Tarascosaurus

De Paleowiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Fiche descriptive

¤ Etymologie du nom: "Reptile de Tarasque"

¤ Position dans la classification: Abelisauroidea

¤ Eres géologiques: Crétacé sup. (Campanien inf.: 83-78 MA.)

¤ Taille estimée: 10 mètres de long - 3 à 5 m haut?

¤ Poids estimé: 1 à 3 tonnes

¤ Régime alimentaire: carnivore

¤ Répartition géographique: France

¤ Découvert en: ...

Les différentes espèces


Inventaire des fossiles retrouvés

  • Holotype: tête proximale d'un fémur et fragments de deux vertèbres.
  • Du matériel supplémentaire trouvé dans d'autres couches contemporaines de la région (le Var) appartient vraisemblablement à des Abelisauridés et est donc sans doute attribuable à Tarascosaurus ou à une espèce voisine:
    • Maxillaire (collection Méchin);
    • Griffe antérieure (longueur 5 cm) provenant de Fox-Amphoux (collections du Muséum d'Histoire naturelle d'Aix);
    • Dent, cassée, de 20 mm de long, d'un grand Théropode (collection Méchin).


Caractères propres à ce dinosaure

Les circonstances de la découverte du Tarascosaurus sont assez obscures puisque les ossements qui ont servi à sa description ont été retrouvés il y a quelques années dans les collections de l'université de Lyon, sans plus de détail sur leur découverte si ce n'est qu'ils ont été trouvés dans les couches campaniennes du Beausset dans le Var. Ces couches appartiennent au "Fuvélien", des calcaires gris probablement formés au fond d'un lac d'eau douce.

Malheureusement, ces restes fragmentaires et mal conservés ne permettent pas une étude suffisante. Ils ne permettent en tout cas pas de distinguer les caractères diagnostiques des Abelisauridae. L'attibution à ce groupe est donc incertaine pour le Tarascosaurus, les dernières études le considèrent donc comme membre des Abelisauroidea.

Actuellement, ce genre sert un peu de fourre-tout pour les ossements de grands Théropodes français de l'époque. Rauhut (2003) le considère d'ailleurs comme un Nomen dubium. Ces restes témoignent tout de même de la présence certaine d'un ou de plusieurs grands Théropodes dans le Sud de l'Europe à la fin du Crétacé.

Il ne serait d'ailleurs pas surprenant d'avoir affaire à des Abelisauridés à cette époque, le Sud de la France étant alors en connexion avec le supercontinent du Gondwana (Afrique, Amérique du Sud...), où les Abelisauridés sont apparus.


Reconstitution de la vie de ce dinosaure

On peut imaginer que ce théropode d'une dizaine de mètres de long, doté de puissantes mâchoires garnies de dents tranchantes, devait chasser les Ornithopodes Rhabdodon ou les Sauropodes Titanosauridés comme Ampelosaurus qui vivaient alors dans le sud de la France.

Galerie d'image

Pour en savoir plus

Actualités de ce dinosaure

  • Une reconstitution très hypothétique de ce dinosaure est visible au Musée des Dinosaures d'Espéraza.
  • 2008: Une révision de la phylogénie des Cératosaures confirme l'appartenance de Tarascosaurus aux Abelisauroidea (voir publication).

Publications

  • Buffetaut, E., Mechin, P. & Mechin-Salessy, A. (1988). Un dinosaure théropode d’affinités gondwaniennes dans le Crétacé supérieur de Provence. C.R. Acad. Sci. Paris. t. 306. Sér. II: 153-158 Voir sur le forum
  • Jean Le Loeuff and Eric Buffetaut (1991). Tarascosaurus salluvicus nov. gen., nov. sp.,dinosaure théropode du Crétacé supérieur du Sud de la France - (Tarascosaurus salluvicus nov. gen., nov. sp., a theropod dinosaur from the upper Cretaceous of Southern France). Geobios, Volume 24, Issue 5, 1991, Pages 585-594. Abstract
  • Ronan Allain, Xabier Pereda Suberbiola (2003). Dinosaurs of France. Comptes-Rendus Palevol: vol.2, n°1: p.27-44. Lire en ligne
  • O.W.M. Rauhut (2003). The interrelationships and evolution of basal theropod dinosaurs. Special Papers in Palaeontology 69:1-213.
  • M.T. Carrano and S.D. Sampson (2008). The phylogeny of Ceratosauria (Dinosauria: Theropoda). Journal of Systematic Palaeontology 6(2):183-236


Liens complémentaires