Amérique du Sud

De Paleowiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La vallée de la Lune

C’est dans les années 1950 que le site a été découvert. Malheureusement, le site n’attirait pas l’attention des chercheurs, c’est en 1980, grâce à la découverte d’un dinosaure que les paléontologues comprirent l’importance du site.

Cette vallée, située en Argentine, doit son nom à son étrange paysage lunaire de roches en constante érosion. On a découvert des fossiles d’uns des dinosaures les plus primitifs : Herrerasaurus, Pisanosaurus, et Eoraptor. Ils vivaient il y a environ 225 millions d’années.

La plupart des fossiles de la vallée de La lune proviennent non pas de dinosaures, mais d’archosaures, des reptiles semblables à des crocodiles, qui étaient les prédateurs dominants de cette période. Le plus grand, Saurosuchus, était un prédateur féroce aux dents et mâchoires énormes, qui atteignait 7 m de long. Avec son corps lourd et ses pattes courtes, il était plus lent que les dinosaures.

Aujourd’hui, la vallée de La Lune, asséchée et poussiéreuse, n’a qu’une très faible végétation concentrée au nord. Mais pourtant il y a 225 millions d’années, de grands fleuves y coulaient et il y pleuvait beaucoup plus fréquemment qu’aujourd’hui. Ces fleuves débordaient souvent et inondaient les terres proches. D’énormes troncs d’arbres fossilisés de plus d’une quarantaine de mètres de long ont été découverts dans la région, ce qui nous laisse penser qu’elle était couverte de forêt.

Neuquén

Dans le Neuquén, une région du sud-ouest de l’Argentine, les paléontologues ont découvert les fossiles de certains des plus grands dinosaures, d’où le surnom du site (« In the country of the giants »). On retrouve comme plus grands dinosaures dans ce site Argentinosaurus, un Sauropode du groupe des Titanosaures, et Giganotosaurus, un Théropodes de groupe des Giganotosauridés, qui est le principal prédateur d’Argentinosaurus.

Aujourd’hui, le Neuquén est en grande partie occupé par le désert, mais à la fin du Crétacé, il devait y avoir un paysage diversifié de grands fleuves et de bois clairsemés. Une végétation luxuriante, suffisante pour permettre aux énormes Titanosaures de subsister, devait y pousser. Si la forêt disparaissait, tout un écosystème aurait disparu très rapidement