River, Alberta. National Museum of Canada Bulletin, Annual Report (1949-1950) 123: 225-255.
  • "Chinnery, BJ & Weishampel, DB (1998). Montanoceratops cerorhynchus (Dinosauria: Ceratopsia) and relationships among basal neoceratopsians". Journal of Vertebrate Paleontology 18 (3): 569–585."
  • Chinnery, B. J. (2004). Description of Prenoceratops pieganensis gen et sp. nov. (Dinosauria: Neoceratopsia) from the Two Medicine Formation of Montana. Journal of Vertebrate Paleontology 24 (3): 572–590.
  • Makovicky, P. J. (2010). A redescription of Montanoceratops cerorhynchus holotype with a review of refered material. In: Ryan, M.J., Chinnery-Allgeier, B.J., Eberth, D.A. (Eds.), New Perspectives on Horned Dinosaurs. Indiana University Press, Bloomington, IN, pp. 68-82.
  • Michael J. Ryan, David C. Evans, Philip J. Currie, Caleb M. Brown and Don Brinkman (2012). New leptoceratopsids from the Upper Cretaceous of Alberta, Canada. Cretaceous Research 35: 69-80.