Lourinhanosaurus

De Paleowiki
Aller à : navigation, rechercher

Fiche descriptive

¤ Etymologie du nom: "Reptile de Lourinha"

¤ Position dans la classification: Metriacanthosauridae

¤ Eres géologiques: Jurassique supérieur (155-145.5 MA.)

¤ Taille estimée: 4 à 5 m de long

¤ Poids estimé: 1 tonne

¤ Régime alimentaire: Carnivore

¤ Répartition géographique: Portugal (District de Lisbonne)

¤ Découvert en: 1982


Les différentes espèces

Inventaire des fossiles retrouvés

  • Holotype ML-370, squelette partiel en articulation comprenant, vertèbres, chevrons, deux fémurs, tibia incomplet, fibula partielle, ilion, pubis, ischion incomplet. A rattacher aussi à cette espèce des aires de ponte comprenant des œufs non incubés mais aussi des restes d'embryons comprenant des restes crâniens, des dents isolées, des vertèbres, des os des membres) et ce pour la première fois pour un Carnosauria.

Caractères propres à ce dinosaure

  • Les restes de Lourinhanosaurus ont fait l'objet d'âpres débats pour leur attribution à une famille. En l'absence de restes crâniens d'adulte, il est en effet très difficile de le rattacher à une quelconque famille. Dans l'article original, Mateus le rattache aux Carnosauria basals, Allosauroidea et sur base des certaines synapomorphies décrites comme basales: aux Metriacanthosauridae. Pour Mateus certains caractères de la ceinture pelvienne permettent de rattacher ce taxon aux taxons qui furent découverts en Chine et nommés Sinraptor ou Yangchuanosaurus. Cependant certains comme Holtz préfèrent le considérer comme un Carnosauria basal.
  • Le squelette de Lourinhanosaurus fut aussi l'occasion de faire deux découvertes majeures, la première est la présence de 32 gastrolithes dans la cage thoracique. Cette particularité n'avait jamais été observée avant chez les dinosaures non-aviens. ceux-ci présentent un diamètre maximum de 22 mm ce qui donne une idée du diamètre minimum de l'œsophage de l'animal et étaient concentrés surtout au niveau de la onzième vertèbre dorsale.
  • Une centaine d'œufs rapportés au type Preprismaoolithus ont révélé après préparation des centaines d'os et de fragments attribuables sans aucun doute à des restes d'embryons à rattacher au taxon Lourinhanosaurus. Tous sont très petits, l'épaisseur d'une tête fémorale retrouvée n'est que de moins de 5 mm, les centra vertébraux ne dépassent pas les 3 à 5 mm de long. Plusieurs sont identifiables comme restes crâniens comme un plancher crânien avec son condyle occipital, un fragment de prémaxillaire avec deux dents, deux fragments de maxillaires (l'un avec quatre dents, l'autre avec deux), des vertèbres, (plus d'une centaine au total), des os des ceintures et des os des membres. D' après tout ce matériel il est possible d'en déduire le diamètre des œufs qui était de 8 à 10 cm et leur longueur de 10 à 13 cm. Il est aussi possible de reconstituer un embryon relativement complet ce qui permet de dire que du bout du museau jusqu'au bout de la queue l'animal devait atteindre 40 cm déplié.
  • Dans une étude ultérieure Ricqlès et al. (2001), a confirmé la nature embryonnaire de ces restes, leurs corticales étant typique d'un os embryonnaire hypervascularisé. Cette étude montre aussi que la vitesse d'ostéogenèse en direction radiale était très rapide et arborait donc une structure comparable à celles des jeunes oiseaux en pleine croissance.


Reconstitution de la vie de ce dinosaure

Il fut certainement un prédateur actif de taille moyennement grande (4 à 5 m environ).

Galerie d'images

© MEMÓRIAS DA ACADEMIA DE CIÊNCIAS DE LISBOA , 1998, © C. R. Palevol 2 (2003).

Actualités de ce dinosaure

Publications

  • Mateus, O. (1998). Lourinhanosaurus antunesi, a New Upper Jurassic Allosauroid (Dinosauria: Theropoda) from Lourinhã (Portugal). Memórias da Academia de Ciências de Lisboa. 37: 111-124.
  • Mateus, I., Mateus, H., Antunes, M.T., Mateus, O., Taquet, P. Ribeiro, V. & Manuppella, G. (1998). Upper Jurassic theropod dinosaur embryos from Lourinhã (Portugal). Memórias da Academia de Ciências de Lisboa. 37: 101-110.
  • Ricqlés, A. de; Mateus, O.; Antunes, M. T. ; & Taquet, P. (2001). Histomorphogenesis of embryos of Upper Jurassic Theropods from Lourinhã (Portugal). Comptes rendus de l'Académie des sciences - Série IIa - Sciences de la Terre et des planètes. 332(10): 647-656
  • Antunes, M.T. & Mateus, O. (2003)"Dinosaurs of Portugal," Comptes Rendus Palevol 2, Systematic Paleontology: 77–95.
  • Holtz, T. R., Molnar, R. E., and Currie, P. J. (2004) Basal tetanurae, Chapter 4: In: The Dinosauria, Second Edition, edited by Weishampel, D.B., Dodson, P., and Osmolska, H., California University Press, p. 71-110.

Liens complémentaires